Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

L’hivernage de Slow Dancer

Kenny Lake, 28 novembre

IMG_2266 IMG_2268 IMG_2272 IMG_2277 IMG_2279

Je reviens sur la fin de notre voyage en Californie et nos préparatifs avant de quitter Slow Dancer pour l’hiver.

Après notre escapade à Hollywood qui valait bien le détour, nous nous sommes attelés à préparer le bateau. Grâce à la visite de Karin et Marie, puis de Kate, l’une des sœurs de Matt, nous avons eu des baby sitters de choc pour Timothy durant 5 jours. Le top pour avancer nos divers projets !

Notre choix de marina pour laisser le bateau cet hiver a été vite vu. Oxnard, situé au Nord Ouest de Los Angeles, rassemble tous les avantages possibles : hyper calme (on entend la mer à côté et il n’y a pas de traffic), jolie petite marina bien entrenue avec laverie et salle de bain impeccables, à deux pas des commerces en tout genre (pour le bateau, le bricolage, la nourriture, les restos) et de la plage, et puis surtout, des voisins superbes. Nous avons déjà pu rencontrer tous les habitués et habitants de notre ponton. Le plus sympa, Carlos, a son bateau juste en face du notre et vient tous les deux mois pour plusieurs semaines. Il a plus de 30 ans d’expérience, a bien voyagé et est bourré de bons conseils. Bienveillant et ouvert, il nous a dit qu’il garderait un œil sur Slow Dancer.

Avant de laisser Slow Dancer pour plusieurs mois donc (retour prévu peut être vers février ou mars), il fallait s’assurer que le bateau soit bien amarré pour résister au vent Santa Anna, vent d’Est qui descend des montagnes et peut faire des dégats parfois. Nous avons révisé et changé toutes nos amarres, fait en sorte que le foc (qui est sur enrouleur), soit bien sécurisé pour éviter de revenir avec une voile en miette. Il a fallu aussi réparer et réimperméabiliser toutes les bâches de protections (grand voile, winchs, barre et les quatre fenêtres de pont). Matt a aussi pu finir quelques joints pour le pont et moi un grand nettoyage intérieur plus cockpit.

On est parti sereins, avec un bateau en meilleur état que lorsque nous sommes arrivés. Le défi maintenant sera de rester à jour avec les travaux d’entretien nécessaires lors de chacune de nos visites. Et la liste est longue ! Il faudra qu’un plongeur vienne nettoyer la coque lors de notre absence car l’eau est chaude et les algues poussent vite.

Six semaines qui seront vite passées, le temps de s’apprivoiser avec Slow Dancer, de faire nos première armes d’apprentis navigateurs, d’introduire Timothy au monde de la voile… Une belle expérience et le début de nombreuses aventures sur l’eau ! On ne connaît pas le programme pour la suite, mais on est ouvert à tout et toutes les routes sont possibles ! 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 28 novembre, 2013
A 6:18
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

WE ARE BACK!

IMG_2288 IMG_2292 IMG_2295 IMG_2296 IMG_2299

Kenny Lake, 21 novembre

 Ça y est, nous sommes de retour en Alaska!!! Arrivés lundi soir sur Kenny Lake, il faisait près de –40°C et sûrement presque autant dans la maison ! Je suis donc restée au chaud dans le truck allumé avec Timothy qui dormait pendant que Matt est allé réchauffer le chalet. Ça n’aura pris qu’une heure pour que la pièce soit assez chaude pour y rester, avec manteau en bas et sous les couvertures dans la mezzanine. La chaleur monte sous le toit et nous étions bien au chaud au lit. Timothy ne s’est même pas réveillé !

Nous sommes arrivés juste pour les grands froids ! La semaine passée est tombée la première vraie neige, dans les 20 centimètres et tout est encore blanc immaculé. Ça nous fait un sacré choc thermique et le premier jour, je me demandais comment est-ce qu’on peut vivre ici en hiver ? Par ces températures, le froid brûle dur aux extrémités et il ne faut que quelques minutes sans gants pour se faire une engelure. C’est facile d’oublier le froid bien au chaud dans sa maison, mais quand on est dehors juste pour quelques minutes sans tout l’équipement d’hiver, on réalise vraiment comme il ne faudrait pas longtemps pour mourir de froid.

Les chiens étaient contents de nous revoir, les pauvres… ça me fait de la peine de les laisser si longtemps. Notre voisin leur avait donné de la paille pour rester au chaud et tout le monde est en bonne santé. Doc le jaune et petite CJ, qui n’ont pas le manteau épais de poils qu’ont les autres sont un peu maigres, mais on va leur donner double ration pour quelques temps. Notre vieille Gobi, 14 ans, a survécu au froid mais j’ai maintenant pitié pour ses vieux os et on l’a invité à venir à l’intérieur, comme au bon vieux temps ! Elle a son coin près de la porte et peu aller au coin du feu mais elle est limitée par la  barrière de Timothy (pour que ce dernier n’aille pas se brûler les doigts sur le poêle !).

Nos poules n’ont pas eu la vie facile… Elles s’étaient toutes échappées de la serre où je leur avais fait un super nichoir et un abri bourré de foin. Elles avaient de l’espace et étaient protégées du vent et de la neige. Elles sont retournées de plein gré dans leur premier enclos que j’avais nettoyé avant de partir et donc sans foin ! Notre voisin JT n’était pas allé voir dans le poulailler mais n’en comptait plus que 4 depuis quelques temps déjà. J’en ai retrouvé 3 de mortes dans le poulailler et le coq a disparu ! Mangé par un renard en voulant défendre les autres ? Nos deux pondeuses, notre beau coq et une petite mouchetée brune en moins ! Ça fait un sacré vide. Il reste 4 jeunes poules de cette année qui j’espère passeront l’hiver. J’ai isolé le poulailler de foin et leur en ai donné plein pour se cacher dedans. L’année prochaine, on tuera tout le monde avant l’hiver… Notre coq va me manquer, c’était un gentil gars qui nous suivait partout et n’avait jamais picoré sur Timothy.

Comme il fait si froid, on n’a pas encore retrouvé tout notre confort. Il fait trop froid pour aller au puits remplir la citerne. L’eau gèlerait dans le tuyau avant d’arriver à l’intérieur de la maison (on a appris ça l’année dernière !). Il nous restait un bidon de 20 litres, (congelé) que nous avons bu à mesure que le bloc fondait. Sinon on fait fondre de la neige sur le poêle pour la nourriture des chiens. Faut y penser à l’avance car ça prend du temps et pas mal de neige pour avoir une bonne quantité d’eau. Ça veut dire pas de douche et pas d’eau courante… On a laissé la vaisselle s’entasser dans l’évier jusqu’au ce matin. Hier soir, nous sommes allés remplir deux bidons de 20 litres au puits. On économise bien sûr, car le puits n’est pas juste à côté et on utilise le truck le moins possible.

On a ressorti tout l’attirail de vêtements d’hiver. Ça prend un temps fou de s’habiller à chaque fois que l’on sort, et il faut bien isoler Timothy… C’est donc une vraie mission pour sortir, et encore plus si on doit aller quelque part. Matt doit démarrer le générateur 2H avant pour réchauffer l’huile du moteur, puis démarrer le truck une demi heure avant de partir (pour qu’on est chaud dedans et laisser le moteur se réchauffé aussi)… et il a même rentré la batterie du truck à l’intérieur la nuit dernière. 

Et notre internet par satellite ne marche plus car la parabole est couverte de glace. On utilise le téléphone portable pour faire Wifi.

Bref, c’est la vie rustique dans les bois, et ça n’est pas grave pour quelques temps… Timothy a retrouvé ses jouets comme pour la première fois et il est tout heureux d’avoir Gobi à l’intérieur pour caresser. Elle l’ignore royalement, c’est drôle à voir.

Dans nos projets prioritaires : rendre la mezzanine sécurisée pour Timothy. Hier on a fait une trappe pour qu’il ne tombe pas du tronc d’arbre et nous allons poser un filet côté ouverture pour qu’il ne tombe pas de ce côté-là non plus ! Ensuite on pourra enlever son lit avec les montants qui prend tant de place et il pourra avoir son petit coin à lui pour jouer là-haut. Il adore être là haut et regarder ce qui se passe en bas !

Je reviens sur la fin de notre voyage en bateau très prochainement.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 22 novembre, 2013
A 5:50
Commentaires :1
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

De passage a Hollywood!

Los Angeles, 15 novembre

IMG_2232 IMG_2233 IMG_2235 IMG_2237 IMG_2238 IMG_2241 IMG_2242 IMG_2243 IMG_2244 IMG_2247 IMG_2248 IMG_2249 IMG_2251 IMG_2253 IMG_2254 IMG_2256 IMG_2259 IMG_2260 IMG_2262 IMG_2263

Une courte visite sur Hollywood Boulevard! On ne pouvait pas venir si pres sans y jeter un coup d’oeil non?

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 16 novembre, 2013
A 3:54
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Tout va bien!!

Chanel Islands Harbor, Oxnard – 13 novembre 20

IMG_2112IMG_2113

IMG_2114 IMG_2117 IMG_2122 IMG_2123 IMG_2126 IMG_2129 IMG_2132 IMG_2133 IMG_2135 IMG_2136 IMG_2137 IMG_2139 IMG_2140 IMG_2141 IMG_2147 IMG_2149 IMG_2152 IMG_2153 IMG_2156 IMG_2157 IMG_2160 IMG_2165 IMG_2169 IMG_2171 IMG_2176 IMG_2181 IMG_2182 IMG_2188 IMG_2189 IMG_2190 IMG_2192 IMG_2195 IMG_2205 IMG_2207 IMG_2211 IMG_2212 IMG_2216 IMG_2225

Excusez ce silence radio, nous n’avons pas arête de naviguer depuis notre depart d’Oceanside vendredi 8. Nous voila arrives sur notre lieu d’hivernage pour le bateau, a Oxnard, au Nord Ouest de Los Angeles. De belles journees de navigation et des marinas qui se suivent et ne se ressemblent pas. Petit resume des derniers jours…

Vendredi 8- Depart sous le soleil d’Oceanside. Nous sommes tout heureux de quitter le quai, après 3 semaines d’escale forcee (pour cause de reparation moteur). Le moteur ronronne et Slow Dancer est tout beau après ces quelques semaines de nettoyage, poncage de tous cotes. Demi-journee de navigation seulement pour atteindre Dana Point. L’endroit est idyllique. Encore plus beau qu’Oceanside pour ce qui est du paysage. Une petite baie au pied d’une falaise, totalement abritee, de beaux bateaux en bois, une ‘baby beach’, mini plage pour les enfants et un tres beau musee maritime. C’est une marina immense, tres chic et calme. Tout a l’air flambant neuf, des pontons aux WC. Timothy profite de la plage l’apres midi a 200 metres du bateau. Enfin une plage sans vague ou il peut se baigner sans craindre de boire la tasse. Coucher de soleil memorable sur des falaises sauvages. Un vrai coin de paradis. J’y resterai bien quelques jours.

Samedi 9 – On continue notre route car il nous reste peu de jours de navigation avant notre depart et nous ne savons toujours pas ou nous allons hiverner le bateau… Demi- journee de navigation jusqu’a Newport Beach. Style totalement different de la veille! Nous voice arrives dans une sorte de Venice Californienne. Il n’y a pas de canaux, mais c’est une baie immense avec des maisons de luxe de tous cotes, chacune avec son ponton privee au pied duquel se trouve le bateau des proprietaries. On reste bouche bee devant tout ce luxe et tout ce ‘m’a tu vu’. La baie est tres active, des bateaux dans tous les sens et des mini taxis qui traverse la baie qui compte de nombreuses iles. Nous sommes amares au ponton des visiteurs, face a une demeure magnifique, au pied d’une petit plage casi privee. On hallucine! Newport Beach est aussi le lieu de fabrication des Balboas. Notre modeste voilier Juma en Alaska etant un Balboa, nous sommes tout fier qu’il proviennent d’un lieu si riche! L’apres midi, Timothy profite pour lui tout seul de la plage privee puis nous faisons une belle ballade autour de l’ile Balboa! Chaque maison a son style et son architecture unique. Dans une agence immobiliere, nous voyons que les premiers prix des maisons sur l’ile sont d’environ 1.5 million, les plus cheres… presque 6 millions de dollars! Un autre monde quoi! Et nous voila a dormer ce soir la juste en face de la haute bourgeoisie!

Dimanche 10- Depart de Newport Beach pour le port de Los Angeles. Encore une bonne demi journee de navigation. Tout se passe bien en mer. Timothy prend son rythme de croisiere: depart vers 7h après le petit dej, Tim dans le dos de Matt puis quand il en a marre d’etre porte, je l’enmene faire sa sieste dans la cabine. Il dort comme un bien heureux une bonne heure et demi, berce par les flots. Il adore ca! Ensuite on le met dans le siege auto dans le cockpit, il peut voir tout ce qu’il se passe dehors en etant bien a l’abri. Il prend son petit gouter du matin, joue avec tout et n’importe quoi puis on le laisse jouer en ‘semi-libert’ dans le cockpit, c’est a dire avec le harnais et le casque velo. Il touche a tout et s’amuse un peu partout avant de retourner dans le dos de Matt pour l’arrivee. Pas malade et tout content de voir un nouveau lieu.

L’arrivee au port de Los Angeles est tres impressionante. Des porte containers partout, des grues geantes, un univers de fer, de bruit, de pollution. Un gros choc avec la veille. Nous debarquons dans une marina d’un tout autre style. On l’a choisit car c’est la moins chere des environs et on se dit que peut etre ca pourrait etre bien d’y laisser le bateau pour l’hiver… On change vite d’avis. Les mots et le temps me manque pour vous decrire le lieu et je pourrai en ecrire un roman dessus, mais en bref, c’est l’oppose de ce que l’on a connu jusqu’a present. Une marina toute pourrie! Pas entrenue de tout, sale, vieille…. On a l’impression de se retrouver dans un cimetiere a bateaux! J’estime a 60% le nombre de bateau a l’abandon ou semi abandon dans cette marina! C’est la marina des ‘pauvres’, des reveurs qui ont laisse tombe leur reve, des mauvais bricoleurs, des ouvriers qui vivent sur un bateau parceque ca coute moins cher qu’un appartement… Au milieu de ces pontons branlants, couverts de chiures de mouettes, de peinture et d’huile, une vie fourmille de gens heteroclites. C’est la seule marina ou l’on rentre comme dans un moulin, tout ouvert. Nous sommes au coeur du port, entoure par le bruit des grues qui chargent les containers a bord de monstres de la mer, 24/24. Pas un carre d’herbe, pollution a plein nez, voie ferree a deux pas ou passé tout le temps des trains de plusieurs kilometres charges de containers. Une autre planete. Qu’une envie, fuir! Heureusement, nous n’y passons que la nuit!

Lundi 11 – Quittons cet enfer, en route pour Marina del Rey! La plus grande marina au monde creusee par la main de l’homme! Totalement artificielle, elle a ete creuse dans les annees 1970. Une ville flottante qui accueille plus de 5000 bateaux (juste sur l’eau). La marina a la forme d’un arbre dont les branches sont formees par les pontons. Des mats a perte de vue, encore un décor unique. Au moins c’est calme et propre. On s’y pose pour deux nuits, le temps de travailler sur la nouvelle edition du journal. Un beau petit parc a cote du bateau, Timothy est content et marche marche marche! Que de progress en quelques jours!

Mardi 12—Matt bosse sur le journal une bonne partie de la journee pendant que j’occupe Tim a droite a gauche entre courses et lessive. Karin, la mere de Matt et Marie (la soeur de Karin) arrivent en milieu d’apres midi. Nous faisons une balade au parc tous ensemble puis un bon restaurant.

Mercredi 13—aujourdh’ui! Depart de Marina del Rey pour Oxnard. Nous laissons Timothy aux bons soins de sa grand mere et grande tante pour la journee. Depart a 7h40. Journee tout au moteur. Le vent dans la poire tout du long. 45 miles, notre plus grosse journee, nous arrivons vers 16h seulement, en faisant du 6 noeuds. Contente que Timothy ne soit pas a bord. Premiere journee avec autant de mer. Il y a du vent, en plein dans le nez et ca remue bien. On est content d’arriver et de retrouver un petit Tim ravi de sa journee. Encore un bon resto, bien merite. Cette fois ci, on a trouve notre lieu pour l’hiver. C’est a peine 100$ de plus que la marina de Los Angeles et il n’y a pas de comparaison. Propre, calme (on entend l’ocean!), la plage a deux pas et un joli parc pour Tim pas loin non plus. Reste plus qu’a preparer le bateau pour l’hiver… Depart pour l’Alaska lundi matin.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 14 novembre, 2013
A 5:55
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Et c’est reparti!

 Oceanside, 6 novembre

Ca y est, on a enfin une date de depart!! On va reprendre la route vendredi!

Le mechano est venu finir les reparations aujourdh’ui et le moteur tourne a merveille. On a eu peur de rester bloques une semaine de plus… Hier, il avait decele une fuite dans le tuyau de gas d’echappement. Il a pu reparer ce matin sans avoir a commander des pieces de l’exterieur. Ouf!

Demain, derniere journee ici. Le temps de faire le marche (un vrai marche de fruits et legumes bio et traiteurs en tout genre) et une petite sortie en bateau pour tester le moteur.

On espere partir vendredi matin, en route pour Dana Point. On ose a peine y croire…

Il n’y a que Timothy qui sera triste de partir sans doute. Apres 3 semaines, il a pris ses petites habitudes et connait le port par coeur. On a l’impression de faire parti des habitués, a voir chaque jour les memes gens: les kayakeurs qui viennent se mettre a l’eau a cote du bateau, les mamies et leur petit chien en poussette (je prendrai une photo de ca, c’est vraiment drole a voir), les pecheurs du matin, les phoques etales au soleil sur le meme ponton, les farfelus et leur voiture decoree ou toute cabossee qui passent l’apres midi sur le port… Il y en a des gens et des choses nouvelles a voir pour un p’tit bonhomme qui vit dans la foret.


 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 7 novembre, 2013
A 5:14
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Timothy fete son premier anniv.

5 Novembre, Oceanside

Timothy fete son premier anniv. img_20821-225x300

Timothy a fete un an le 1er novembre. Nous l’avons enmene dans ce bon resto que nous avions teste pour notre anniv de mariage. Il a mange de tout et on a decouvert qu’il aimait beaucoup la glace! Le lendemain, sa premiere dent se faisait sentir pour de vraie. Comme si toutes ces bonnes choses lui avait donne envie de croquer lui aussi a pleine dent!

 Nous sommes toujours a Oceanside. Notre piece moteur a reparer sur San Diego a tarde a nous revenir. Il s’agissait de la pompe a injection (qui etait bloquee en postion ouverte, d’ou le fait que le moteur tournait a plein regime). La piece avait besoin d’autres composants pour etre reparee et c’est ca qui a pris du temps a arriver. Bref, ce matin, le mechano est enfin venu tout remettre en place. Il y travaille encore et on espere que tout ira bien. Si oui, alors demain jeudi, on se fera une petite apres midi de voile, pour tester que le moteur fonctionne bien. Si c’est le cas, on devrait reprendre la route vendredi. Croisons les doigts!

Cela fera presque 3 semaines d’attente a Oceanside. C’est passe vite au final et on a fait pas mal de petites choses importantes a bord, mais on vraiment hate de naviguer. Nous avons du rallonger nos vacances d’une semaine. Retour sur l’Alaska le 18 novembre seulement.

Comme nous sommes limite dans le temps, nous allons surement trouver une marina pour hiverner le bateau vers Los Angeles, au lieu de San Francisco. Matt a trouve des tarifs interessants et nous allons visiter les quelques possibilites d’ici quelques jours. Il ne faut que 2-3 jours de navigation depuis Oceanside, ce qui nous laissera le temps de trouver un bon coin pour l’hiver et aussi de naviguer vers les iles sauvages de Catalina.

Aussi, bonne nouvelle, nous allons avoir la visite pour quelques jours de Karin (la mere de Matt) et sa soeur Marie, puis de Kate, la soeur de Matt.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 5 novembre, 2013
A 23:52
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage