Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Encore un projet!

 

Kenny Lake, 26 juillet

2013, l’année où on investit! Après le bateau, on se lance dans l’achat d’un petit terrain, collé au notre. Les propriétaires actuels, qui habitent Valdez, l’on mit en vente il y a quelques jours. Nous avons sauté sur l’affaire aussitôt le panneau « For Sale » installé !

Il y a 1 hectare de terrain, belle clairière dans la forêt avec une petite maison toute mignonne et trois petits bâtiments tout neufs : des toilettes sèches « de luxe », un bâtiment à outil et ce qui devait être un poulailler dans leurs projets. Les propriétaires s’en servaient de maison de vacances mais ne venaient que quelques jours par an. Le terrain touche le notre et n’est qu’à 10 secondes à pied. Il n’y a pas l’électricité non plus mais ça peut fonctionner au solaire ou sur générateur, comme chez nous. Les prises sont déjà installées à l’intérieur.

Le terrain étant juste avant notre maison sur la piste venant de la route, nous sommes donc le « cul-de-sac » de cette piste et on a l’impression d’avoir un sacré bout de forêt pour nous tous seul ! Peu de chance que quelqu’un s’installe à côté dans les années à venir, le fait de ne pas être relié au réseau électrique n’étant pas très attractif !

Le projet, à long terme, est de faire une sorte de Bed & Breakfast avec cette petite maison. Il y a des travaux d’aménagement intérieur à faire mais tout est neuf.

On imagine déjà servir notre pain frais et confiture maison, et offrir une formule avec dîner inclus pour faire goûter nos bons petits plats à base de légumes du jardin. On peut même ouvrir en hiver pour ceux qui veulent faire du chien de traîneau…  Avis aux amateurs !

Un bon plan pour le futur, qui nous donne pas mal de liberté et d’autonomie aussi.  Peut être pourra-t-on alterner une partie de l’année en mer et l’autre à terre en s’aidant de ce projet pour faire des sous.

Quant au « poulailler », ça va devenir ma pièce perso ! J’ai bien hâte d’avoir enfin un coin où faire mon yoga et mes petits bricolages.

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 27 juillet, 2013
A 19:08
Commentaires : 2
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Slow Dancer

Kenny Lake, 26 juillet

Pour ceux qui ont lu l’entrée du 28 juin, vous savez que nous avons acheté un beau voilier, Slow Dancer et que celui-ci nous attend en Californie, dans une marina de San Diego. Alors quelques info sur nos plans à venir et quelques photos en plus, dont l’intérieur.

Comme vous pouvez le voir, il est tellement impeccablement entretenu qu’on le croirait neuf ! Mais non, il date de 1980. C’est ça qui est super, on peut naviguer dessus de suite sans entreprendre de grands travaux. Il ne manque que quelques équipements de navigation et à le mettre aux normes sur certaines petites choses, mais surtout le rendre sûr pour naviguer avec un bébé !

Alors le plan dans l’immédiat est de retourner à San Diego début octobre pour 5 semaines. Nous allons prendre des cours de voile avec un pro, histoire d’être à l’aise avec les manœuvres, surtout pour sortir de la marina sans égratigner notre bateau ou celui du voisin ! J’aurai aimé inviter Cap’tain Phil pour ce petit bout d’aventure, mais il est loin le Cap’tain, tout au Nord de l’Alaska, en route pour l’hivernage du Manguier, dans les glaces cette fois!

On va aussi acheter les quelques équipements de navigation qui manque et rendre le bateau sûr pour voyager avec Timothy. Ensuite, on fera route vers le Nord, pour San Francisco. C’est à 500 miles (800 km) par la route, un bon petit bout par la mer aussi, mais on va prendre notre temps et essayer de s’arrêter chaque soir. On ne se met pas de pression, si on ne va pas jusque là, ça n’est pas grave, surtout que nous naviguerons à contre-courants ! Nous comptons continuer de publier le journal, il nous faudra donc un moyen d’être connecté au moins 2 jours par semaine.

On navigue vers le Nord, le but étant de le ramener en Alaska l’année prochaine, peut être au printemps. San Francisco est moins cher que San Diego et nous espérons le mettre à sec pour l’hiver, ce qui coûte moins cher qu’en marina et évite de se retrouver avec une coque toute sale après de long mois.

Aventure à suivre…

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 26 juillet, 2013
A 20:09
Commentaires :1
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Un petit tour du jardin

Kenny Lake, 19 Juillet

Un petit tour en images. Du texte prochainement, promis!!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 19 juillet, 2013
A 20:27
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

The Jail

Kenny Lake, 12 juillet

 Les projets se suivent les uns après les autres. Le plus dur est de choisir dans lequel se lancer. Tout est question de priorité. Le dernier en date est le parc pour Timothy. Comme il rampe partout maintenant, il était temps de lui faire un espace sécurisé, à défaut de chambre pour l’instant.  Je lui ai donc bâti sa « prison », comme on l’appelle avec humour, mais il n’est pas si malheureux que ça au final et ça nous permet de détourner l’œil plus d’une minute sans se demander s’il va se prendre une chaise sur le coin de la tête. Et puis il n’y passe pas la journée bien sûr et on passe beaucoup de temps à y jouer avec lui !

Que de la récup et un peu de bois de sapin, pas partout, car ça prend un temps fou d’ajuster avec précision l’emboîtement des barreaux.La chaise haute devra attendre encore un moment comme on utilise temporairement un siège spécial conçu pour. Je me demande si à la place, je ne lui ferai pas plutôt une petit chaise et une table à sa taille. Mais ça ne presse pas!

Aujourd’hui, grand beau et c’est Juma qui passe en priorité! Il est temps de finir les réparations de la quille et de la remettre en place! LA dernière grosse étape vraiment. 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 12 juillet, 2013
A 18:20
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Saumon tombé du ciel

Kenny Lake, 4 juillet

La semaine dernière, nos amis et voisins Lisa et Jim nous ont gracieusement offert 20 beaux saumons fraîchement pêchés dans la Copper River. Jim en avait déjà pêché largement assez pour sa famille de 5, de quoi tenir pour l’année.

La saison bat son plein ici. Tout bon Alaska qui se respecte va pêcher pour faire sa réserve de l’année. Chacun espère pêcher suffisamment pour manger du saumon au moins une fois par semaine, souvent 2-3 fois. Tous les moyens sont bons pour conserver : en bocaux, fumés, congelés entier ou en filet. C’est du travail, mais ça en vaut la peine ! Il suffit d’un permis de pêche et l’on peut pêcher autant de saumons que l’on souhaite. Enfin, il y a un quota par jour mais c’est largement suffisant. Les touristes (américains d’ailleurs que l’Alaska) payent un prix d’or pour venir pêcher ici, d’autant qu’ils doivent ramener leur récolte par avion dans des containers chargés de glace. Le saumon d’Alaska est l’un des rares encore à l’état sauvage. Le saumon de la Copper River s’arrache à prix d’or dans le reste des Etats-Unis: $35/pound (soit 27 € pour 450gr!!). Et je n’imagine pas s’il est exporté en Europe. Une grosse partie part au Japon, pour faire des sushis. Autant dire que nous sommes de sacrés veinards d’en manger autant qu’on veut et gratuitement!!

Avec tous ces moustiques, marcher jusqu’à la rivière derrière chez nous serait du suicide en ce moment alors nous n’avons pas encore été pêcher. C’est une bonne année pour le saumon. La semaine du 10 juin, 425 000 saumons ont été comptés à l’embouchure de la rivière ! Ils étaient en retard cette année à cause de l’hiver qui a duré et de la glace qui encombrait la rivière jusqu’à début juin.

Matt, expert pour faire les filets, à trié les plus beaux pour en faire fumé quelques uns. Nous les avons congelés en attendant que j’apprenne à fumer le saumon avec une amie qui a une recette à tomber. Nous avons fait des conserves avec le reste. C’est tellement simple à utiliser une fois que c’est cuit à la cocotte. Il nous aura fallu une après midi complète et jusque tard dans la soirée pour finir. 32 bocaux en tout, en deux tournées. Ça fait déjà pas mal, mais on espère pouvoir en faire autant une seconde fois avant que la saison se termine. Heureusement pour nous, cette après midi là, le vent soufflait assez pour chasser les moustiques et nous n’avons pas eu à nous battre.

Nous avons mangé du saumon à tous les repas pendant deux jours, dont deux beaux filets cuit sur la braise, hum…. Timothy en raffole déjà. Mixé avec du riz en poudre, ça lui fait une purée délicieuse.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 5 juillet, 2013
A 19:01
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Family holidays in Illinois

Kenny Lake, 3 juillet

Quelques images de la ferme familiale en Illinois où nous nous sommes retrouvés avec toute la famile de Matt à l’occasion du mariage de Kate (l’une de ses soeurs) et Steve. Petite semaine farniente dans un petit coin de paradis vert, au pied d’un lac où le son des criquets, crapeaux, oiseaux résonnent nuit et jour. L’occasion pour Timothy de rencontrer pour la première fois ses cousines, Claire et Maggie.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 3 juillet, 2013
A 23:52
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Invasion barbare

Kenny Lake, 29 juin

Nous avons retrouvé l’Alaska bien verte, toute en fleur et ensoleillée. Un vrai paradis… depuis la fenêtre de la maison ou de la voiture seulement… Aussitôt le pied dehors, une armée de moustiques nous accueille, assoiffée de sang frais ! Jamais je ne les ai vu si coriaces et si nombreux.

Ils sont vraiment insupportables ces jours-ci, de quoi rendre fou !  On ne peut rester dehors que si l’on bouge. Deux bras ne suffisent pas pour contre-attaquer la bonne vingtaine qui nous fonce dessus pour piquer, même à travers le jean.

A chaque fois que l’on ouvre la porte d’entrée, une petite poignée s’engouffre impunément à l’intérieur et la chasse continue. Allez aux toilettes dehors devient périlleux évidemment. Il faut vraiment avoir envie d’y aller car on n’en ressort pas indemne. Je ne pensais pas pouvoir dire un jour qu’à choisir, je préfère sortir lorsqu’il fait -40°C.

Evidemment, on ne peut pas rester enfermé toute la journée, surtout lorsqu’il y a tant à faire au jardin après notre longue absence ! La serre est une jungle et le jardin envahit d’herbes en tout genre. Matt semble insensible aux piqures, moi je dois m’équiper en conséquence si je veux pouvoir tenir plus de 2 minutes. Pour le désherbage, je porte la combinaison intégrale, comprenant K-way pantalon et veste (les moustiques ne peuvent pas piquer à travers), gants et chapeau d’apiculteur ! J’arrive encore à me faire piquer quand même aux poignets et au visage lorsqu’un petit malin se faufile sous le filet.

Notre tente moustiquaire s’étant envolé avec le vent, Timothy reste dans sa poussette avec une moustiquaire par-dessus. Ça ne lui plaît pas trop mais c’est pour son bien ! Il n’y a que lorsqu’il dort qu’il se fait piquer. Le moustique survivant la bataille allant voir le plus innocent.

Bref, y a qu’à prendre son mal en patience ! S’il continue à faire chaud, ça devrait se calmer vers la mi-juillet. Croisons les doigts.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 1 juillet, 2013
A 21:35
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage