Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

My dear friends

My dear friends

Kenny Lake, 20 février

Par une belle matinée givrée, quelques clichés de mes chers amis. Et l’occasion de vous donner de leurs nouvelles…

Gobi, la matriarche, Gobi la douce, peluche pleine d’amour. Doyenne avec Sherley, toujours bon pied bon oeil, à bientôt 13 ans (presque 90 ans, années chiens!). Gobi ne court plus avec les autres cette saison. Si elle aime sortir dehors voir l’attelage, elle est bien contente de voir passer le traîneau sans avoir à courir elle aussi! Une seule fois, elle nous a accompagné, en courant derrrière le traîneau, mais elle a compris que ça n’était plus de son âge! Mère Gobi a appris cet hiver, avec les conseils éclairés de Sherley, à ouvrir la porte d’entrée. Ce qui nous fait deux fois plus de courants-d’air, et deux fois moins de portes fermées.

My dear friends IMG_3959

Sherley, leader incontestée. Elle garde cette jeunesse éternelle qui l’a fait courir comme un jeune chiot, la sagesse en plus. Elle court encore avec nous, mais à son rythme. Sa tumeur à l’épaule droite (que l’on voit sur la photo) est revenue et grossit à vue d’oeil. Elle ne semble pas en souffrir. Nous ne souhaitons pas l’opérer encore, de peur qu’elle ne résiste pas à l’opération. De même que cette tumeur semble bien enracinée hélas.

IMG_3957

 

Galerie, de gauche à droite :

Magellan : fidèle à elle-même. Sauvage, tête de mule, intelligente, rusée. Magellan court le plus souvent en leader faute d’avoir d’autres « vrais » leaders sous la main. Elle semble aimer de moins en moins cela, mais elle est douée et nous comptons sur son intelligence pour nous mener à bon port.  Un caractère… il lui arrive de bouder toute la journée parfois, lorsque nous partons pour une grande randonnée et qu’elle ne fait pas partie de l’attelage. Le soir et jusqu’au lendemain, elle reste cloitrée dans sa niche !

Muskee : le petit nouveau de la saison. Notre amie Dee-Dee nous l’a « prêté » pour l’hiver. Un brave petit chien, toujours partant, jeune et plein d’énergie, calme et doux. On le place en Swing, derrière les leaders. Il a un joli cœur entre les yeux et sur le front. Il a beaucoup « pleuré » ses premières semaines avec nous. Sa « vraie » famille a dû lui manquer pour un temps mais maintenant il semble heureux parmi nous.

Doc : le beau gosse qui charme le cœur des belles. Je l’aime de plus en plus. Il a tout pour plaire ! Fort, intelligent, calme, travailleur, aussi bon en « wheel » (à l’arrière) qu’en leader. On peut toujours compter sur lui. Il est drôle aussi, car au début, il se cache toujours dans sa niche pour ne pas être « choisit » pour courir… puis finit pas aboyer comme les autres, semblant crier « Moi, moi ! ».

Luna : la petite bombe d’énergie est toujours aussi crazy. Avec Loogy, on les appelle les « Loonies », les Toqués ! Luna ne cesse de me surprendre et sait faire parler d’elle ! Elle a toujours l’aboiement le plus horrible de toute l’histoire des canidés, mais on l’aime bien ! ça n’est que sa deuxième saison, et elle est toujours fofolle… mais on voit des progrès ! Il faut toujours lui crier dans l’oreille et lui pincer fort pour qu’elle cesse de hurler (comme un cochon qu’on égorge, vraiment !), mais elle sait aussi que sa voix dérange et qu’il faut qu’elle se taise. Si c’est dur de l’éduquer, elle a un potentiel énorme et vaut tous les efforts.  Hier, j’ai fait une course en forêt avec elle en leader, et de toutes mes courses mushing, je crois que je n’ai jamais été aussi vite, sur une aussi longue distance ! C’est simple, elle entraîne tout le monde dans sa course effrénée ! Une vraie pile Energizer ! Même la pauvre Magellan qui veut se traîner, doit courir à son rythme !

Booger : ce gros patachon me fait toujours aussi rire. C’est un costaud, mais un gros feignant aussi. Il est excité comme un puce au début (et difficilement contrôlable), brûle toute son énergie sur les premiers kilomètres puis se traîne. Lui ce qu’il aime, c’est les caresses et s’allonger au soleil. Il ferait un chien de compagnie parfait.

Loogy, le Loony. Malgré son caractère joueur et indomptable, je nomme Loogy « chien de la saison » pour ses efforts et progrès comme leader ! Quelle surprise en effet… il semble enfin comprendre « Gee » et « Hagh ! »,  est bien plus calme qu’avant et semble trouver un réel plaisir à être en leader. Ouf ! On avait besoin de ça ! Avec Magellan qui rechigne, Sherley et Gobi à la retraite (pour ainsi dire), on a besoin d’une tête solide ! Il est vraiment increvable, n’a pas peur d’ouvrir les pistes dans la neige profonde et en redemande même ! Brave Loogy !

Chewy : quel beau chien aussi ! Sa queue a des reflets brun-violet ! Un bosseur, un dur à cuir. Il ne lâche pas malgré la fatigue, et il y a de quoi après nos longues randos… C’est quand même les « wheels » (les chiens de l’arrière) qui semblent faire avancer le sled avec le plus de force.

Dewy : un peu comme Booger, c’est une force de la nature mais il ne sait pas gérer son énergie. Cette saison, on l’a vue carrément « abandonner » la partie au retour de balade. Complètement épuisé, il se laissait traîner et je devais freiner pour ne pas qu’il passe sous le sled ! Quand il me fait ce coup là, je le détache et le laisse rentrer seul à la maison.   

CJ : gentille CJ, digne fille de Gobi, est toujours aussi vive, infatigable et motivée. On a remarqué qu’elle a une montée de lait ces jours-ci… et on se demande si elle n’est pas enceinte… ça aurait pu arriver en notre absence (quand on était en France). On sait que par deux fois, deux mâles se sont libérés et ce n’est que le soir que notre voisin les a retrouvés. Affaire à suivre !

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 20 février, 2012
A 21:54
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage