Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Salmon Fishing 3

Kenny Lake, 15 août

Pour la troisième fois de la saison, nous sommes allés pêchés à la Copper River, jeudi après-midi. Augustin nous accompagne et nous porte chance puisqu’il pêche 3 saumons à lui tout seul, Matt en pêche 1, et moi… zéro! J’attends toujours d’attraper mon premier! Un jeu de patience avec cette épuisette géante… C’est bientôt la fin de la saison pour les saumons et nous sommes chanceux d’en attraper des beaux. Les derniers à remonter la rivière étant souvent diformes et de moins bonne qualité gustative.

img2628.jpg img2629.jpg 4 beaux saumons (Pink Salmon).

  img2614.jpg Gobi et Sherley font la sieste le temps de la pêche dans des positions toujours inconfortables.

img2621.jpg En tête-à-tête avec ma tendre amie Gobi.

Ce que je préfère dans la pêche, c’est faire cette belle randonnée sauvage pour rejoindre la rivière, un bon feu de bois et une grillade de saucisses de renne, agrémentées de salades du jardin… Me poser au bord de l’eau pour regarder le Grand Spectacle de la Nature, toujours aussi beau. Un couple d’aigle royal volent au dessus de nos têtes, sans battre des ailes; des bourrasques de vent font s’envoler des masses de poussières bien haut dans le ciel; le courant de la rivière, toujours aussi puissant, hypnotise et apaise.

Nous connaissons désormais bien le chemin de la rivière et ne nous perdons plus dans la forêt dense. J’aime suivre les pistes des animaux… Il semble toujours y avoir un ours dans le coin et nous poussons des cris dès que nous entrons dans des zones plus denses, juste pour montrer notre présence et ne pas le surprendre. Le troupeau de bisons sauvages de la région (une 20° d’animaux) semblent avoir emprunté le même chemin (crottes ici et là) et le castor du petit étang nous fait l’honneur de se montrer avant de disparaître sous l’eau. Les premières « cranberries » (canneberges) sont arrivées et nous remplissons nos sacs de baies sauvages. Je viens de terminer 12 pots de confiture et espère bien en faire une deuxième tournée car la saison est courte. La canneberge a un petit noyau central et c’est un long procédé pour le retirer, donc une confiture qui se mérite! Déjà 45 pots de confitures dans le cellier (sans compter celles déjà dévorées): fireweed, rhubarb-strawberries, black currant and cranberries. Demain au retour de Valdez, nous irons cueillir les « blueberries », mes préférées! Avis aux intéréssés, nous sommes prêts à échanger des confitures du coin contre toute autre confiture de France ou d’ailleurs!

J’espère que nous aurons encore le temps de pêcher avant la fin de l’été. Nous n’avons pas encore fumé de saumon ou fait des conserves, ce qui est bien pratique quant le congelateur est plein et… pour faire des cadeaux de noel alaskans!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 15 août, 2011
A 20:07
Commentaires :1
 

1 Commentaire

  1.  
    creteau nelly
    creteau nelly écrit:

    salut Judith,

    les confitures d’alaska m’intéressent, mais je n’ai pour l’instant que de la gelée de groseille à te proposer. je crois que tu connais déjà…. le jardin de Monique étant bien rempli !!

Répondre

 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage