Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Spring is coming!

Kenny Lake, 21 mai 2013

Deuxième journée de soleil d’affilée, on ose y croire ! D’ailleurs, pour confirmer notre espoir, les hirondelles sont de retour ! Comme chaque année, elles doivent se battre avec les piverts pour leur nid, trou dans un arbre de la cours très convié. Ça se chamaille dur !

En exclusivité, une photo de notre premier carré d’herbe verte. Merci à Doc pour son urine canine fertilisante. Toujours aucune feuille mais les bourgeons se préparent, lentement mais sûrement. Nos abeilles peuvent enfin sortir et ça vole de tous les côtés à la recherche de nourriture.

Timothy apprécie d’être dehors sans combinaison d’hiver et découvre merveille de la nature après l’autre. Il aime particulièrement observer les chiens et me regarder ramasser du bois mort (pour le poêle). Gobi fait la baby-sitter pendant que l’on s’active ici et là.

Tandis que ça pousse maintenant à vitesse grand V dans la serre, Matt a commencé à planter dehors carottes, épinards, oignions, pois, ail et brocolis. Les brocolis ont même survécu par -8°C l’autre nuit !  Nous pouvons manger chaque jour désormais un peu de salade. C’est le bonheur de manger enfin de la verdure, 100% bio et locale ! On ne coupe que le sommet de notre « gazon » de salade mixte et ça repousse en 2-3 jours.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 22 mai, 2013
A 5:28
Commentaires : 0
 
 

La petite ménagerie

Kenny Lake, 18 mai

Depuis hier, ça cuit-cuit, couine, glousse, cocoricotte dans notre coin de forêt. Nous avons acheté 20 poussins (8 futures pondeuses, 2 dindes, 10 poules à manger) d’à peine 5 jours, et on nous a donné 2 lapins, 2 poules pondeuses et un coq !

Comme nos poussins sont bien jeunes, il faut les garder au chaud et le seul endroit est à l’intérieur, près du poêle à bois. Ils sont trop craquants mais ça piaille dur, sauf la nuit heureusement ! Les dindes sont particulièrement bruyantes et nous les avons séparées des autres poussins car elles leur picoraient le dos. J’ai choisi la variété : les 8 poussins futures pondeuses sont tous d’une race différente ! Il va y avoir de sacrément belles poules et œufs de toutes tailles et couleurs, dont une poule qui aura une sorte de chevelure sur la tête ! Elles ne pondront que l’année prochaine sûrement, alors en attendant, nous avons récupéré deux belles poules qui pondent déjà et un superbe cop en prime ! Comme il ne fait pratiquement plus nuit noire ces temps-ci, le cop chantait déjà à 4H ce matin, mais ça ne nous empêche pas de dormir ! On se dit que même avec un œuf par jour ça sera suffisant pour notre consommation.

Quant aux lapins, il a fallu leur faire une cage car c’est une première. On a retapé une vieille niche à chien et c’est parfait. Comment faire du neuf avec du vieux, avec trois planches, du grillage et quelques vis ! Nos lapins sont déjà adultes mais encore jeunes et ils finiront en pâté à la fin de la saison. Comme pour les poules et le cop, on les a hérités d’amis voisins qui ont 2 petites filles et ces animaux sont doux et facile à approcher. Keagan, 5 ans, prend le cop sous le bras comme un chat et celui-ci se laisse faire sans broncher.

 Timothy est ravi de voir de nouvelles têtes et toute cette ménagerie l’occupe bien, nous aussi !

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 18 mai, 2013
A 19:42
Commentaires :1
 
 

C’est reparti!

Kenny Lake, 14 mai

On croyait en avoir fini avec la neige, et rebolote! 8 centimères de neige ce matin au réveil. On se dit que ça va fondre vite! On n’est plus à ça près!

La vraie mauvaise surprise est que la tente que j’avais installé il y a deux jours pour me servir d’établi bois, s’est écroulée avec le poids de la neige. J’avais fait ça bien: tous mes outils rassemblés sur une table, deux plans de travail, le nouveau générateur (que je peux démarrer toute seule!) et un bon stock de planches en tout genre pour les petits bricolage. Mon premier établi à l’abri des intempéries (enfin je croyais)! Pour l’instant, tout est au sec en dessous, mais il va falloir attendre que la neige fonde pour savoir si la tente est réutilisable… Et en attendant, ma confection de tiroirs de cuisine est en « stand by ». J’ai vraiment hâte que l’on construise un vrai établi en dur!!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 14 mai, 2013
A 18:48
Commentaires : 0
 
 

Printemps?

Kenny Lake, 10 mai

On ose y croire, malgré qu’il y a 6 jours, nous nous réveillons sous 10 cm de neige. Même les chiens ont eu l’air surpris. Tout a fondu dans la journée et depuis les températures remontent doucement. On voit enfin le sol ! Presque tout a disparu si ce n’est dans les sous-bois. On espère bien que c’était là le dernier manteau blanc de la saison. On aime toujours sa splendeur lorsque c’est tout frais, mais on meurt d’envie de voir pousser de l’herbe verte bien grasse et des feuilles par millions.

Je vous fais partager les belles photos de notre dernière neige mais aussi et surtout le contraste avec notre cours et jardin enfin à découvert !

Grace à tout le travail de Matt et à son pouce vert, le jardin dans la serre pousse maintenant de tout côté et à toute vitesse. Nous ne sommes plus si loin de manger notre première salade. Il n’a pas gelé ces dernières nuits, pour la première fois depuis… septembre dernier ? Yeah !!!

On peut reprendre les marches à pied, même dans les bois. La boue sèche à vue d’œil. Encore quelques jours et on pourra à nouveau rentrer chez nous en voiture. (Pour l’instant garée à 8-10 minutes à pied). Le moral revient ! Les projets vont pouvoir reprendre. La liste est longue!

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 10 mai, 2013
A 18:25
Commentaires : 0
 
 

Ça n’est pas trop tôt!

Kenny Lake, 5 mai 2013

Avec plus d’un mois de retard, c’est le “break up”.  La neige fond à vue d’œil et tout autour se transforme en flaques, en marres géantes, en gadoue glissante. Ça n’est pas la joie, mais c’est une avancée ! Pour autant, ça ne ressemble pas au encore Printemps… Temps de cochon qui alterne entre neige mouillée, flotte, ciel gris, vent fort et des températures ne dépassant pas 10°C en journée… La totale ! Nos pauvres abeilles n’ont pas eu un seul jour potable pour pointer leur nez dehors, depuis 15 jours qu’elles sont installées ! Il n’y a de toute façon encore aucun bourgeon d’ouvert ni une seule fleur à l’horizon ! On nourrit les abeilles d’eau sucrée, dans l’espoir qu’elles tiendront encore quelques semaines à ce rythme.

Matt consacre ses heures libres à la serre, où il a planté un jardin en miniature (salades, radis, tomates, herbes…), pour ne pas avoir à attendre que le jardin dehors soit prêt à être planté, ce qui pourrait prendre encore 15 jours vu le temps. Comme la serre est chauffé avec un poêle à bois de jour comme de nuit, il y fait chaud et ça pousse vite ! Au moins, on pourra commencer à manger du frais d’ici peu.

De mon côté, j’ai laissé de côté tout projet bois pour l’instant, avec tristesse, vu que je n’ai pas d’abri pour travailler (l’un des nombreux projets d’été) et que tout est trempé dehors. Je meurs d’envie de faire une chaise haute pour Timothy (seuls les pieds sont faits pour l’instant), faire des rangements pour la cuisine, le contour des fenêtres, un parc pour Timothy (pour éviter qu’il n’aille où il faut pas quand il sera à quatre pattes). Comme je passe la plus grande partie de mes journées à l’intérieur, je vois ce qu’il y a faire sans pouvoir me lancer et ça devient frustrant ! Ne rien faire de mes mains de créatif me manque terriblement. Sans oublier Juma, le voilier, toujours couvert d’une bâche et l’espoir de le voir sur l’eau cet été s’amoindrit.

J’avoue, ce temps me déprime, et ça commence à être dur de rester à l’intérieur toute la journée, à essayer de s’occuper dans une seule pièce ! J’ai l’impression d’être en prison! 7 mois que l’hiver est installé : on a vraiment mérité du soleil et de la chaleur ! Même sortir à pied devient impossible ces jours-ci, car la neige fondante et la gadoue rendent impraticable les chemins. On s’embourbe et porter Timothy dans ces conditions est bien difficile. Pour couronner le tout, rejoindre la route en voiture est périlleux vu l’état de la piste ! Nous sortons le moins possible pour ne pas endommager irrémédiablement notre piste avec le truck qui laisse des marques profondes dans la boue. Nous sommes donc reclus dans notre coin de forêt à espérer les beaux jours !

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 4 mai, 2013
A 19:58
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage