Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Balade dans la brume

Kenny Lake- Alaska, 8 août

Rando dans la brume et le crachin jeudi dernier sur Thompson Pass, à mi-chemin de Valdez. La vue est normalement à couper le souffle avec des montagnes à 360°, mais pas ce jour-là. Pour les enfants, pluie ou soleil, c’est pareil, ils s’amusent tout autant. Thompson Pass, est un col plateau entouré de montagnes où l’exploration est illimitée. On peut grimper partout sans peur de se perdre (enfin sauf quand c’est un gros manteau de brume). La prochaine fois que l’on vient, ça sera pour la cueillette des myrtilles! Il nous en faut quelques kilos pour tenir toute l’année!

20180802_114732 Brumeux une bonne partie du chemin, ça s’est finalement levé pour faire place au crachin. Pas de vue mais une ambiance particulière.

20180802_120813 Neige éternelle sur les flancs de certains sommets. Terrain de glissade idéal.

20180802_123934 Après avoir pique-niqué au lac, grimpette en surplomb où les cris des marmottes tout autour nous rappellent que nous sommes chez elles.

20180802_124036 Kings of the mountain Nathan et Evan.

20180802_124803 Andrew, le grand copain d’Evan, et en vert Nathan, 3 ans.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 7 août, 2018
A 23:52
Commentaires : 0
 
 

vacances à la maison

Kenny Lake, 7 août

Un petit tour en images de toutes les chouettes choses que l’on fait ces jours-ci. On ne part pas en vacances, mais il n’y a pas à aller loin pour s’amuser. Nos vraies « vacances » seront en France en janvier. Les garçons ont vraiment la belle vie par ici en été!

20180724_135110 La station météo de Kenny Lake: je fais les relevés deux fois par jour de mai à mi-septembre pour l’Office des forêts. Vers 7H30 le matin et 13h30 l’après midi. Un petit boulot d’été tranquille qui nous fait faire du vélo tous les jours car pas loin de la maison (1.2km). Les relevés sont faciles et cela ne me prend que 3 minutes à chaque fois. Le truc c’est de ne pas oublier l’après midi quand on va se balader où qu’il fait tellement beau que ça me sort de la tête.

20180725_142708 20180725_160315 Balades en vélo avec les copains Taj et Zéphyr. Le quatuor de garçons, une fine équipe! Les efforts sont récompensés par une glace à la station service.

 

20180726_105957 Balade en forêt avec notre « Nature group », une fois par semaine.

20180727_144911 Tir à l’arc avec un club local, tous les vendredis avant le marché. Même Evan peut tirer avec un peu d’aide.

20180729_094149 Cueillette de fleurs d’épilobe. On en a tout un champ derrière le school bus. Je montre à Evan comment cueillir sans tout arracher.

20180729_094303 Ma vue préférée de l’été: le bus au milieu des épilobes inondées de soleil.

20180729_094429_001 Evan est très contentieux et ramasse un plein panier!

20180729_094909 Tim et son amie Leslie cueillent aussi des fleurs entre deux parties de cache-cache dans les fleurs. Nous les faisons sécher pour ajouter aux infusions (je récolte une collection de plantes sauvages et herbes du jardin).

20180729_114420 Baies sauvages. Nagoon berries, sorte de framboises sauvages qui poussent à raz du sol. Pas assez pour une confiture, mais idéal pour un petit encas quand nous faisons une balade en forêt.

20180730_105446 La cuisine nature de fleurs et bol en feuilles.

20180729_175145 Le coq a fini à la casserole! J’en avais assez qu’il embête nos poules et les empêche de picorer le grain. Une recette de coq au vin à tomber!

20180801_163846 20180801_163851 

Aventures près de Liberty Falls. L’eau est glaciale mais quel terrain de jeu!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 8:02
Commentaires : 0
 
 

Smoked salmon

Kenny Lake, 7 août

J’ai eu la chance d’aller pêcher le saumon il y a une semaine avec mon ami John (le sculpteur sur bois). C’est un grand chasseur/pêcheur et un super compagnon de pêche. Nous sommes allés trouver un bon coin de pêche sur la Copper River, d’accès en quad, puis marche bien raide jusqu’au bord de l’eau. La rivière était haute et le coin un peu inondé mais toujours parfait pour poser le « dip net ». C’est impressionnant de trouver un coin où l’on peut poser cette sorte de grande épuisette au fond de l’eau sans qu’elle soit entraînée par le courant, alors qu’à 5 mètres du bord, le courant est très rapide et s’y faire emporter serait fatal.

Le coin est souvent venteux comme ce jour là, mais ensoleillé et le coin magnifique. De temps en temps on voit passer un bateau qui emmène des pêcheurs près d’un canyon étroit où ils pêchent dans un coin « facile » mais casi inaccessible à pied car bien trop loin.

Nous pêchons de 13h à 18h, pour au final 4 saumons seulement! Beaucoup de patience pour pas grand chose, mais je suis contente car ce sont mes premiers saumons pêchés au dip net et ce jour là c’était mon jour de chance car j’ai été la seule à en pêcher. John pense que lorsque l’eau monte, il y a moins de poissons qui remontent la rivière (l’eau est plus froide). C’est toujours un coup de chance, on ne sait jamais si les saumons vont s’enchaîner dans l’épuisette ou pas du tout. La semaine d’avant Matt a ramené 20 poissons après environ 7h de pêche. C’est fatiguant car nos appuis ne sont pas super avec les pieds posés sur les rochers et il faut rester concentré car on ne voit rien de ce qui se passe sous l’eau tellement l’eau est grise. Il faut « sentir » quelque chose dans le filet. Parfois ça n’est rien, juste la vibration du courant, parfois c’est un saumon et alors il ne faut pas le rater car il a vite fait de ressortir. Il faut lever le filet hors de l’eau et l’amener sur le bord pour assommer le poisson. On le garde dans l’eau au frais jusqu’à ce qu’on soit prêt à partir, retenu par une corde entre la bouche et une ouïe.

20180730_135156 PART_1533344802152 PART_1533344833322

20180730_135202 20180730_174755

Un bien joli coin pour pêcher. John, d’un coup de main expert a découpé les filets au bord de l’eau. Il les met dans sac plastique puis dans la glacière derrière le quad. Le truck n’est qu’à 10 minutes du coin de pêche. Ensuite il faut 30 minutes de trajet voitre pour retourner à Kenny Lake. On aurait dû partager mais il a insisté pour que je garde les 4 poissons.

20180730_174810 Vue depuis les hauteurs de la Copper River. On voit que c’est raide pour y descendre.

20180731_110749 Après la découpe des filets dans la longueur, il faut les faire mariner 8h dans une mixture salée et épicée. Puis séchage pendant 8h après avoir rincé tout 3 fois abondamment pour éliminer le sel.

20180801_070909 Après le fumage au fumoir (basse température) pendant environ 4h.

20180801_070847 Les bandes sont ensuite découpées de la même taille pour rentrer dans des bocaux. Tout doit rentrer pile-poil. Puis passage à la cocotte minute pendant 110 minutes. Ou bien juste faire congeler le saumon fumé tel quel. J’ai fait un peu des deux.

Voilà, 2 jours après avoir pêché mes 4 poissons, le travail est fini!! Un gros labeur mais ça en vaut la peine! Meilleur saumon fumé au monde, s’il vous plaît!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:33
Commentaires : 0
 
 

Enfin les beaux jours

Kenny Lake, Alaska – 6 août

Ici pas de canicule. Les jours « chauds » se comptent sur les 10 doigts de la main. On a eu notre été fin juillet et on en aura profité à fond. Une semaine de beau (jusqu’à 30°C quelques heures dans l’après midi) où nous avons pu aller nous baigner tous les jours dans un lac à 20 minutes de la maison. Un petit coin de paradis où l’on se retrouve avec tous les amis en milieu d’après midi. L’eau est fraîche mais les enfants y restent des heures. Dîners pique-nique au bord de l’eau et baignade jusqu’à 21h, un petit air de vacances qui fait du bien.

20180720_152425 20180720_171151

Le marché de Kenny Lake. Pas de vendeurs professionnels. Chacun peut venir y vendre ses produits: légumes, confitures, gâteaux maison, laine, œufs frais, artisanat. J’y vends mes salades de temps à autre ou du pesto.

20180721_184019 20180721_191613 Sur les bords de Squirrel Creek campground. Le lac fait partie d’une aire de camping. Nous sommes souvent les seuls dans le lac. Cammie apporte son canoé et nous les bouées. Les enfants apprennent à nager dans le lac, petit à petit.

 

20180722_082240 Le roi des pancakes, Evan.

20180722_124436 Déjeuner typique d’été: salade mixte du jardin, toast radis, omelette (nos œufs frais) et pain maison.

20180722_124614 Manger dehors, « special treat ».

20180722_192249 Durant l’anniversaire de Zephyr, grand potluck dehors.

20180722_194315

20180723_103357 C’est aussi le moment de préparer les conserves: radis et concombre sont préservés dans le vinaigre.

20180723_112429

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:51
Commentaires : 0
 
 

Enfin du saumon!

Kenny Lake, Alaska, 20 juillet

Cette année, on aura vraiment mérité notre saumon! Matt a passé 3 nuits à pêcher (au « Dip net », sorte de longue épuisette), sans succès! La 3° fois, il a ramené un malheureux poisson qu’il a mis au cellier pour la nuit. Le matin, un chat sauvage avait mangé la queue! J’ai quand même vidé et préparé les filets de cet unique saumon que nous avons bien apprécié, mais Matt ne voulait plus essayer de nouveau, écoeuré! Jusqu’à mercredi après midi où il y ait retourné avec un autre ami, dans un nouveau coin. Il faut une demi-heure pour aller en voiture à la Copper River, puis marcher sur une piste pour 1.5km, et descendre une pente raide jusqu’à la rivière pour trouver ce « bon coin ». Après une journée de pêche, Matt a rapporté 20 saumons!! Yes! Imaginer que 20 saumons à porter dans le dos jusqu’à la voiture est une vraie épreuve! D’autant qu’ils ne sont pas vidés, pour préserver leur fraîcheur le plus longtemps possible. J’ai essayé de souler ce sac à l’arrivée et n’ai pas réussi!

Conservés dans un sac étanche et avec un gros sac de glaçons et au frais, les poissons peuvent rester 24H en attendant qu’on ait un moment de s’en occuper. Hier après midi, séance filets, découpage et mise en boîte pour faire des conserves. On a congelé un poisson seulement. Peut être si Matt souhaite pêcher à nouveau, on pourra faire du saumon fumé. Plus long à préparer mais tellement délicieux!

Après quelques heures de travail et trois tournées de cocotte, nous avons 39 bocaux, de quoi faire l’année.

C’est Matt qui pêche car il faut beaucoup de force dans les bras et je me suis blessée à l’épaule. Mais j’espère essayer un peu la semaine prochaine. Le saumon est à son pic maintenant et tous les pêcheurs d’Alaska viennent dans le coin, alors il faut attendre la fermeture de la pêche pour y retourner et être tranquille. Ce Week end, c’est un cirque! Des centaines de personnes viennent de partout pour pêcher dans la Copper River. Avec notre permis « Subsistence », on peut pêcher plus souvent quand on habite près la région. On attendra lundi que la folie du Week end soit passée.

20180719_153424 Matt découpe les filets comme un pro devant l’œil attentif d’Evan.

20180719_215850 20180719_215855   Ma mission: la découpe des filets en morceaux de taille égale pour les faire entrer parfaitement dans les bocaux et maximiser l’espace. Du travail de pro! Maman avec son sens du rangement aurait aimé cette tâche. C’est tout un art, d’autant que pour que les bocaux soient « jolis » on met toujours la peau côté intérieur. Pas un espace vide! Il faut environ 2 bocaux et demi pour un poisson. 

20180719_211955 Avant, le saumon bien rose, après le passage à la cocotte pour 1h30. La couleur est partie, mais toute la bonne huile est remontée à la surface.

On a fait frire les petits morceaux de saumons qui ne se sont pas décollés avec les filets. Un régal.

20180720_082605 20180720_082637

Un visiteur ce matin: un jeune ours noir (couleur claire, ça existe), qui a senti les restes de saumon. Il était sous ma fenêtre et m’a bien surprise! Il a fait le tour de la maison donc on a bien eu le temps de l’observer.

Cet ours traînait depuis plusieurs jours dans le voisinage, ce qui est dangereux pour tout le monde. Cela m’a fait mal au cœur vraiment, mais Matt l’a abattu quelques minutes après avoir pris ces photos. L’ours était près de l’enclos des poules. Je ne suis pas chasseur et je déteste tuer des animaux sauvages, surtout si ça n’est pas pour les manger, mais ça devenait flippant d’être dehors sachant qu’un ours était dans les parages. Je prends mon « bear spray » quand je fais du vélo pour aller à la station météo, ce qui est rassurant mais j’avais surtout peur pour les enfants qui jouent dehors tout le temps et pas forcément à portée de vue. Des proies faciles même si j’ai du mal à imaginer un petit ours s’attaquant à un enfant, on ne peut pas prendre le risque!  On habite au milieu de la forêt et avec toute cette verdure, c’est difficile de voir venir de loin un animal sauvage. Matt pense que c’est un jeune ours sevré de cette année qui a dû se faire chasser de la rivière (où les poissons étaient rares jusqu’à il y a quelques jours, donc compétition entre ours), et qui cherchait un nouveau territoire.

Depuis mon arrivée en Alaska il y a bientôt 9 ans, c’est le 3° ours que l’on voit chez nous. Il y a 9 ans, Matt avait tué un jeune ours également qui semblait s’être installé dans le voisinage, et l’année dernière, j’avais retrouvé un ours dans l’enclos des poules. Je lui avais peur en lui criant dessus et il s’était enfuit et on ne l’avait pas revu, mais j’étais arrivée à temps pour sauver les poules. Il avait eu le temps de visiter une poubelle. Il n’était que de passage car on ne l’a jamais revu. Les rencontres d’ours sont rares donc chez nous mais la règle dans le coin veut que l’on tue tout ours qui traîne trop longtemps dans les parages pour éviter le risque d’attaque.

En plus de l’ours, on a cet été plusieurs élans qui traînent dans le coin, traversant le jardin de temps en temps, faisant des dégâts avec leur gros pieds! Matt pense à installer une clôture électrique avant qu’on se fasse dévaliser nos légumes! C’est un gros projet qu’il a en tête depuis des années, mais ça pourrait bien être le moment de le faire.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 21 juillet, 2018
A 8:22
Commentaires : 0
 
 

Summer fun

:Kenny Lake, 20 juillet

Les journées sont bien remplies en cette saison. On fait pas mal de balades et de rencontres avec les amis: Notre groupe Nature se retrouve le mercredi ou jeudi une fois par semaine. La semaine passée, nous avons fait des oiseaux en origami et dessiné à l’encre avec des plumes de dinde taillées! Je prépare toujours à la dernière minute, mais les enfants sont toujours ravis! C’est vraiment sympa de pouvoir être dehors au soleil pour nos travaux manuels et nos jeux.

On se retrouve aussi pour faire du foot une fois par semaine, et/ou du tennis, plus du tir à l’arc!

Les relevés météo font partis de ma routine 2 fois par jour (7h30 et 13h30), la plupart du temps à vélo. ça coupe un peu la journée, mais les rares fois où je suis absente pour la journée, je peux trouver un remplaçant. C’est vraiment le boulot d’été parfait, ça ne me prend que 15 minutes à chaque fois. Le seul truc c’est qu’il faut être là tous les jours, et à l’heure.

Cette semaine, c’est enfin les beaux jours avec une vraie chaleur dans la journée et pas un nuage… c’est notre été: une semaine de chaleur avant le redoux. On ne veux pas en perdre une miette!

20180712_102914 Les enfants montrent leur origami oiseau.

20180712_112223 Après avoir taillé une plume pour chacun, ils peuvent dessiner ou écrire comme « dans le temps »! Pour encre, je dilue un peu de peinture dans de l’eau.

20180711_140014 Evan au guidon fait semblant de ramener son « petit » frère à la maison.

20180715_091001 Toujours le jeu préféré des enfants: « magna tiles » (plastiques de formes géométriques aimantées) et Playmobil. En ce moment, à fond Jules César, Cléopâtre et Romains!

20180715_125625 J’ai eu le droit de souffler mes bougies il y a quelques jours! Evan me vole la vedette avec son anniv à deux jours du mien et je tenais à faire mon vœu!!

20180719_085331 Grand beau sur la chaîne de Wrangells.

20180716_144217 5 petits singes dans un sapin.

20180717_143906 Entraînement de football avec Camie! C’est un peu le chaos d’essayer d’apprendre le foot à un groupe de 3 à 11 ans!! On se débrouille quand même pour faire un petit match 3 contre 3 vers la fin quand les perturbateurs sont partis joué plus loin!

20180719_133323 Evan m’apporte une fleur dans un champ de « Fox tail ».

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:38
Commentaires : 0
 
 

Aventures

Kenny Lake, Alaska 14 juillet

Depuis le retour des garçons début juillet, l’été est enfin arrivé. La chaleur ne dure que quelques heures par jour vraiment, mais ça fait tellement du bien! J’aimerai que juillet ne se termine jamais. C’est le pic pour les fleurs, la verdure, les salades du jardin… On en profite autant que possible. Je crois qu’on apprécie l’été plus que nul par ailleurs, car il est si bref qu’on ne veut pas en perdre une miette. Quand il fait beau, j’ai envie d’aller explorer, grimper dans les montagnes, découvrir. Nous n’avons pas besoin d’aller loin pour s’amuser et faire des choses nouvelles. Les garçons ont vraiment la belle vie!

20180703_183526 20180703_183711 Evan et Timothy ont préparé leur campement devant la bibliothèque (où je suis toujours bénévole une fois par semaine). Ils ont fait leur cercle de pierres et apporté du bois sec, puis trouvé un bâton et des cônes de sapin en guise de shamallows qu’ils font semblant de griller.

 

20180706_142319 20180706_144200 Balade à cheval. Une première pour tous les deux. Ils vont pouvoir s’entraîner une fois par semaine tout au long de l’été grâce à une voisine qui apporte son cheval une fois par semaine juste avant le début du marché (Farmer’s Market), sur le terrain de la salle des fêtes. Evan est absolument fan et ne veux plus descendre. Il a même essayé un petit trot! C’est un vieux cheval, super doux et obéissant, parfait pour débuter.

20180706_152553 Vendredi dernier pour le marché, Timothy a voulu faire un stand de limonade: il a cueilli sa rhubarbe et menthe du jardin et je l’ai aidé à suivre la recette. C’était délicieux et il était tout fier de vendre sa boisson. Evan lui, a aidé à la boire! C’était une bonne expérience pour lui de rendre la monnaie et servir des verres à des inconnus. Je pense qu’on renouvellera ça la prochaine journée chaude où le marché à lieu.

20180706_093633 Timothy prépare sa limonade. Il coupe la rhubarbe, avant d’en extraire le jus.

20180706_181333 Première baignade de l’été! Ici avec les copains et mon amie Cammie à bord de son canoé, bien plein! Le lac n’est pas profond et chauffe bien en été, parfait pour apprendre à nager. Le lac n’est qu’à 20 minutes en voiture et nous irons dès qu’il fait assez chaud pour se baigner.

20180707_114228 Les aventuriers courent sur un sentier qui mène à la rivière Tonsina. Evan est bon marcheur aussi. La balade fait bien 4km. Tant qu’il a du carburant pour avancer (noix/fruits secs), il est heureux, plus bon pique nique à mi-chemin. Ce jour là, les moustiques étaient de sortie (coin marécageux à passer), mais nous avons été récompensé à l’arrivée. Nous avons vu 2 aigles, et une mère élan et son petit sur une petite île au milieu de la rivière.

20180707_125329 Face à la Tonsina River.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 15 juillet, 2018
A 7:29
Commentaires : 0
 
 

Evan fête ses 3 ans

Kenny Lake, 14 juillet

3 ans le 3 juillet pour Evan! C’est le jour où les garçons sont rentrés en Alaska, alors nous avons fêté l’anniversaire le 4, jour de la fête nationale. On voulait quelque chose de simple et un petit groupe alors nous avons juste invité les enfants de mon amie Sharon, à qui j’enseigne le français. Sharon est une super maman, elle a 4 garçons et 1 fille, tous adorables et c’est l’une des familles qui m’est le plus chère en Alaska.

Au programme: trampoline, « slip and slide » (glissade d’eau/savon sur une grande bâche), bulles géantes, paint face (maquillage), jonglage et pique nique. Un vrai temps d’été, parfait! Et les moustiques semblent nous laisser tranquille cette année! Notre petite fête en images.

20180704_163848 20180704_164213 20180704_164956 Chacun son tour pour le « slip and slide »

20180704_165125 20180704_165129 20180704_165135 Vue depuis le school bus, sur la serre, l’enclos des poussins et la rhubarbe géante.

20180704_170741 20180704_170844

Sharon et Monica font des bulles géantes avec une recette concoctée maison qui marche à merveille.

20180704_183905  Pause dans le hamac.

20180704_183939 Saumon grillé, salade du jardin, guacamole, punch rhubarbe-menthe.

20180704_191948 Evan s’apprête à souffler ses 3 bougies. Gâteau au miel plus glaçage au miel (à la demande d’Evan).

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:05
Commentaires : 0
 
 

10 jours toute seule

Kenny Lake, 14 juillet

Pour la deuxième année consécutive, mon cadeau d’anniversaire (1er juillet), était une petite 10° de jours toute seule à la maison! Le bonheur! Matt et les garçons se sont envolés la dernière semaine de juin en Illinois pour retrouver la belle famille dans leur jolie maison de vacances, une ferme entourée de verdure et champs de mais.

J’ai fait le voyage en mai toute seule pour la fête des mère. Cette fois c’était à leur tour d’y aller. Ce sont de superbes vacances pour eux comme pour moi! Même s’il y a beaucoup de boulot en Alaska en cette saison, j’aime me retrouver seule et apprécie la solitude. Serait-ce l’Alaska qui me rend sauvage? J’aime pouvoir passer des journées à la maison sans voir personne que mes animaux. Cela fait bizarre les premiers jours, puis j’ai l’impression que mon cerveau peut fonctionner à nouveau! Faire une activité sans interruption ou distraction: le luxe! Quel joie d’être productive à nouveau et réaliser plusieurs projets par jour!

J’ai de quoi rester occupée entre les animaux (10 pondeuses, 20 poussins, 3 canards, 2 lapins, 1 chien), et l’immense jardin plus véranda! Du monde à nourrir, des montagnes de mauvaises herbes à arracher pour éviter la forêt vierge, et l’arrosage à la main… Quand tout cela est fini, je peux m’occuper des petits projets de bricolage en tout genre, ce que je préfère!

Pour mon anniv, j’étais invité chez mon amie Hannah pour un délicieux hamburger (viande locale) et crumble rhubarbe. Avec en prime 3 saumons fraichement pêchés, prêts à congeler!

Dix jours qui sont passés bien vite.  Jai apprécié de pouvoir faire mon yoga matinal sans distraction, une maison propre et rangée, regarder un film après une journée bien remplie, prendre soin de moi…  mais après 10 jours, il était temps que les garçons reviennent!

20180627_110102 Sortie avec notre « Nature Group ». J’anime même si mes enfants ne sont pas là car j’aime notre petit groupe et les enfants sont impatients de se retrouver. Ce jour-là, visite d’un coin de la forêt où vivent des castors et puis j’ai pu leur montrer fourrure et crâne de castor. Nous avons traversé le ruisseau sur des troncs d’arbres coupés par des castors (ou tombés par le vent).

20180628_072901 20180628_072905_001 Vue depuis Willow Lake sur les montagnes de Wrangells. Ce jour-là on pouvait toutes les voir. La plus haute fait presque 5000 mètres (Mount Blackburn, tout à droite).

 

 

20180628_172513 Cueillette de pétales de roses sauvages. Je les fais sécher pour les ajouter à mes infusions.

20180629_121626 Notre jardin (qui a bien poussé depuis cette photo): au premier plan les fraisiers, ciboulette, mentes, salades mixtes, pois, pommes de terre, brocolis, choux, radis, épinards, oignons, carottes. Nous avons 12 rangées d’une 20° de mètres! De quoi s’occuper! Sans compter la serre avec ses tomates, haricots verts, fraisiers, herbes aromatiques, aubergines, courgettes, mais, concombres!

20180702_062028 Petit matin, vers 7h.

20180706_093848 Dame Rhubarbe fête cette année ses 35 printemps!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:45
Commentaires :1
 
 

My hiking friends

Kenny Lake, 24 juin

Au moins une fois par mois, je retrouve mes compagnes de marche, Linda et Janelle. Elles ont 66 ans, presque l’âge de maman, et ce sont mes confidentes et parmi les amies avec qui je me sens le plus proche en Alaska. Nous partageons la même sensibilité pour l’environnement et Mother Earth et avons toujours de belles conversations.

C’est réconfortant d’avoir des amies qui vivent en accord avec leur principes et sont engagées dans ce qui les passionnent. Elles habitent toutes deux à Kenny Lake depuis près de 40 ans et sont des ressources inépuisables de savoir.

On boit toujours le thé en arrivant à mi-chemin de la rando avec fruits secs ou bars granola fait maison. On se pose toujours un moment, en silence, pour juste apprécier. C’est le genre de personnes avec qui je peux passer 5 minutes sans parler sans sentir de malaise. On est juste en pleine conscience ensemble.

20180622_103557  20180622_103627

Magnifique vue au Tonina Bluff, face aux Chugachs Mountains.

 

20180622_103610 Janelle aide à attacher dans le sac à dos de Linda son chiot sur le retour, Woody, notre nouveau compagnon de marche. Un labrador pure race. C’est bien d’avoir un chien quand on va se balader dans les bois, il gardera un œil sur les ours ou autres bêtes qu’on préfère voir de loin!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 24 juin, 2018
A 19:08
Commentaires :1
 
12345...70
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage