Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Balade en famille

Kenny Lake, 31 juillet

Même si nous ne pouvons pas partir en vacances en été, liés par le jardin, les animaux à nourrir, le journal et mon travail à la station météo… On se garde les week ends pour se faire au moins une sortie dans le coin. Dimanche dernier, journée splendide, nous sommes allés à Liberty Falls trail. Une petite marche de montagne très sympa et assez courte. On arrive à un sommet en moins d’une heure avec une vue imprenable sur les Wrangells, la Copper River et un beau lac de montagne.

20170722_120136 Les Lorenz au complet. Au menu pique-nique: sandwich au saumon fumé! On ne s’en fait pas!

20170722_120340 Matt contemplatif.

20170722_121326 Les grimaces de zozos.

20170722_121348 Vue sur le lac. Le chemin débouche sur une arrête rocheuse très escarpée. Juste le temps de la photo et nous allons pique-niquer un peu à l’écart.

20170722_131104 La récompense: après une bonne marche, trempette des pieds dans les cascades « Liberty Falls ». De l’eau de glacier absolument glaciale! Tellement froide que ça fait mal! Les enfants adorent ce coin, plein de roches à escalader et petites vasques.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 1 août, 2017
A 7:40
Commentaires : 0
 
 

Summer fun

Kenny Lake, 31 juillet

La vie est belle en été! Si seulement notre été pouvait durer 3 mois au lieu de 2! Les jours de chaleur sont comptés et nous passons la plupart de nos journées dehors. Beaucoup de vélo et de balades à pied. Entre deux sessions de travail pour la maison ou le jardin, on prend le temps de vivre.

20170719_110320 20170719_110434 Durant notre rencontre hebdomadaire avec un groupe d’enfants de Kenny Lake. Je les ai emmené là où je guide des visiteurs durant mes tours, sur le Wellwood Nature Preserve. Une belle tente au cœur de la forêt où l’on présente des fourrures et crânes d’animaux qui vivent dans la région. La matinée s’est terminée par un petit feu de camp on l’on a fait grillé des marshmallows.

20170720_091041Matin musique.

20170720_145345 20170720_153156 Balade à vélo sur la piste cyclable du village. Elle n’est pas très longue (environ 5km) et suit la route toute droite de la Edgerton Highway mais c’est la vue est belle sur les montagnes et c’est un excellent terrain d’apprentissage pour les enfants. Nous avons fait l’aller retour bibliothèque/station essence avec Camie et les enfants, leur plus longue balade à vélo. La récompense au Mercantile (notre petite station essence/coin lessive/épicerie), une glace pour tout le monde. Photos: Camie avec son chariot, portant Zéphyr et Oksana. Pause glace: Tim, Taj, Oksana, Zéphyr et Evan.

20170721_090440 20170720_083843 Tim pose avec les chatons. Il passe beaucoup de temps à jouer avec eux et est plutôt doux dans l’ensemble. Evan lui s’en méfie. Il fait le « boss » avec eux, les déplaçant ici et là pour leur dire de ne pas aller ici ou là.

20170722_073737 Le dimanche, c’est pancakes! joli rayon de soleil du matin sur des pancakes aux myrtilles sauvages (de l’année dernière) et fraises fraîches du jardin. Rien de tel pour bien commencer la journée.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:32
Commentaires : 0
 
 

Balade en Beattle

Kenny Lake, 31 juillet

Nous avons dans la cour une vieille Beattle dont Matt se servait à l’époque où il avait plein de chiens de traîneau pour se faire tirer par les chiens à l’automne, en pré-saison pour s’entraîner. Il n’y a plus de moteur et de portes depuis longtemps (plus léger à tirer) et on ne peut pas s’en débarrasser car il n’y pas de crash-auto dans le coin. Comme on veut installer un abri de jardin là où elle était installé, nous l’avons déplacé dans le fond du jardin. C’était l’expédition, tirée par Matt sur un tout-terrain et moi au volant de la Beattle, dont il n’y pas plus de siège de conducteur, et plus de plancher! Les enfants étaient assis côté passager pour profiter de la dernière balade de la Beattle. Une fois tous les 10 ans peut être, ils font venir dans la région une entreprise pour récupérer les vielles voitures, mais comme ça ne se profile pas à l’horizon, en fera partie du décor encore pour un moment.

C’est un peu triste à voir parfois, mais par ici tout le monde où presque garde ses vieilles voitures dans leur cours faute d’avoir un endroit où les recycler. Certains qui habitent ici depuis des dizaines d’années ont une sacrée collection de voitures! Nous en avons 3, et j’espère qu’elles ne resteront pas toujours là… en attendant on les cache comme on peut. La Beattle au milieu d’un champ de fleurs, c’est quand même charmant.

20170720_180930 20170720_180937

20170720_181213 20170720_181306 Le nouvel endroit de la Beattle, dans le fond du jardin. Terrain de jeu pour les enfants.

20170720_181333 Evan passager.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:15
Commentaires : 0
 
 

Jardin en plein boom

Kenny Lake, 31 juillet

Quelques photos du jardin récentes. Tout pousse bien encore cette année, même si juin était sec et il fallait beaucoup arroser, c’est maintenant plus facile (2 arrosages en moyenne par semaine suffisent pour le gros du jardin). Le désherbage intensif en début de saison paye au milieu de l’été et c’est maintenant l’heure des premières récoltes: épinards tant qu’on en veut, oignions verts, fraises. Bientôt les poids seront mûrs et les brocolis et choux fleurs (d’ici une dizaine de jours). Pour les carottes et pommes de terre, on attend fin août/début septembre. Aussi, on mange de la verdure (salade mixte) depuis fin juin.

J’ai déjà rempli le congélateur d’épinards (mes favoris) et pour les fraises, il n’y aura pas de rab je pense cette année, les enfants se régalent tous les jours!

20170720_132626 20170720_132644 20170720_132652 20170720_132710 20170720_132730 De belles fleurs aussi, qui ne vont pas durer: Epilobes, la fleur symbole de l’Alaska et Delphinium (qui reviennent chaque année). On a déjà passé le pic de floraison, encore 2 semaines peut être et toutes les fleurs seront au stade graine. Elles savent qu’elle doivent se dépêcher, on peut avoir des gelées dès fin août ou un peu avant.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:01
Commentaires : 0
 
 

Salmon season

Kenny Lake, 18 juillet

Pas une super année pour la pêche au saumon dans la Copper River. La rivière est haute et les bons coins pour pêcher plus rares. Matt n’a pas eu de chance jusqu’à présent. Déjà 3 nuits passées à pêcher sans succès. Trois saumons seulement pour l’instant quand il nous en faudrait une 20° si on veut manger du poisson toute l’année une à deux fois par semaine. Il reste encore quelques semaines avant que la remontée du saumon ne se termine.

Nous sommes allés voir la Copper River de près en famille dimanche dernier. Toujours impressionnante à voir. C’est la 10° plus grande rivière des USA. Très large, un courant rapide, mieux vaut ne pas y tomber! Les pêcheurs prennent souvent des risques énormes en allant y pêcher jusqu’à mi- torse parfois. Nous sommes allés à Salmon Point, à Chitina. C’est un petit chemin aventureux dans les bois le long de la côte pour approcher un bon coin de pêche. Les enfants adorent car il y a plein de roches et de racines à escalader. Par contre, il faut être aux aguets en permanence pour les ours qui pêchent eux aussi!

J’espère que Matt réessayera d’ici quelques jours, je ne peux imaginer une année sans saumon! On est d’habitude bien gâtés! Sinon, il faudra aller en mer pêcher le flétan!

20170716_171237 The mighty Copper River

20170716_171500 Pêcheur avec son « dip-net ». A bout de bras, pas facile! Dans le fond, on aperçoit l’un des seuls pont qui traverse la Copper River.

20170716_171610 20170716_172113

20170716_172257 Pêcheur chanceux. Il en avait déjà attrapé 6! J’espère que Matt reviendra dans ce coin là.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 19 juillet, 2017
A 2:54
Commentaires : 0
 
 

Travaux d’été

Kenny Lake, 18 juillet

Comme on dit par ici, il n’y a que deux saisons en Alaska: « winter time » et « construction time ». Notre trop court été nous donne la chance de faire tous les travaux de l’année entre mai et septembre. Cinq mois donc pour se retrousser les manches et bosser! On a un grand jardin qui nous nourrit toute l’année (photos prochainement), et c’est vraiment Matt le maître jardiner. J’aide principalement avec le désherbage, la récolte et la préservation.

A côté du jardin qui prend un temps fou, nous avons beaucoup de projets en cours, c’est sans fin. La maison n’est pas terminée, mais on est quand même bien installés maintenant que les enfants ont une chambre de jeu. Tandis que Matt va bientôt se mettre à la salle de bain (après 7 ans sans salle de bain, ma patience va enfin être récompensée!) Comme on fait tout nous même, tout avance à petit pas car on ne peut se dédier dans un projet plus de quelques heures à la fois entre les enfants et les impératifs de  notre journal hebdomadaire.

De mon côté, j’ai entrepris cet été de poncer tous les murs du chalet, en commençant par la nouvelle partie (construite il y a 2 ans) afin de protéger le bois de l’humidité et du soleil. Gros travail débuté en mai et que je pensais boucler en quelques semaines! Hum… nous voilà mi-juillet et j’ai enfin fini le ponçage et les premières couches de vernis. Je suis à cours de vernis et par ici il faut tout commander de la ville donc je dois attendre pour continuer. En attendant, je fais les tours de fenêtre pour donner un aspect fini. Ensuite, il faudra sceller tous les joints entre les troncs. Cela s’appelle en anglais « permachink » et c’est aussi un gros travail. Après ça, on sera vraiment bien isolé à l’intérieur et on ne devrait plus avoir de courants d’air glacial en plein hiver.

Pendant la semaine où les garçons étaient partis, j’ai aussi continué l’aménagement intérieur avec des étagères et un peu de peinture. Petit à petit, ça devient plus joli. Je suis maintenant une pro des étagères! Maintenant, j’aimerai bien faire toutes les plaintes et que Matt finisse l’électricité pour les lampes et interrupteurs (plomberie/électricité, pas mon truc du tout).

20170710_10094620170710_100934 La reine des étagères. Plus une étagère géante dans la chambre d’Evan (contre le mur du fond).

20170710_100925 Les garçons font semblant de faire la sieste dans la chambre d’Evan, futur coin laverie. C’est lumineux maintenant que les murs sont finis.

20170707_172219 Deuxième couche de protection. Ce coin de la maison à l’air bizarre pour l’instant, c’est parce que ça n’est pas fini: un jour (pas cette année), Matt construira un étage où l’on aura notre chambre et au bout, une véranda attachée à la maison. C’est en forme d’hexagone mais une moitié seulement pour l’instant. J’ai tellement hâte d’en avoir fini avec ces murs! J’en vois le bout.

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 2:33
Commentaires : 3
 
 

Trois p’tits chats

Kenny Lake, 17 juillet

20170714_151613 20170716_092657 20170717_131641

Me voilà mère de 3 chatons depuis vendredi. La famille s’agrandit ‘temporairement’, le temps qu’on les sèvre et qu’on profite de ses mignonnes boules de poils avant de leur trouver une maison.

Tout a commencé jeudi soir quand j’ai entendu des petits miaulements provenant de la pile de bois en face de la maison. Je me suis approchée et j’ai vu des chatons bien planqués. La mère pas loin sifflait pour me chasser. Le lendemain, plus de mère. J’allais voir de temps en temps si les petits étaient toujours là. J’en comptais 4. Finalement vers midi, les chatons sont sortis de leur trou en me voyant approcher. Je les ai pris à l’intérieur… Il n’y en avait plus que 3, peut être la mère commençait à les déplacer.

Bon, avant qu’on me jette des pierres pour oser voler des chatons à leur mère, il faut préciser le contexte: en Alaska, les chats sauvages ont très peu de chance de survie en hiver car ils ne sont pas natifs de là. La seule espèce de chat adaptée à l’hiver alaskan est le lynx. Donc les chats errants du coin sont des chats abandonnés qui se font souvent mangé par d’autres prédateurs en hiver, ou se font nourrir pas des gens qui ont pitié d’eux l’hiver. Il y aussi ceux qui tirent sur les chats pour ne pas les avoir dans leur voisinage… J’ai donc changé le cours des choses en voulant donner une chance de survie à ces petits et une vie plus facile, il faut espérer.

En attendant, ces chatons ont à peine 3 semaines et il faut leur donner du lait 5-6 fois par jour. Mes voisins on des chèvres et je leur donne donc du lait de chèvre, mieux adapté que le lait de vache. J’ai beaucoup lu sur le sujet pour leur offrir un bon départ. C’est un plus grand défi que je ne l’imaginais, mais pour l’instant tout va bien, ils sont en bonne santé et mangent bien. Il faut les nettoyer souvent car c’est normalement leur mère qui les lèche et leur faire faire leurs besoins en mettant un coton mouillé sous leur fesse. Donc c’est du boulot mais c’est aussi un plaisir de voir ces petits mignons grandir. Je les nourris à l’aide d’une seringue en silicone (qui sert à décorer les gâteaux normalement). ça semble bien marcher. Je commence à introduire de la nourriture petit à petit, en mélangeant de la pâté dans le lait. Ils adorent mais s’en mette partout!

Matt qui déteste les chats est évidemment « ravis », mais les enfants et moi, on s’amuse beaucoup. On a déjà trouvé des noms: Blacky, Milky Way et Tatoo (nom trouvé par Tim). Tatoo a déjà compris où il fallait faire ses besoins: dans la litière! Bien sûr, avec Evan (2 ans), il faut avoir l’œil car il n’est pas très « doux » avec eux!

On ne les gardera que quelques mois sûrement. J’ai déjà peut-être casé un chat.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 18 juillet, 2017
A 8:28
Commentaires : 0
 
 

Happy 2nd Birthday Evan!

Kenny Lake, Alaska - 13 juillet

Nous avons fêté le 3 juillet les 2 ans d’Evan. Deux jours avant c’était aussi mon anniv… 34 ans! Woua!

J’ai fêté mon anniv toute seule comme une grande car les enfants et Matt était partis une semaine en Illinois chez la belle famille. Mes amies m’ont invité au resto le 29 au soir et le 1er, j’ai essayé de ne « rien faire » (hum… impossible), mais en tout cas, j’ai pour une fois essayé de prendre un peu soin de moi.

Le 3 au soir, les boys étaient de retour et nous avons invité mes amis Jolene, Joe, et leurs 3 enfants: Mile (7), Persefone (6) et Willow (5). Une belle fin d’après midi ensoleillée et une belle table buffet avec plein de bonnes choses, comme d’habitude: filet de saumon cuit au four avec pesto maison, crème d’épinards, soufflé fromage, radis du jardin, salade du jardin et salade de pates. Au dessert, gâteau à la carotte (du jardin s’il vous plaît, 9 mois plus tard et toujours bonnes!) et nappage au cream cheese…

J’avais prévu des petits jeux pour les enfants dont une chasse au trésor. Willow que j’adore, aux airs de fifi-brin-d’acier, était la grande amie d’Evan ce soir là pour son plus grand plaisir. C’est une petite sauvageonne toujours pieds nus et qui fait plein de câlins. Elle ressemble beaucoup à sa mère, Jolene, une nouvelle bonne amie de Kenny Lake avec qui je peux beaucoup partager spiritualité et nature.

Les cadeaux d’anniv d’Evan: de nos amis, des crayons à la cire fait maison par les enfants, et de moi, une belle boîte en bois avec un set de blocs construction (que de la recup). Des blocs de toutes formes et tailles. Tout le monde s’est mis à jouer ensemble avec, c’était super. BIen sûr, Evan n’était pas toujours content de partager son nouveau cadeau!

 

20170703_192528 Le buffet d’anniv.

20170703_192041 20170703_193551 Willow et Evan, complices.

20170703_201151 20170703_201951 LE bon gâteau.

20170703_202544 20170703_202618 20170703_203040 Les enfants jouent avec les nouveaux blocs d’Evan.

20170705_103531 Avec mon chapeau d’elf, rhubarbe-plume de dinde! Très élégant, éphémère et super frais à porter.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 14 juillet, 2017
A 7:58
Commentaires : 0
 
 

Nature Walk

Kenny Lake, 27 juin

J’ai beaucoup de moments préférés en été: jardiner et mettre les mains dans la terre, observer les animaux de notre mini ferme, goûter et déjeuner dans la tente ou jouer aux cartes dans le tipi, faire du vélo à la station météo (2 fois par jour, 4km au total), écouter le chant des oiseaux au petit matin, bricoler au soleil… pour ne citer que quelques doux moments de nos étés alaskans. Mais il y a quelque chose qui est toujours spécial et unique à chaque fois, c’est aller marcher dans la Nature avec les enfants. On habite déjà au cœur de la forêt, mais en sortir pour en visiter un autre coin, grimper une montagne ou faire un pique nique au bord de la rivière est toujours mémorable.

Il y a quelque chose de magique à se retrouver en pleine nature, qui donne à chacun une belle énergie. C’est la Nature qui fait ça, elle nous connecte, nous rapproche de l’essentiel. Maintenant que je suis « guide naturaliste » (3 tours à mon actif pour l’instant!), je me dois d’apprendre et reconnaître chaque plante qui nous entoure. J’emmène les livres avec moi durant nos balades: fleurs, arbres, insectes, roches, empreintes et crottes… je veux tout apprendre pour pouvoir le transmettre aux personnes que j’accompagne sur les tours et puis bien sûr, transmettre aux enfants qui ont une soif naturelle pour apprendre. Cela m’épate de voir Timothy reconnaître un tas de fleurs, de débusquer la petite grenouille qui se cache, de noter que telle fleur à une drôle de gale qui lui pousse dessus… Sans le savoir, il apprend un tas de chose et on fait de belles découvertes ensemble. Des petits moments tellement précieux.

Voici quelques unes de jolies fleurs qui nous entoure (j’écris les noms en anglais):

20170602_121258 20170606_104128 20170607_075826  Calypso Orchid, Lupine et Blue Bells

20170622_113800 20170622_114116 20170622_114250 20170624_134936

Wild Prickly Rose, Dwarf Dogwood, Grove Sandwort et Iris du jardin fraîchement éclose.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 28 juin, 2017
A 5:47
Commentaires : 0
 
 

La chambre prend tournure

Kenny Lake- Alaska, 27 juin

Comme notre espace est limité, chaque petit coin est pensé pour maximiser l’espace. Maintenant que les enfants passent la plus grande partie de leur journée dehors, cela me donne un peu plus de temps pour améliorer l’espace, toujours en changement. Comme à la rentrée Timothy n’ira toujours pas à l’école (il doit attendre encore une année pour l’équivalent du CP, pas de maternelles dans le coin), j’aimerai qu’à la rentrée on débute un petit rythme. Pas vraiment un rythme scolaire mais se donner des thèmes et lui donner l’habitude d’être posé pour écrire, dessiner, et introduire des nouveaux concepts à travers nos lectures essentiellement.

20170617_211324 Evidemment, ça n’est que rarement aussi bien rangé!

20170617_211338 Chaque chose à sa place… un doux rêve!

20170617_211330 Tout est temporaire car un jour il y aura un escalier à la place de la commode et une grande baie vitrée derrière le rideau qui donnera sur une véranda.

 

20170617_211343

20170620_090217 Atelier peinture.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 5:22
Commentaires : 0
 
12345...64
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage