Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Avalanche de saumons!

Kenny Lake, 29 juillet

C’est dommage que vous  habitiez si loin les amis, on aurait de quoi offrir de beaux filets! L’autre option est de venir nous rendre visite pour déguster avec nous le meilleur saumon sauvage au monde!

Il y a 15 jours, nous recevions 9 saumons (2 entiers déjà congelés, les 7 autres avec lequel nous avons fait du saumon fumé). IL y a quelques jours, c’est 16 saumons qui nous ont été donné, avec lesquels nous avons fait des conserves et congelé les plus beaux filets. Et enfin ce matin, encore 10 saumons!! On termine de préparer une belle tournée dans la cocotte (16 grandes conserves à chaque fois), plus 5 sachets sous vide au congélateur. Matt étant expert pour faire les filets, ça ne lui prend pas des heures. De mon côté, je lave les bocaux et organise tous les morceaux pour remplir au mieux.

On a de quoi faire pour l’année, à l’aise! On en mange en moyenne une fois par semaine, mais là on pourrait bien en avoir assez pour 2 repas par semaine. On mange plus de poisson que de viande au final, et ça nous va bien ainsi!

Notre généreux voisin, Jim, est fan de pêche (à la ligne et au dipnet-épuisette géante) et comme il y a une grosse remontée de saumons ces jours-ci dans la Copper River, il a déjà pêché de quoi remplir son congélateur et ses étagères, alors il donne son surplus à qui veux. On est preneur, car franchement on est débordés entre le jardin, les travaux, le journal, le volontariat ici et là….

C’est du boulot mine de rien mais quel bonheur d’ouvrir une conserve en hiver pour ajouter à nos plats ou de faire cuire un filet au four… Sans oublier le saumon fumé, pour les occasions spéciales!

IMG_0169 IMG_0171 IMG_0168IMG_0221 IMG_0224

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 29 juillet, 2014
A 7:42
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Et si on recyclait!?

Kenny Lake, 25 juillet

J’entreprends depuis peu une grande croisade pour le recyclage à la maison. C’est un projet qui me tient vraiment à cœur. Pas seulement pour voir réduire nos volumes d’ordures ménagères, mais aussi pour moins polluer cette belle nature qui nous entoure et montrer l’exemple pour Timothy. C’est à chacun d’entre nous d’être responsable, dans tous nos gestes du quotidien, pour réduire notre impact sur la Terre.

Ici, pas de ramassage de poubelles à domicile. Enfin si, mais ça coûte cher et c’est à  chaque particulier de payer sa facture pour le ramassage. Nous préférons aller directement à la décharge de Glennallen, généralement deux fois par an, quand on a de quoi remplir l’arrière d’un pick-up (ça coûtent 70$ pour un pick-up plein à raz bord). Nos poubelles ne puent pas spécialement même si on les garde dehors, car on composte tout ce qui est végétal, coquilles d’oeufs… et comme on cuisine beaucoup avec nos produits on a assez peu de déchets.

A chaque fois que nous allons à la décharge, ça me révolte franchement de notre société de consommation. Quelle merde on peut enfouir sous notre belle Terre ! Tous ces objets Made in China qui cassent au bout d’un rien de temps, tous ces sacs plastiques accrochés dans les arbres, tous ces emballages plastiques, conserves, cannettes, verres recyclables qui finissent enterrés ! C’est franchement dégoûtant ! On achète à outrance, on jette à tout va, sans aucune conscience sur la fin de vie de nos déchets.

Dans notre coin perdu d’Alaska, il est difficile de recycler et trop de plastiques remplissent nos poubelles et irrémédiablement la décharge (qui enterre tout). Hélas, il n’y a pas assez d’habitants dans la région pour avoir un centre de tri, donc les options sont limitées. Ça ne veut pas dire que l’on ne peut rien faire !

Un bon recyclage commence dès l’achat. Ici, les sacs plastiques sont encore distribués à tout va et il faut penser à amener ses sacs en tissus pour les courses et les sortir tôt car les vendeurs mettent tout dans des sacs plastiques avant même d’avoir le temps de dire ouf. Je vois très peu de gens apporter leur propre sacs.

Comme il n’y pas grand-chose de cultivé dans la région, on se retrouve à acheter beaucoup de conserves et d’emballages de toutes sortes pour les produits courants (laitages, féculents, surgelés…). Nos poubelles sont pleines de plastiques, pour l’essentiel. On brûle les cartons et papier bureau, on recycle tout ce qui est magazine, catalogues, journaux et cannettes… au petit centre de Glennallen, ROAR (qui envoi tout sur Anchorage une fois par mois). Ce centre qui ne fonctionne que sur du bénévolat, ne recycle que le papier et les cannettes d’aluminium, un bon début. Jusqu’à présent, on stockait le verre (que l’on utilise peu).

Après avoir cherché sur Internet, j’ai découvert que Valdez recyclait le verre, et que Wasilla (près d’Anchorage) recyclait presque tout ! Comme on va rarement en ville (quand on part en voyage généralement) et qu’on y va en voiture, on a très peu de place pour ajouter des piles de plastiques dans le coffre déjà plein. Mais on va le faire quand même, quitte à s’arranger avec des amis pour amener les déchets au centre de tri.

Cela reste assez compliqué, car à la différence de chez nous, il faut regarder sous chaque emballage le numéro de recyclage et trier par groupe. Ce qui fait qu’il faut avoir 4 poubelles différentes pour le plastique ! Ça me donne donc un peu de réflexion sur comment stocker tout cela efficacement, à l’abri de la neige et facile d’accès quand même, sachant qu’on ne va pas aller vider souvent. J’ai donc besoin de 7 stockages différents : Aluminium (cannettes), acier (conserves), verre et 4 différentes sortes de plastiques. Je pense qu’avec ça, on devrait réduire au moins par 3 nos poubelles, peut être plus.

Cela demande aussi de réfléchir sur nos achats en général. Comment éviter le plastique au maximum (notamment ceux non recyclable en Alaska), acheter du durable plutôt que du pas cher qui n’a qu’un temps limité (comme les habits). Aussi, lorsque l’on va en ville (Anchorage), je veux pouvoir aller dans un magasin genre « Biocoop » pour pouvoir acheter en vrac, ce qui ne se fait pas dans la région. Ça éviterait bien des emballages plastiques et ça reviendrait bien moins cher au final dans nos achats de nourriture.

Bref, il y a de quoi de faire et ça n’est qu’un début dans ma recherche constante de consommer mieux et plus en conscience.

Quand j’aurai terminé, je mettrai en ligne une photo de mon mini centre de tri à la maison!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 26 juillet, 2014
A 1:12
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Joies d’été

Kenny Lake, 25 juillet

IMG_0155 IMG_0158 IMG_0123 IMG_0128 IMG_0132 IMG_0135 IMG_0137 IMG_0143 IMG_0149 IMG_0159 IMG_0160

L’été passe trop vite par ici. Déjà on se rapproche de fin juillet, mon mois préféré! Août est chouette aussi mais les signes de l’automne arrivent déjà dès la seconde moitié du mois alors c’est déprimant! On en profite à fond, tout le temps dehors. Il y a moins de moustiques alors on peut enfin être en t-shirt et short sans trop se faire dévorer. Taj et Tim se retrouvent une fois par semaine à la maison pour jouer ensemble. Toujours une bonne partie de rigolade de les regarder découvrir le monde et « partager » les jouets.

Nous avons récupéré deux beaux lapins, via des amis. Un pinpin et une pinpine, qui n’ont que 4 mois mais vont devenir très gros car c’est une espère de géants.  On les mettra ensemble d’ici deux mois pour essayer d’avoir des petits. Ils sont très sociaux et on peut les caresser  facilement. Ils sont gâtés avec toutes les bonnes herbes du jardin, les épinards (montés en fleurs), pissenlits… Timothy les adore, il leur fait des bisous et leur donne à manger. On espère quand même faire du pâtés à l’automne, mais on verra s’ils sont assez gros… comme ils sont mignons, ça sera dur de s’en séparer.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 25 juillet, 2014
A 23:15
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

L’oublié

Kenny Lake, 25 juillet

IMG_0167

Je n’ai pas de donné de nouvelles de Juma encore cette année ! Après avoir réussi l’automne dernier à mettre le voilier sur sa nouvelle remorque (et remis la quille en place auparavant !), nous l’avions bien couvert et oublié jusqu’à présent.

Nous avons l’esprit et les bras tellement occupés au jardin, au journal, aux divers projets de construction que je ne voulais même pas débâcher Juma de crainte de le voir tous les jours sans pouvoir rien faire dessus.

Cette semaine il fait grand beau, les mauvaises herbes sont presque sous contrôle, et je décide de m’occuper un peu de Juma. J’ai bien fait attention l’hiver dernier, de retirer régulièrement la neige pour ne pas créer de fissure sur le pont. Ça semble avoir marché car je n’ai pas trouvé de mauvaises surprises et tout est sec à l’intérieur. Juste quelques cloques de peintures à un point sans doute humide, sous le harnais qui retient la coque à la remorque. Pas très joli mais ça n’est que de l’esthétique.

Ma priorité est de finir la porte du cockpit pour que l’eau ne rentre pas dans le bateau lorsqu’il pleut. Comme nous ne savons pas exactement à quoi cela ressemblait au départ, ça demande pas mal de réflexions et de recherche pour retrouver certaines pièces à commander sur le net.

Ensuite il faut vérifier tous les points du mât et changer les pièces usées ou cassées. Là encore c’est chaud car c’est un vieux bateau et ça n’est pas évident de trouver les bonnes pièces. Disons que quand le mât sera remis en place, on aura fait le plus gros !

Pour le reste, j’aimerai bien faire la couverture à l’intérieur car c’est encore tout vide ! Je laisse tomber l’idée de lattes en bois, trop galère et celles que j’ai ne sont pas assez souples. Je vais y mettre des plaques en bois (sorte de laminé) et ça ira bien plus vite.

Je ne sais pas si on le mettra sur l’eau cette année… On a un gros projet de construction qui va bientôt démarrer (agrandissement de la maison) et ça va sûrement nous demander toute notre énergie. Mais on s’en rapproche ! Je rêve d’un petit hangar qui couvrirait Juma toute l’année de la neige et des intempéries et où je pourrai travailler dessus même en hiver.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 22:40
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Délices de fraise

Kenny Lake, 18 juillet

Notre récolte de fraises va bon train ces jours-ci. Nous sommes passés en une semaine de quelques unes de mûres par jour (que l’on mangeait en récoltant), à 500 gr certaines journées ensoleillées.

Tim se régale toujours à la cueillette. Il a du mal encore à ne prendre que les bien mûres mais goûte aussi aux vertes. Il aime en donner aux poules (celles un peu moisies) qui se battent pour les morceaux.

On les laisse passer une nuit à température ambiante pour les laisser devenir bien rouges et ensuite on les mange en salade de fruits, en smoothies (avec du lait, yogourt, un peu de beurre d’amande et une banane gelée), et même en glace! Matt a fait une tournée de glace maison, le délice… On va en faire une autre tournée bientôt. Aussi, j’ai fait de la confiture mais elle est assez liquide. ça ira pour les pancakes mais je fais en refaire une tournée mieux réussie. Et puis j’aimerai faire des tartes! Il y a tant de bonnes recettes et pas assez de temps! L’important ce qu’on en ait sous toutes les formes pour cet hiver.

IMG_0106 IMG_0108

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 19 juillet, 2014
A 0:10
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Saumé fumé: l’or rose d’Alaska

Kenny Lake, 19 juillet

Les saumons remontent encore en masse la Copper River jusque vers mi-août mais cette année ils semblent plus difficiles à pêcher. Entre des vagues de milliers de saumons, pas grand-chose et selon le jour où les gens vont pêcher, ils n’attrapent rien ou 2-3 poissons sur une journée, même dans les « fish wheels ».

Nous ne sommes descendus qu’une fois à la rivière pour l’instant mais nos amis voisins nous ont offerts 9 poissons dont 7 déjà en filets. On a décidé de faire du saumon fumé avec la recette de mon amie Sharon.

C’est un gros boulot de fumer du saumon ! En voici les étapes :

D’abord on rince tous les filets, couverts de « slime » (ce gel gluant qui se met sur le poisson après quelques heures hors de l’eau). Le vinaigre aide mais il faut pas mal d’eau et plusieurs rinçages.

Ensuite, préparation de la saumure. Du sel, mais aussi pas mal d’épices en tout genre pour donner bon goût. Je n’ai rien mis de piquant cette année pour que Timothy puisse en manger.

On découpe ensuite les filets dans la longueur. Cela fait des bandes de 3-5 centimètres de large et 20-30 centimètres de long, selon la taille du poisson.

Les morceaux découpés passent la nuit dans la saumure et au matin, rinçages intensif. Trois rinçage, jusqu’à ce que le goût du sel ait disparu.

On pose les bandes sur des grilles et on laisse sécher à l’air libre, 8h au moins. Ça embaume dans la maison, mais je n’ose pas laisser sécher dehors à cause des corbeaux, aigles…

Une fois sec, Matt prépare le fumoir dehors en faisant un bon feu dans le sol qu’il surveille pour obtenir de la bonne braise avant de couvrir. Le fumoir y est juxtaposé et on laisse fumé jusqu’à ce que le feu meure, en surveillant la température. Ça ne doit pas devenir trop chaux pour ne rien brûler.

Une fois fumé, il faut encore découpé les bandes soigneusement, pour faire des petits bouts d’environ 4-5 centimètres, que ça puisse rentrer dans nos pots en verre. Cela prend quelques heures entre la découpe et la mise en pot. C’est un art vraiment pour remplir les pots sans laisser de vide. Un peu comme un puzzle, il faut trouver le bon morceau pour remplir sans perdre d’espace.

Dernière étape : le stérilisateur. Ça veut dire avant laver et stériliser tous les pots et couvercles (32). Le saumon reste dans la cocotte géante 110 minutes.

En tout, le procédé nous a bien pris 3 jours car soit on était interrompu par autre chose de plus urgent, soit il nous manquait un ingrédient ou des nouveaux couvercles… Bref, ça se mérite le saumon fumé mais ça en vaut la peine !  Bien contente d’avoir terminé ça, maintenant il nous faut aller pêcher encore une fois pour faire nos conserves. On estime qu’avec encore 10 poissons, on aura de quoi faire l’année. On fait également congeler les filets entier, mis sous vide ça se garde très bien un an.

Le saumon est notre seul poisson vraiment et on en mange une fois par semaine environ. Par ici, la remontée du saumon c’est la grande affaire de l’année et la plupart des gens en mange 2-3 fois par semaine. Pour les grandes familles, c’est 40-50 poissons qui sont nécessaires. Les grandes familles utilisent une roue à poisson, d’autres comme nous la grande épuisette. On peut aussi les pêcher directement avec une canne. Si on pêche au bon moment, ça peut aller très vite (40 poissons en une nuit).

IMG_0078 IMG_0081 IMG_0113 IMG_0117 IMG_0118

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 18 juillet, 2014
A 23:55
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Autonomie et progrès

IMG_0057 La piscine de Tim. (Habituellement La baignoire pour rincer les légumes)

IMG_0063 IMG_0064

Le petit lavabo de Tim presque opérationnel. Mon évier fuit hélas, alors il faut que je trouve un système de ventouse…Mon système de bouche de bouteille amuse toujours Tim. Il se brosse les dents  de temps en temps, aime passer la balayette et se peigner les cheveux.

IMG_0067 Timothy m’aide à blanchir les épinards. Il sort à la pince les feuilles une fois lavée. (J’ai la même pince pour les sortir de l’eau chaude mais il veut la sienne aussi).

IMG_0071 Premiers coloriages où il se lâche sur les traits et y passe du temps.

IMG_0070 Les rangements de la cuisine avancent à pas d’escargot. J’ai fait un tiroir pour les stencils de cuisine, et ajouté une poignée à la porte coulissante (rangement casseroles). Cela me prend un temps fou car je n’ai pas longtemps à chaque fois pour m’y consacrer. Encore du boulot, mais je progresse en calculs menuiserie. Quand je vois mon tiroir qui ne coulisse pas bien, je rêve d’une cuisine Ikea parfois… puis je me ravise et apprécie mon travail, imparfait soit-il.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 12 juillet, 2014
A 0:17
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Parade du 4 juillet à McCarthy

Kenny Lake, 12 juillet

Très festif, comme vous verrez! Taj et Tim se sont amusés comme des fous!

IMG_0045

Dans l’ancienne prison du village. Vraie « cage » du siècle dernier. Tim ne voulais laisser entrer personne et s’enfermait même!

1623692_10153145474734657_7848154591203501365_n 1623692_10153145474739657_350118619527594650_n 10339575_10153146039974657_718597557105902890_n 10459920_10153145424349657_2869011609947603059_n 10459920_10153145424359657_4487277311329800509_n 10497019_10153145978829657_173607081379136568_o 10498583_10153145424354657_242452383843391944_o 10514287_10153145474729657_5449100352157586249_o 10514287_10153145474749657_6734416758988056513_o 10534732_10153145458374657_473415604711945676_n 10534732_10153145458384657_6159234080408298745_n  IMG_0050 IMG_0052 IMG_0054 mattjud matttim

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 11 juillet, 2014
A 23:58
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Camping à McCarthy

Kenny Lake, 6 juillet

De jeudi à samedi, nous sommes partis en rando sur McCarhy. En route, petite balade jusqu’à une belle cascade. On n’a pas pu y rester bien longtemps et explorer la piscine naturelle au dessus, à cause des moustiques bien sûr, mais ça en valait la peine. Pas mal d’arbres de tombés sur le chemin d’où quelques passages à genoux pour Matt et (allongés) pour Tim.

Depuis McCarthy, à 30-40 minutes de marche, nous avons retrouvé notre coin favori pour camper: au pied de la moraine, d’un grand lac (où la moraine fond créant le début d’une rivière), une vue imprenable sur deux glaciers, Mont Blackburn (plus haute montagne de la chaîne Wrangell), les montagnes alentours et les mines de Kennicott au loin! Nous étions absolument tous seuls, alors que partout ailleurs, les B&B, camping, hôtels étaient plein, les gens venant passer la nuit sur place à la veille de la grande parade du 4 juillet sur McCarthy.

Grand soleil, nuit « chaude » (c’est à dire qu’il ne gèle pas) et barbecue saucisses dans la soirée face au paysage à couper le souffle. Il ne fait pas nuit en ce moment, alors c’est un peu dur de dormir sous la tente avec tout ce jour. Timothy était tellement excité qu’il lui a bien fallu 2H pour finalement s’endormir. On avait oublié un duvet, Matt en gentleman a dormi avec une couverture fine seulement… Moi j’avais un bon duvet, avec au milieu Tim, bien habillé dans une grosse combinaison polaire.

Au matin, pas un nuage dans le ciel, on est réveillés vers 8h à cause de la chaleur étouffante dans la tente. Le soleil est déjà haut! On ramballe tout après le p’tit déj pour aller à la parade du village. (photos à suivre).

IMG_0033

Balade sur la route de McCarthy.

montage1

Vue panoramique depuis notre campement.

IMG_0036 IMG_0037 IMG_0038 IMG_0039 IMG_0041   IMG_0044

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 7 juillet, 2014
A 6:32
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Garden party

Et un an de plus ! J’ai fêté hier mes 31 ans ! Woua… J’ai l’impression d’en être resté à 25.

On a fêté cela dignement samedi dernier, avec quelques amis du coin : nos voisins Lisa et Jim, leurs 3 enfants (Tegan, Abigail, Silas), Cami et Taj (le grand copain de Tim), Annie et Adam (et leur fils Ryland), mon amie Linda (maman de 6 grands enfants et avec qui je partage beaucoup sur l’éducation), Hippy Matt (notre voisin). Cela faisait donc 6 petits de 14 mois à 7 ans !

On a bien rit à les regarder jouer dans la terre, le hamac… et bien mangé (2 poulets fermiers et une dinde, de chez nous !). Il faisait super beau en soirée, mais l’invasion de moustiques, comme d’hab. Les petits étaient protégés sous un manteau moustiquaire, bien pratique.

Matt venait de tondre un peu partout et l’herbe est bien tendre. On a l’impression d’avoir un vrai gazon. C’est plus facile pour retrouver les jouets de Timothy aussi.

Et non! Pas une seule photo du gâteau ou du soufflage de bougies! La faute à Matt qui ne prend jamais de photo! :-) L’année prochaine!

IMG_0023 IMG_0027 IMG_0035IMG_0032 IMG_0029 IMG_0037 IMG_0014 IMG_0016

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 3 juillet, 2014
A 8:36
Commentaires : 2
 
12
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage