Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

C’est beau la vie!

C'est beau la vie!  IMG_4800

Kenny Lake, 30 juin 

Allez, qui n’est pas encore au courant lève le doigt ! Au cas où, il est temps que j’officialise l’heureux évènement à venir !! Un(e) petit(e) ourson(ne) rejoindra notre coin douillet début Novembre !

Tout se passe bien, y a pas à se plaindre ! Quand on n’a pas à prendre les transports en commun, sentir les pots d’échappement et le stress de la ville, bosser 8h par jour dans un bureau… mais faire la sieste quand ça me chante, respirer le bon air,  vivre dans la Nature et manger des bons produits frais ! Je me sens très privilégiée !

Une nouvelle aventure a déjà commencé et nous sommes tous les deux sereins et impatients de connaître une nouvelle bouille qui nous ressemble !

Ok, on n’aura pas la chambre d’enfant avec papier peint, ni les meubles Ikéa pour les rangements… mais on a encore 4 mois pour penser à comment accueillir cet enfant le plus simplement du monde.  Et je mets un point d’honneur à ce que les choses restent « simples ».  

Cette nouvelle vie en gestation devrait chambouler un peu nos habitudes et rythme d’hiver, mais ça n’est pas pour nous déplaire ! Je vous tiendrai informé de l’évolution de ce bidon en croissance et de nos différents aménagements pour accueillir bébé ourson dans notre cabane dans les bois.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 30 juin, 2012
A 20:39
Commentaires :1
 
 

Teddy Bear coming soon…

Teddy Bear coming soon... IMG_4803

New cub coming up in the Copper Basin!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 20:08
Commentaires : 0
 
 

Update on Juma

Kenny Lake, 30 juin 

Comme promis, je reviens sur chacun de nos projets d’été en détail… Je commence par Juma, qu’il m’est si cher de voir naviguer au plus tôt… Bien que ce soit loin d’être une priorité dans nos travaux!

Update on Juma IMG_4799

Bon, soyons réaliste, il y a encore beaucoup de boulot, malgré tout ce qui a été fait l’année dernière. Mon souhait : le voir naviguer une fois cette année ! Même si ça n’est que pour faire des ronds dans l’eau ! J’aurai une immense satisfaction de voir que nous sommes proches du but. J’ai peur qu’une autre année ne me démotive totalement et finisse par abîmer le bateau irrémédiablement, vu comment il repose depuis un an sur un tronc d’arbre et des palettes ! Objectif 2012 : en finir avec le gros des réparations !

Après avoir donné un bon coup au jardin, j’ai donc enfin pu reprendre les travaux cette semaine. Le bateau était bâché tout l’hiver-printemps (d’octobre à juin), et il y a eut une mauvaise surprise en le découvrant : deux cracs à deux endroits du cockpit, fendant la fibre de verre en profondeur. La raison en est le poids de la neige et de la glace accumulés sur le pont, que je n’ai pas dégagé assez cet hiver… Faut dire qu’on a été gâté en chutes de neige ! My mistake, j’aurai dû être plus prévoyante. Bref, ça veut dire qu’on n’en a pas fini avec la réparation fibre de verre. (Travail le plus ingrat de ce type de bateau à cause des produits toxiques impliqués).

Côté coque, ça avance. J’ai poncé hier la partie haute (au dessus de la ligne de flottaison), afin de préparer pour une seconde couche de peinture, la dernière ! Pour la partie basse (immergée), j’ai aussi poncé les réparations faites sur les accrochages ayant endommagés le gelcoat. Il reste d’autres endroits nécessitant de l’époxy, mais ça ne devrait pas demander trop de temps. J’attends un deuxième avis « d’ expert » pour savoir si je dois passer un primaire aussi avant de passer les couches d’antifouling.  C’est au programme dans les semaines qui viennent de toute façon, car il faut profiter des journées chaudes !! Cet été semble juste différent de l’année dernière, alternoant jours de soleil et de pluie, d’où la difficulté de trouver un créneau pour s’assurer un bon temps de séchage !

Après ça, on passera au cockpit : réparation des deux « cracks »,  primaire à poncer intégralement avant la première couche de peinture « glossy » (celle de finition). Il en faut 3 à priori, je pense que deux suffiront…  Après tout le travail de ponçage (le plus long), et de peinture, il sera temps de penser au gréement ! Et là aussi il y a du travail. J’ai le mât, les voiles et pas mal de pièces d’accastillage (dont une partie à changer), mais il reste pas mal de « mystères » quand au mât et à sa fixation. On verra quand on y sera.

Il y a aussi le mystère de la porte du cockpit (comment la mettre en place de façon « étanche »), et tout un tas de détails comme fixer la dérive, finir la barre (en bois), l’étanchéité des capots avant/arrière…

Ensuite, on passera à l’intérieur : électricité, couverture bois (les planches sont déjà vernies et prêtes à être coupées), faire une table à carte, installer le matériel de nav.  Pour le confort intérieur, on verra l’année prochaine.

Pour finir, trois « détails » de taille : remettre en place la quille (extrêmement lourde); révision complète du moteur (offert par Cap’tain Phil) ; trouver une remorque ! Notre remorque est en mauvais état et un trop petite pour le bateau alors on va essayer d’en trouver une autre. C’est à cause de cette remorque que le bateau a été endommagé et (abandonné) donc j’aimerai éviter que ça se répète une fois que Juma sera flambant neuf !!

Ouaw ! Quand je fais toute cette liste, je me dis que ça ne sera pas pour cette année la mise à l’eau… Haut les cœurs ! L’espoir fait vivre !

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 19:56
Commentaires : 0
 
 

Summer time in Alaska

Kenny Lake, 24 juin

Après un mois d’absence, me revoilà en Alaska! Trois semaines passées en France, le temps de débarquer et de retrouver mes marques dans les bois.

Je dois garder toute mon attention pour écrire, tandis que les moustiques m’assaillent (même à l’intérieur), et que mon cou et mon visage mordus, piqués me brûlent de démangeaisons. L’instinct de survie me fait écraser tous ennemis qui rôdent de trop près et mes mains sont tâchées de sang (le mien ?).

L’Alaska a bien verdi depuis mon départ. Une oasis de verdure où les trembles autour de la maison -désormais couvert de feuilles- s’agitent doucement dans le vent, seule musique à la ronde. C’est la période des lupins, ces jolies fleurs violettes, avant l’arrivée massive des épilobes, avec lesquelles nous faisons de la gelée. Les hirondelles sont revenues cette année, piquant le nid habituel de notre couple de pivert, qui ne cesse de revenir à l’assaut pour revendiquer « leur » nid de droit !

Les chiens vivent entourés d’une jungle d’herbe grasse et se prélassent tout le jour. Certains semblent garder une partie de leur pelage d’hiver et doivent avoir trop chaud les pauvres !

Matt a veillé sur le jardin en mon absence, et nous dévorons avidement tous les midis notre salade fraîchement cueillie. Une invasion de mulots à mangé nos radis, navets et même rongés quelques beaux plants de brocolis ! Gobi, notre chienne-chat qui les chasse ne parvient pas à freiner la surpopulation. Nous avons mis des pièges en place et déjà attrapés quelques beaux spécimens bien gras ! Espérons que le reste survivra et que les nouveaux semis auront plus de chance ! Avant-hier, nous avons même eut la visite d’un jeune élan (le petit téméraire de l’hiver dernier qui venait squatter la serre?). Une première à cette époque de l’année, où les bêtes se nourrissent dans la forêt à l’écart des hommes. Espérons qu’il ne viendra pas la nuit manger nos rangées d’épinards et de pois !! Les fraisiers sont en fleurs et ils nous tardent de les voir mûrir. Nos seuls fruits de l’année ! En avance sur la saison, quelques jolis bolets bordent notre chemin voiture et nous avons fait quelques belles poêlés !

Les journées sont chaudes et nous prenons nos douches au solaire (une grande poche plastique noire qui chauffe en un rien de temps). Face à la nature, bien plus sympa que dans les douches communautaires ! Vraiment, ça pourrait être le paradis si ça n’était les moustiques et les arabis, à toute heure du jour !! Pas de répits à moins qu’il vente ou qu’il pleuve. Hier, j’ai passé deux bonnes heures à désherber le jardin. Obligé de se couvrir (manches longues et pantalon), malgré la chaleur (30°C au soleil à l’aise), sous peine de se faire dévorer vivant. Malgré tout, mon visage et mon cou n’étant pas à l’abri, j’étais attaqué en permanence. Difficile de ne pas devenir dingue devant cette nuée d’insectes qui ne renonce jamais. Et les jurons n’ont aucun effet sur eux. On dirait que j’ai choppé la varicelle tellement je suis couverte de boutons. Ces petit arabis (mini mouches), mordent et laissent plus de marque qu’un moustique ! Le bouton est rouge et enflé comme une piqûre de guêpe, et brûle pendant très longtemps !    

Matt, lui, rien du tout ! Je dois avoir un sang plus sucré !! C’est j’espère le pic de la saison et que d’ici quelques semaines, ils auront disparu !

Rod, le père de Matt est de visite pour 3 semaines. Il bosse d’arrache-pied sur son chalet et nous nous retrouvons le soir pour diner après des journées bien remplies. Le rythme de l’été est vraiment très intense avec ce jour qui ne se couche jamais ! Levés à 6 ou 7 heure par un soleil déjà bien haut, il y a de quoi faire jusqu’à midi et l’après midi ne semble jamais devoir se terminer. Si bien que l’on s’accorde une bonne sieste en début d’après midi, si on veut que les « batteries » tiennent jusqu’au soir ! 

Il n’y a pas de quoi chômer cet été entre le jardin à entretenir, juin-mi juillet étant la période la plus intense (plantage-arrosage-désherbage intensif), notre travail avec le journal devenu hebdomadaire, les travaux d’aménagement en tout genre (extension de la maison, installation de la douche et de l’eau courante et chaude !), le bateau à avancer. En fait, je me sens un peu débordée par la somme de travail à accomplir en seulement 3 mois. C’est vraiment ça qui est frustrant. Quelque soit notre bonne volonté, nous sommes dépendant des saisons et on sait que fin septembre, c’est fini les activités extérieures ! On n’aura pas le temps de tout accomplir, mais on fait déjà le choix de ce qui est prioritaire de ce qui ne l’est pas.

Je vais m’arrêter pour l’instant et je reviendrai bientôt sur nos différents projets un par un…

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 25 juin, 2012
A 1:37
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage