Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 19 décembre 2012

Life in winter

Kenny Lake, 18 décembre

Depuis cette grande vague de froid (plus de 3 semaines entre -30 et -40°C), nous n’avons eu qu’une petite semaine d’accalmie. De la neige à la place mais toujours bienvenue. Ce sont mes jours préférés lorsque les flocons tombent et tout redevient immaculé et immobile. Un bon 15 cm de neige en plus. Les -15°C semblaient chaud et j’ai pu pour la première fois depuis la naissance de Timothy sortir avec lui me balader à pied. Petites marches, mais de quoi se dégourdir les jambes et apprécier la forêt sous la neige.

Le grand froid est revenu, jusqu’à -42°C l’autre nuit ! Toujours une pensée pour nos pauvres chiens, blottis dans leur niche… Finies les balades pour l’instant. Elles ont le don d’endormir bébé en quelques minutes. Pauvre petit, même dehors il a le visage souvent couvert et ne sait pas encore vraiment ce qu’est le « grand air ».

Les jours passent ridiculement vite. Quand à 9h il fait à peine jour, que la nuit a été entrecoupée de sessions « breastfeeding » et que Timothy dors du sommeil des bienheureux jusqu’à 10h souvent… on est tenté de suivre son rythme et de rester au chaud au lit tous ensemble.

Le soleil n’est visible que pour quelques précieuses heures : entre 11h et 14h30, où on le voit raser le sommet des montagnes avant de disparaître. Seul un mince rayon de lumière directe entre dans notre salon par une fenêtre côté Sud-Est, en fin de matinée. Les vasistas sont couverts de neige et de glace, les rideaux sont tirés pour isolés du froid, ce qui rend l’intérieur encore plus sombre. A 16h30, nuit noire à nouveau. Et quand la lune est absente, il fait littéralement « noir » dehors. C’est assez impressionnant et déstabilisant pour l’horloge interne. On a l’impression de vivre dans un terrier, complètement coupés du reste du monde. Autant dire qu’on attend l’équinoxe impatiemment…

Avec ce froid et tout ce temps à s’occuper de Timothy, je n’ai pas encore eu l’occasion de faire du dog mushing, ce qui me manque beaucoup et me fait de la peine pour nos chiens qui attendent ces sorties toute l’année. Prochain redoux, je m’y remets ! Ça sera du sport car la neige est profonde maintenant dans la forêt et il faudra ouvrir le chemin soit en raquettes devant le traîneau, soit en courant derrière pour alléger le poids.

A peine le temps de finir le p’tit déj qu’il est déjà midi souvent. On déjeune tard dans l’après midi et c’est souvent après que l’on sort si besoin. Comme il faut préchauffer l’huile du truck avec le générateur pour que ce dernier démarre, il faut y penser au moins 2H à l’avance si on souhaite aller quelque part.

J’ai repris le volontariat à la librairie les mardis. Ce changement d’environnement me fait du bien, même si ces temps-ci, peu de monde sort braver le froid pour aller emprunter un livre ou un DVD. Le jeudi soir, c’est club tricot à l’épicerie Wengers. Toujours un moment convivial au coin du feu, thé et petits biscuits. Timothy m’accompagne, car ses grands-mères locales l’attendent impatiemment. Cette semaine, nous avons fait garder Timothy pour la première fois, pour aller voir la pièce de théâtre de l’école. J’étais un peu inquiète qu’il se réveille et pleure pendant 2H, mais il a été adorable et a même bu son biberon, ce qu’il n’avait pas encore vraiment accepté. Une autre raison de sortir est d’aller à la poste chercher des colis sur Copper Center (30min de trajet) et le courrier pour le journal sur Glennallen (à 50min) ou bien d’aller faire la lessive. Bref, on sort assez peu, préférant la chaleur du chalet.

Nous nous préparons à fêter notre premier Noel à trois, tranquillement à la maison. Nous nous faisons à notre nouveau rythme. Je suis moins fatiguée car Timothy se réveille moins souvent la nuit pour manger et même si c’est encore toutes les 2h-2h30, ça me laisse le temps de bien dormir entre deux sessions. Dans la journée, Timothy accepte de plus en plus de rester tout seul dans son fauteuil-lit posé près de la fenêtre, observant intensément tout ce qui l’entoure. On apprécie ces moments de liberté !

 

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 19 décembre, 2012
A 21:12
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage