Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 novembre 2010

Let’s get started !

Kenny Lake, 11 novembre   

Hier enfin, nous avons pris le chemin de notre première “glisse” de la saison! Excitation, excitation ! 

Avec le changement d’heure, il fait désormais nuit à 17H30. Il est déjà tard dans l’après midi, et je bosse toujours activement sur mon sled. Je me speed et fais tout de travers dans mon empressement car je veux absolument sortir aujourd’hui. Il faut encore attacher mon nouveau pare-choc, rajouter des clous sous mon frein (sorte de pneu à l’arrière avec lequel je peux ralentir le traîneau avec le pied), ficeler l’une des nouvelles pièces en bois… 

Dehors, les chiens hurlent déjà. Ils sentent que c’est pour aujourd’hui ! Matt prépare son traîneau, rassemble les lignes principales et les harnais des chiens. Puis il donne un snack à chacun. Au menu : cheval ! Fraîchement tué et découpé la veille. (C’était un vieux cheval malade qu’un voisin préférait tuer que de faire souffrir ad vitam). Les chiens sont fous de joie. 

Cette fois mon sled est prêt. Il est tout beau et ne demande qu’à glisser ! Chacun choisit ses chiens. Avec moi, Doc & Fluffy comme leader, Snot & Picker au milieu, Booger en wheel. Sherley vient aussi mais court librement. (Il va falloir encore l’opérer à cause de cette tumeur cancéreuse à la jambe qui est revenue).  Il fait -6°C. Température idéale. Le brouillard est si bas qu’on pourrait presque le toucher, mais la visibilité au sol est bonne. Nous choisissons le « Small Loop », une courte ballade en forêt d’environ 3-4km, pleines de virages et de surprises. Les premières courses sont toujours courtes car les chiens n’ont pas fait d’exercice depuis… 8 mois bientôt ! 

On dirait un départ de compétition. Tous les chiens aboient furieusement, sautent en tous sens et tirent fort sur leur harnais. La voie grave de Matt retentie : « Everybody ready…. ? ALL RIGHT !!!». C’est le signal. Matt lâche l’attache qui retient son sled et les chiens enfin libres filent au triple galop. Je donne mon signal quelques secondes après, couvert par les aboiements. Une fois partis, grand silence. Les chiens sont tout à coup concentrés et ne pensent plus qu’à courir. Whaouuuu… j’avais oublié la vitesse et l’énergie des premières sorties. Mieux vaut freiner dans le premier virage ! 

Nous prenons la direction de la forêt, mes chiens aux talons de Matt. La neige est fraîche mais les chiens sont à peine ralentis. Sherley ne comprend pas bien pourquoi elle n’est pas leader dans la ligne et s’intercale au milieu des chiens de Matt. Puis vient voir les miens. Elle ralentie un peu la troupe au début puis saisit qu’il faut courir comme d’habitude et qu’elle a le privilège de montrer le chemin. 

Etre derrière Matt ne signifie pas qu’il n’y a aucun obstacle. Le chemin est plein de branches en travers, de tous côtés qui ne demandent qu’à s’agripper et me retenir en arrière.  Vigilance constante donc. Je pense déjà à revenir à pied pour en couper quelques unes. Une fois le rythme  de croisière établi, la même magie opère : silence de la forêt, souffle des chiens, traces d’animaux dans toutes les directions dans la neige fraîche, bruit furtif d’un faisan qui s’envole… Symbiose avec la Nature. Grand bol d’air frais, de joie et d’énergie. Que de belles sensations retrouvées ! 

 La ballade se termine très bien. C’est comme apprendre à faire du vélo, ça ne s’oublie pas ! J’ai quand même chuté sur un tronc d’arbre au milieu d’un sentier étroit mais mon poids dans la neige fraîche à arrêté le traîneau déjà couché. Juste histoire de tester la solidité de ma nouvelle bécane. 

 dscn5306.jpg Préparation des traîneaux.

dscn5279.jpg Au premier plan, Doc, Gobi et Loogy.

portraitschienscopie.jpg Portrait des Doggies fait l’année dernière. Sherley et Gobi sont soeurs. Gobi est la mère de Snot, Booger, Loogy, Chewy, Picker (tous synonymes familiers de « crotte de nez »!), CJ et Dewy!!! Doc et Fluffy sont demi-frère. Magellan est leur cousine à tous. Pour la petite histoire de famille…        

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 12 novembre, 2010
A 1:33
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 novembre 2010

Meet the Farmer

Kenny Lake, 11 novembre   

Meet the Farmer” est le nouveau programme organisé à l’école de Kenny Lake, à l’heure du snack de 10H pour les 4-8 ans. Une fois par mois, un jardinier local vient faire une petite présentation de son jardin et des produits qu’il vend et amène quelques légumes/fruits cuisinés pour faire goûter aux enfants. Hier, Matt était l’invité du mois… 

A cette époque de l’année, il n’y a bien sûr plus rien au jardin –deux rangées de betteraves congelées cachées sous la neige- et les provisions pour l’hiver stockées à la cave sont congelées elles aussi et pas forcément au meilleur de leur aspect ! Mais nous avons encore une belle citrouille ! Graines envoyées de France au printemps par ma mère… La saison est courte et les citrouilles ont finies de mûrir à l’intérieur, sur le rebord de la fenêtre. 

Nous décidons donc de préparer notre citrouille. Une bonne soupe maison, héritage familiale. A 7H30, épluchage et préparation du cucurbitaceae, à 9H45, arrivée à l’école avec notre soupe bien chaude, réduite en purée pour que les petits ne facent pas la tête en voyant les navets et les oignons !  Une cinquantaine d’enfants écoutent sagement Matt pendant 15 minutes, qui leur raconte ce qu’il plante, comment, où… Les enfants posent ensuite leurs questions, souvent très marrante, allant de « Est-ce que vous plantez des carottes vertes ? » à « Ma maman à une citrouille dans le jardin». 

Puis les enfants viennent à la file indienne à notre table pour avoir leur petite dégustation de soupe. Pas de grimace ! Tous finissent leur bol : victoire ! Un petit natif, téméraire, vient quand même dire à Matt qu’il manquait un peu de sel et de poivre ! Et demande avec un grand sourire s’il peut repartir avec la moitié de citrouille en démonstration sur la table. 

Une façon de leur montrer que l’on peut manger local, sain et bon. La cantine de l’école vient de fermer faute de budget et partout il y a des affiches où les parents sont invités à leur préparer de « bons repas » à midi. En partant, je vois les enfants sortir de leur sac toute une variété de bonbons gélifiés, serpentins gluants… C’est pas gagné ! 

dscn5302.jpg  dscn5300.jpg Tall Matt, à l’aise, face à son auditoire attentif!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 0:27
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage