Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Mini-révolution

Kenny Lake, 15 février 

Quelques pas de plus vers le confort !  L’hiver à quelques avantages… dont le temps pour rendre son nid plus douillet.

Ma commode est enfin en place et déjà bien remplie. Il ne lui manque que des poignées et à mettre la porte en place. Mon bazar trouve enfin une place, et ça me fait un beaucoup de bien ! Aimant l’organisation, ça commençait à être dur psychologiquement de voir mes piles d’affaires en vrac depuis mon installation. 

Je me suis aussi mise à la couture grâce à mes amies du club tricot. Premier projet : faire des rideaux  pour isoler les fenêtres lorsqu’il fait bien froid ! N’ayant pas encore fini les contours des fenêtres (prochain projet), on sent les courants d’air !

Le plus long n’est pas la couture en soi, une fois qu’on a pris le coup de main, mais de faire et installer les tringles, faites dans du diamond willow (une espèce de saule qui a la particularité de faire des tortillons et creux uniques en forme de losange). J’avais mis de côté quelques beaux spécimens coupés l’été dernier pour travailler dessus cet hiver. Tous ne font pas l’affaire : il faut le bon diamètre et la bonne forme ! Une courbe naturelle pour pouvoir être vissé aux extrémités sans bloquer les rideaux.

Bref, voilà un aperçu des premiers résultats. Il me reste à chercher 2 beaux bâtons de saule pour fixer les derniers rideaux. Il faut ensuite entre 3-4 heures pour tailler et poncer chaque pièce.

Au final, tout ça prend bien sûr bien plus de temps que si j’avais simplement « acheté » ce dont j’avais besoin, mais j’en retire une immense satisfaction. J’aime pouvoir faire de mes doigts et créer de l’utile. Les objets prennent une autre valeur, sans compter tous le savoir-faire que l’on acquière.

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 16 février, 2012
A 1:25
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage