Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

On top of our world

Kenny Lake, 17 avril

Notre vue favorite depuis chez nous est au sommet du vieux school bus réaménagé. C’est une pièce historique, le premier bus scolaire de Kenny Lake, des années 60. C’est un petit coin habitable à l’intérieur et grand coin bazar à l’arrière (notre grenier pour l’instant!). Sur les côtés, le bus pouvait transporter jusqu’à 28 chiens pour musher (les petites fenêtres sur les côtés). Depuis le toit, on y aperçoit un peu des deux chaînes de montagnes (Chugach et Wrangell) et une vue à 360° sur notre petit coin dans les bois.

La neige est presque partie mais il reste encore pas mal de plaques de glace. C’est un peu tristounet encore à cette époque de l’année sans les feuilles mais patience. Sur la photo, on voit notre serre qui semble un peu misérable sans bâche (usée par les intempéries) mais d’ici quelques semaines abritera à nouveau tous nos plants. L’eau de la piscine sert à arroser le jardin et abreuver les chiens et pourra être bientôt remplie par pompe électrique d’eau de neige fondue (qui forme une belle marre à la sortie du jardin).

Tim sait monter et descendre tout seul sur le toit du bus, avec nous pour l’assurer au cas où, mais il va falloir mettre une planche en bas de l’échelle car il n’a pas peur de grimper sans nous.

IMG_20150415_095315766 IMG_20150415_095331775 IMG_20150415_100729564

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 17 avril, 2015
A 19:19
Commentaires : 0
 
 

Nouvelles activités

Kenny Lake, 12 avril

Comme nous passons beaucoup de temps à la maison et qu’il est encore difficile de faire grand chose dehors avec toute cette glace et cette boue, j’essaye de renouveler l’éventail d’activités pour Tim qui passe par une phase où ses jouets n’ont plus beaucoup d’intérêt. Il n’en n’a pas des tonnes parce que je fais le tri au fur et à mesure qu’il grandit et que notre espace est limité. Aussi parce qu’il y a tant de choses à faire « en vrai » sans les jouets.

Du fait que l’on soit à la maison la plupart du temps sans avoir la possibilité d’aller à la piscine à côté, au parc public ou même de famille à visiter, j’essaye de suivre ses intérêts et de lui permettre d’ouvrir un maximum ses sens avec les outils à disposition. C’est devenu une priorité et je lis beaucoup de livres autour de la pédagogie Montessori et Valdorf qui m’inspirent beaucoup.

On vient de lui offrir entre autres choses un beau chevalet pour peindre et dessiner, de la peinture à mains et un super set de rails en bois avec tout le petit équipement qui va avec. Le train est un grand succès et s’il a encore besoin d’aide pour compléter un rail, ça nous va car on s’amuse comme des fous à créer de nouveaux parcours. C’est super aussi de le voir peindre et de le laisser s’exprimer au pinceau et avec les doigts. J’aime le regarder concentré et tout à sa tâche.

IMG_1540 IMG_1569 IMG_1574 IMG_1579

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 13 avril, 2015
A 0:37
Commentaires : 0
 
 

It’s a boy!

Kenny Lake, 12 avril

Voilà, nous savons depuis une semaine maintenant que le p’tit deuxième sera un autre garçon!

Je suis allée seule sur Valdez avec Timothy pour l’échographie, Matt devant absolument finir de travailler sur le Guide du Visiteur. J’ai pu laisser Tim chez mes amis Annie et Adam et leur fils Ryland le temps du rendez-vous et j’ai donc découvert le sexe toute seule.

Nous pensions avec quasi certitude que c’était une fille alors c’était une belle surprise et je suis contente de l’avoir sue à l’avance histoire de me préparer mentalement! Je comptais attendre la naissance pour savoir mais j’étais trop impatiente! Annie a rapporté le soir quelques ballons bleus gonflés à l’hélium pour la joie des petits.

Maintenant je me fais à l’idée que je serai entourée de garçons, comme mon amie Camie de Kenny Lake (la maman de Taj) qui accouchera en juillet. Cela sera marrant de voir la tribu des 4 garçons s’amuser d’ici quelques temps. Encore un et nous aurons la nouvelle équipe de basket ball de Kenny Lake. Enfin, à priori, nous on s’arrêtera à deux!

On a passé la nuit chez Annie et Tim a passé du bon temps avec son copain Ryland (bientôt 2 ans). Le lendemain on fait quelques activités autour de Pâques et une petite chasse aux œufs. Toutes mes photos sont floues, l’excitation des petits étant à son comble. C’était chouette pour Tim de passer du temps avec de nouveaux enfants et puis je n’avais pas vu mes amis depuis l’anniversaire de Timothy.

IMG_1545 IMG_1550 IMG_1556

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 0:20
Commentaires :1
 
 

En attendant le printemps vert

Kenny Lake, 11 avril

IMG_1586 IMG_1582 IMG_1581 IMG_1567 IMG_1537

La grande fonte continue à belle allure et déjà on aperçoit des carrés d’herbes jaunes un peu partout et le jardin qui se découvre. Notre piste maison-route (environ 1.5km) est un beau terrain de « quad »: boueux, belles marres profondes et neige épaisse fondante et glissante façon sorbet… Bref, depuis 3 jours, la voiture ne passe plus et nous devons la garer à la salle des fêtes de Kenny Lake (située juste en sortant de notre piste lorsque l’on rejoint la route). Seul le truck peut passer et encore j’ai quelques frayeurs parfois. Le truck est loin d’être facile à manœuvrer. Je l’appelle le « vieux tank de guerre ». Il est démesurément grand pour moi, mes pieds ont du mal à toucher les pédales! On s’en sert donc pour aller de la maison à la route puis on change de véhicule à la salle des fêtes pour reprendre la voiture.

Nous continuons d’aller chercher de l’eau au puits communautaire tous les deux jours (nos 2 bidons de 5 gallons- soit 20 litres). Vingt litres en 48H, petite quantité que nous utilisons pour cuisiner, faire la vaisselle, plus l’eau à boire. Il faut toujours être économe et ça veut dire que Tim ne prend pas souvent de bain non plus! On espère recevoir de nouvelles pièces de plomberie par la Poste d’ici quelques jours pour pouvoir reconnecter notre citerne intérieure au robinet et ainsi remplir 250 galons d’eau (950l) d’un coup au puits via l’autre citerne posée à l’arrière du truck, ce qui nous permet de tenir 2 à 3 semaines.

Nous avons retiré la douche dont l’évacuation était bouchée par la glace. Les tuyaux passant sous l’agrandissement de la maison, on ne s’attendait guère à un dégel imminent alors « exit » la douche… Cela fait de la pièce dans notre petit chalet et maintenant on espère installer la douche dans la salle de bain « officielle » dans le courant de l’été.

Autre surprise aujourd’hui, l’évacuation de l’eau du robinet de la cuisine… bouchée elle aussi! Apparemment ça fait un moment mais l’eau réussissait à s’échapper sous la maison… Notre fosse n’est qu’un grand trou creusé et il est possible qu’il soit rempli de glace (ou d’eau de neige fondue). Retour au sceau sous l’évier pour le moment jusqu’à ce que Matt trouve une solution. C’est un peu fatiguant parfois de faire le yoyo dans notre confort intérieur et j’ai l’impression qu’aucun progrès n’est jamais totalement acquis quand on vit ce mode de vie. J’essaye de garder le moral en pensant que nos efforts et ma patience seront récompensés un jour! (Je dis « ma » patience car Matt ne semble pas incommodé le moins du monde de ce manque de confort moderne).

Même si on est encore loin de planter dans le sol, on va toujours commencer quelques semis en pot à l’intérieur (tomates, tournesol, herbes aromatiques). Notre espace dans le chalet se limite à un seul bord de fenêtre accessible alors c’est juste histoire de patienter et de donner une activité jardinage pour Timothy. Le gros des semis pour nous ne se fait pas avant début mai bien souvent. D’ici là, Matt aura sûrement eu le temps de poser une nouvelle bâche sur la serre!

On a la chance d’avoir un grand congélateur chez les parents de Matt (leur chalet de vacances à 10 min en voiture), et celui-ci regorge encore de légumes congelés de la saison passée ainsi que de beaux filets de poisson. Nous n’achetons que rarement des légumes « frais » en magasin car ils viennent de très très loin et sont bourrés de pesticides et préservateurs. Pour les fruits, on trouve de pommes et des bananes bio. On se fait plaisir parfois avec une mangue ou des kiwis et on achète du jus d’orange en bouteille. Il nous reste encore des myrtilles récoltées à la main l’été dernier et des fraises du jardin (congelées) que l’on mange avec les céréales ou en smoothie. On a hâte de manger la verdure fraîche du jardin, mais en attendant, nos graines germées sont délicieuses même s’il faut attendre plusieurs jours entre chaque tournée. J’envisage de faire germer à plus grande échelle pour qu’on puisse manger de ces bonnes vitamines en continue durant l’hiver.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 11 avril, 2015
A 23:49
Commentaires : 0
 
 

Copper River Valley visitors guide 2015

Kenny Lake, 6 avril

front cover 2015.indd

Voilà, c’est fini! La nouvelle édition de notre guide du visiteur pour la région 2015 vient de partir aujourd’hui à l’imprimeur!

On est bien contents d’en avoir fini car quel boulot ! Matt n’a pour ainsi dire pas dormi pendant 3 nuits et bossé presque non-stop depuis une semaine. Il aime le rush de la dernière minute mais quand même c’était intense ! Nous sommes que deux à travailler dessus et je n’ai que peu de temps pour y consacrer car je ne peux pas faire de l’ordi avec Tim à côté (et comme notre bureau est notre maison d’une pièce!..). J’ai surtout aidé à faire de nouvelles publicités et à mettre les anciennes à jour, réviser les cartes de la région et à la relecture. Tout le reste reposait sur les épaules de Matt.

Notre dimanche de Pâques était donc une journée de gros travail pour finir le guide lundi matin pour l’imprimeur ! Heureusement que mon amie Linda, la grand-mère locale de Timothy a pu le garder toute la journée !

Cette année, le guide fait 60 pages, 20 de plus que l’année dernière et même s’il ne fallait pas tout réécrire, on a fait en sorte d’améliorer le guide sous toutes ses coutures : contenu, publicités, présentation, couleurs, cartographie, simplicité…

Cette année, le guide sera publié à environ 25000 exemplaires, donné gratuitement dans notre journal (d’ici 3 semaines) et distribué tout l’été gratuitement aux visiteurs du coin dans tous les commerces de la région.

Ce sont les annonceurs qui nous permettent de faire un guide gratuit mais les coûts d’impression sont tels que le profit reste assez limité et on ne compte pas le nombre d’heures en amont (rédaction/création) et en aval (pour la distribution). On reste fier de pouvoir offrir ce guide à la région, avec notre propres moyens, et ça donne envie d’être déjà l’été  pour explorer tous les coins que je ne connais pas encore!

Je trouve notre guide très sympa dans le contenu et la présentation. Une vraie mine de bons plans et de connaissances sur la région de la Copper River. Sans oublier une bonne dose d’humour, fidèle au style de son éditeur, Matt.

Bref, si vous voulez venir visiter la région, nous serons vous guider !

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 7 avril, 2015
A 7:04
Commentaires : 0
 
 

Livraison à domicile

Kenny Lake, 6 avril

Timothy aime sortir tout seul pour aller « travailler » comme il dit ou se balader. Il dit toujours, en anglais: « Be right back » (J’arrive tout de suite). Des fois il va jouer avec ses outils et ceux de son père sur le chantier en cours, voir les poules ramasser les œufs ou faire du trampoline. D’autres fois, il va nous chercher du bois. Il prend sa luge (il imite son père qui prend la grosse luge) et va chercher du bois sur la pile, à 60 mètres seulement mais la piste est super verglacée donc il y va a petits pas et fait bien attention de ne pas glisser. Il revient jusqu’à la maison avec un minuscule morceau de bois qu’il tient à mettre dans le poêle à bois de suite.

Cette livraison là nous a fait rire car il s’est servit d’une des poignées de la luge pour y coincer un tout petit rondin poids plume. Il était très fier!

IMG_20150330_124730998

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:29
Commentaires : 0
 
 

L’ours rose

Kenny Lake, 6 avril

Comme vous le savez, nous faisons partis avec Matt de l’équipe de volontaires des ambulanciers de Kenny Lake. Nous prodiguons les premiers soins (dont la réanimation cardiaque) depuis le site d’un accident ou du lieu de résidence du malade et jusqu’à la clinique de Glennallen, à bord de l’ambulance. Les appels sont rares en ce moment mais arrivent souvent pas série et c’est toujours une expérience enrichissante.

L’organisation locale qui gère les ambulances et tout le service qui suit en amont et en aval, « CREMS », n’a que deux postes permanents, pour le reste ce ne sont que des bénévoles. Chaque année, ils organisent un grand « fundraiser » pour récolter des fonds auprès de la population locale. Cela dure 3 soirées, en directe sur la radio et il y a une grande enchère sur des prix en tout genre et des paris du style: « Récolter 2000$ pour que Matt Lorenz se teigne les cheveux en rose, avec deux autres personnes de l’organisation ». C’était le pari de l’année passée et il aura fallu un an pour que les 3 victimes se lancent!

Voici donc les photos, par étape, de la transformation de mon grand ours brun en barbie rose. On a bien rigolé… Il aura fallu 3 heures chez le coiffeur et encore, on n’a pas fait toute la tête car ça aurait pris la journée vu la tignasse! On ne savait pas que décolorer les cheveux prenait autant de temps! La bonne nouvelle c’est que Matt a eu droit a un petit ‘éboutage’ des cheveux, ce qui n’était pas arrivé depuis que je le connais. On aurait aimé mettre un peu de rose dans la barbe mais on a fini la bouteille avant d’avoir été bien loin.

Je mettrai une autre photo à l’occasion avec les cheveux sec, ça se voit nettement mieux.

Voilà donc Matt avec un balayage rose pour quelques mois… En fait, passé le choc, je trouve que ça ne le lui va pas si mal!

IMG_20150323_131431559 IMG_20150323_135844099 IMG_20150323_143154199 IMG_20150323_143710570 IMG_20150323_153803655

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:13
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage