Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Peinture et lecture

Kenny Lake, 30 mars

On rentre dans une très belle période pour Timothy. La découverte de la peinture, du dessin et de la lecture. C’est un petit garçon qui aime faire les choses bien dès le premier coup alors il se lance difficilement, il faut choisir le bon moment pour introduire de nouvelles choses. Il est un juge très difficile envers lui même, comme lorsqu’il dessine ses premières lettres par exemple. On l’encourage toujours bien sûr et on essaye de lui faire comprendre que ça demande de la pratique et du temps.

Voici deux images d’aquarelle que Timothy a réalisé avec mon amie Linda R., artiste, lors d’un petit atelier improvisé à la bibliothèque.

IMG_3641 Premier oiseau (à gauche) et soleil (l’autre oiseau à été débuté par Linda R. et Tim a fait le bec).

IMG_3642 Premiers arbres. Mon amie Linda lui a montré le principe des points pour le feuillage. J’étais très impressionnée du résultat et vais garder précieusement ces premières aquarelles figuratives. J’aimerai qu’il puisse peindre plus souvent avec Linda mais elle est très occupée ces temps-ci.

IMG_3649 Tim lit ses premières phrases. On introduit un nouveau mot ou deux de temps à autre. Des choses affectives, les prénoms des gens qu’il connaît et des choses qu’il aime. J’aimerai être plus régulière dans l’introduction de nouveaux mots car il les intègre si facilement! Je suis une méthode très bien faite qui fait apprendre par mot et non par lettres. On apprend quand même les lettres à côté et il sait écrire « Tim ».

La difficulté pour moi en ce moment est de trouver le bon moment de la journée pour faire ces petites séances, sans son frère autour qui le distrait beaucoup. Timothy a besoin de temps seul pour pouvoir se concentrer un moment et juste se retrouver seul pour jouer. Avec Evan, il a tendance à jeter les jouets ou bien ne peut faire des puzzles ou autres construction sans que son frère vienne tout détruire! Malheureusement Evan ne fait que des micro-siestes (20min) en moyenne et c’est trop vite passé! Comme il n’y a pas de maternelles à Kenny Lake, c’est important pour moi de lui donner la possibilité d’apprendre tôt (il n’ira pas à l’école avant 6 ans comme il est de la fin de l’année).

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 30 mars, 2016
A 18:24
Commentaires : 0
 
 

Dernières images de neige

Kenny Lake, 30 mars

IMG_3646 Superbe vue sur la Copper River, depuis un autre point de vue (depuis chez des amis qui habitent près du bluff). Les montagnes sont voilées ce jour-là mais on quand même idée de l’immensité du paysage et de la rivière.

IMG_3653 Quand la neige fond, seul coin sec où « poser » Evan.

IMG_3658 Taj et Tim, pros de la luge, avec leur casque de vélo pour éviter les bosses!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 18:11
Commentaires : 0
 
 

Aventures en ski de fond

Kenny Lake, Alaska,  30 mars 2016

IMG_3660 IMG_3661 IMG_3664 IMG_3665 IMG_3666 IMG_3667 IMG_3672 IMG_3673 IMG_3678 IMG_3679 IMG_3680 IMG_3681 IMG_3685 IMG_3686 IMG_3688 IMG_3693

IMG_3695

Alors que la grande fonte de la saison était déjà bien entamée, nous avons reçu la plus belle neige de l’année il y a bientôt 15 jours (samedi 20). Plus de 30cm de poudreuse qui ont changé le décor en moins de 24H. Cela fait toujours un choc, surtout en cette saison où l’on rêve de planter des graines ! Les élans nous ont rendu visite aussi ce matin là.

Evidemment, cela nous a tous motivés pour profiter à fond de ce don du ciel et nous n’avons pas raté une journée pour partir en balade à ski ou à traineau avec les enfants. Trois balades à ski de fond avec mon amie Camie, chacune avec son bébé dans le dos, et Camie à tirer les grands garçons dans la luge (attaché par une corde à la taille). Une vraie expédition à chaque fois : rando depuis chez Camie le long de la route dans les sous bois, rando pour aller voir la ferme de Yaks et rando derrière chez nous pour aller voir le bluff (un bon 6km !). Les garçons marchaient aussi parfois ou faisaient les fous dans la luge et un bon goûter nous attendaient toujours à mi-chemin et à l’arrivée ! Toujours sous un grand soleil. Les petits faisaient la sieste dans notre dos, à peine réveillée par nos chutes sur les fesses de temps à autre (très verglacé par endroit sous les arbres). Notre dernière rando était avec mon amie Linda R. où nous avons même vu une hutte géante de castor avant de faire un grand goûter au milieu d’un lac glacé. Chacun balade sous un soleil radieux ! Quel bonheur d’être dehors toute l’après midi ! J’ai remarqué que même sans sieste, après une après midi de plein air, Timothy est bien plus posé en fin de journée et après une dîner de bonne heure, près à se coucher tôt et généralement endormi en moins de 5 min ! A moi aussi ça me fait du bien d’être loin de la maison, sans avoir à penser au ménage, rangement, vaisselle et autres « joies » du quotidien.

On a moins fait de chiens de traîneau car il a fallu rouvrir la piste d’abord ce qui prend du temps. J’ai noté 16 sorties pour cette saison. Pas beaucoup mais déjà plus que les 2 saisons dernières!

Après 3 jours de Chanook (vent chaud du Sud), il ne reste plus rien ! Des mares d’eau et des morceaux de glace un peu partout. La saison d’hiver est finie et nous en aurons bien profités ! Pour autant c’est une période de transition, le printemps est dans l’air mais le vert tendre au sol et dans les arbres semble encore loin (au moins un mois). Chez nous il y a une 5° saison : hiver, boue, printemps… Heureusement, tout sèche relativement vite !

ps: depuis que je suis passée à Windows 10, problèmes pour laisser des légendes sur mes photos… Elles parlent d’elles-mêmes… Pour les montagnes ce sont Drum, Wrangell et Blackburn, visibles depuis le bluff qui surplombe la Copper River, dans la forêt derrière chez nous.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 18:00
Commentaires : 0
 
 

Oh hisse!

Kenny Lake, 21 mars

IMG_3650 IMG_3652

Notre pile de bois étant à une 100° de mètres de la maison, nous allons chercher une luge pleine un jour sur deux. Le bois est alors stocké dans l’entrée. Tim s’est porté volontaire pour ramener le chargement, bien lourd! ça monte un peu vers la fin alors j’ai poussé un peu pour aider, mais il a le fait le plus gros du travail en prenant très à cœur sa mission. Il n’a pas voulu aider pour le déchargement par contre :-)

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 22 mars, 2016
A 7:07
Commentaires : 0
 
 

Notre coin de paradis

Kenny Lake, 14 mars

Le mois de mars continu d’être splendide pour notre plus grand plaisir. Ciel à peine voilé le matin puis grand bleu le reste de la journée. Nous sortons plusieurs heures par jour avec les enfants pour se faire une balade différente. Aujourd’hui nous sommes retournés au Tonsina Bluff, au soleil toute la journée et une vue toujours exceptionnelle. La veille nous y sommes allés tous les 4 et avons marché un moment le long de la rivière, aujourd’hui nous sommes allés vers le Nord, juste Tim et moi. Il avait envie d’escalader des arbres aujourd’hui et nous en avons trouvé deux parfaits pour lui. Un sapin mort couché, très large et avec de bonnes prises pour grimper, un autre sapin, immense et avec de très belles branches basses disposées comme des barreaux pour grimper ! Tim adore. J’ai essayé de lui faire faire le cochon-pendu mais il n’est pas encore prêt ! Je lui ai montré mais ma tête touchait par terre tant la branche était basse pour moi.  

Cet arbre est placé sur le chemin, face à la rivière, avec de belles racines, un tapis d’aiguilles sèches, idéal pour s’asseoir et admirer la vue. J’avais apporté le goûter (comme toujours) et le tracteur-remorque de Tim. Il s’est amusé a faire des piles de pommes de pins avant de tout jeter vers la rivière que nous surplombons. On a ensuite bien bouquiné un imagier de la nature, au soleil, tranquille. Ce coin est parfait pour s’amuser, se poser, être abrité, nous y retournerons souvent je pense. Ça pourrait devenir notre coin à nous pour s’amuser et apprendre sur la Nature et les animaux autour de livres et activités différentes. Je pense amener de quoi faire de l’aquarelle une prochaine fois. Il y a tant à peindre. On y est tellement bien qu’on n’a plus envie de rentrer et on oublie l’heure. Pourtant il ne faut pas s’attarder dans l’après midi car le froid tombe vite et nous sommes à 15-20 minutes de la voiture. Le chemin de retour dans les bois est à l’ombre et il y fait froid. Je m’étonne qu’il n’y ait pas plus de visiteurs dans le coin mais me réjouit qu’on puisse y être tout seuls !

IMG_3618 IMG_3620 IMG_3622 IMG_3623 IMG_3627 IMG_3629 IMG_3632 IMG_3639 IMG_3640

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 15 mars, 2016
A 7:24
Commentaires : 0
 
 

Happy Birthday Matt!

Kenny Lake, 14 mars

C’est sous un ciel bleu immaculé que nous sommes partis célébrer en famille l’anniversaire de Matt ! Il ne voulait pas de fête cette année alors j’ai proposé l’idée de marquer le coup autrement : un barbecue au Wedding Bluff en chien de traîneau, tous ensemble !

C’était une grande première pour Evan, 8 mois. Nous n’avons pris que 4 chiens, ce qui faisait beaucoup de poids pour eux mais c’était aussi plus facile à gérer qu’à 5. Matt portait Evan dans le porte-bébé à l’avant, Tim debout dans le sled, sa position de d’habitude, et moi assise à l’arrière derrière Tim.

L’aller était assez lent mais c’était sympa d’avoir le temps de regarder la forêt pour une fois que j’étais passagère. Evan manifestait sa joie par des petits cris joyeux ! Nous avons fait des pauses régulières pour laisser le temps aux chiens de reprendre leur souffle et ne pas s’épuiser d’un coup.

A l’arrivée, nous avons installés les chiens pour qu’ils sachent que nous serions là un moment. Ils ont reçus un goûter de saumon congelé, mérité ! (saumons qui avaient été disséqués à l’école récemment par les enfants – rien ne se perd !).

Les garçons ont ensuite préparé un feu pour le barbecue, face aux montagnes et à la Copper River, on ne pouvait pas demander mieux comme vue et comme météo. Il gelait un peu mais au coin du feu c’était très agréable. J’avais même amené la bouteille de cidre pétillant (sans alcool, dont Timothy a raffolé). Dessert de crêpes fait maison, pleines à craquer de beurre d’amande et de miel (on en dépense des calories dehors !). Nous avons profité de la vue un bon moment avant de repartir. Le retour avec les chiens était plus rapide et Evan était devant moi cette fois. Il grognait un peu car il avait sans doute envie de se dégourdir les jambes, ce qu’il ne pouvait pas trop faire pendant le pique nique avec sa grosse combinaison. Les chiens semblaient fatigués mais heureux. Je leur donne quelques jours de récupération avant la prochaine balade.

Nous avons attendu le soir pour le vrai gâteau d’anniversaire et les bougies! Un bien bel anniversaire dont on se souviendra.

IMG_3616 IMG_3613 IMG_3608 IMG_3603 IMG_3600 IMG_3594 IMG_3593 IMG_3590 IMG_3588 IMG_3585 IMG_3583 IMG_3581 IMG_3579 IMG_3576 IMG_3573 IMG_3572 IMG_3571 IMG_3570 IMG_3568 IMG_3567

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:56
Commentaires : 0
 
 

Mum and baby moose visiting

Kenny Lake, Alaska – 12 mars

Depuis plus d’une semaine, maman élan et son « petit » (déjà grand) nous rendent visite tous les jours. Voici un petit film et photo pris de l’intérieur. Matt est sorti dehors pour les chasser en faisant du bruit. C’est sympa de les voir dans le jardin tout près mais on ne veut pas qu’ils s’habituent à venir trop souvent… car l’été il y a nos légumes! L’été dernier, un élan avait descendu un par un les brocolis sur une rangée entière. Heureusement Matt avait fait la plupart de la récolte la veille mais c’était chanceux… D’autres amis de KL n’ont pas eu cette chance, les élans venant manger brocolis et autres bonnes choses quelques jours avant leur maturité! ça serait très frustrant!

Nous avons un ami qui a installé une clôture immense autour de son jardin, ça ressemble à Jurassic Parc tellement c’est haut! En plus elle est électrifiée avec du barbelé en haut! Très étrange de voir un jardin « en prison ».

La mère élan est très grande, je suis probablement aussi haute que ses hanches donc le haut de sa tête me dépasse largement. Il faut se méfier avec les mères car elles peuvent charger si elles sentent leur petit menacé. Des fois ça fait peur la nuit quand on nourri les chiens sachant que les élans peuvent être tout près, ou bien juste pour aller aux toilettes dehors avec une lampe frontale qui n’éclaire plus très bien… on regarde dans toutes les directions, les oreilles aux aguets! Comme on se sent vulnérables! L’autre jour j’ai fait un bon en allant au bus chercher quelque chose… Les deux élans étaient juste derrière en train de brouter les hautes herbes qui dépassent de la neige. J’ai fait marche arrière sur la pointe des pieds et puis à bonne distance ai fait du bruit pour les faire partir vers la forêt!

fichier wmv Petit film élans

IMG_3517

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 12 mars, 2016
A 19:34
Commentaires : 0
 
 

Aventure au Tonsina Bluff

Kenny Lake, Alaska – 11 mars

La balade qui mène au Tonsina Bluff, accessible par un chemin derrière l’école, reste l’une de mes préférées à faire avec des enfants. C’est un chemin d’interprétation avec plein de beaux panneaux éducatifs réalisés par les élèves de Kenny Lake il y une 10° d’années. Tim et Taj s’arrêtent pour chacun et nous lisons les textes, admirons les beaux dessins d’animaux. Les petits adorent ce chemin sinueux qui débouche sur une vue magnifique sur la rivière Tonsina, les montagnes Chugachs et une partie des montagnes de Wrangell. Le chemin est toujours au soleil le long du bluff et il y a des bancs pour s’asseoir, admirer, rêver.

Toujours une balade qui ressource les batteries, d’autant plus maintenant que le soleil recommence à chauffer un peu. Les enfants sont de petits explorateurs qui s’arrêtent partout, ramassent de la sage (Artemisia – qui pousse sur les pentes), des pommes de pain, des bâtons… ils escaladent les arbres morts et c’est franchement drôle de les regarder jouer et interagir avec leur personnalité si différente. Taj le fonceur, Timothy le modéré. Ils ont vraiment une personnalité aux antipodes. Les bébés regardent tout ce qui se passe, tranquillement dans le dos, la poussette ou installés par terre. Bientôt, ce seront 4 petits garçons qui courront de tous côtés !  La rivière est encore gelée et recouverte de neige. On y voit les traces des animaux qui la traverse. Comme toujours, le temps passe très vite et quelques heures en plein air fait le plus grand bien à tout le monde.

IMG_3548 IMG_3550 IMG_3552 IMG_3554 IMG_3556 IMG_3557 IMG_3558 IMG_3561 IMG_3562 IMG_3563

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:24
Commentaires : 2
 
 

Last days of dog mushing

Kenny Lake, Alaska, 11 mars

Depuis mon arrivée en Alaska il y a 6 ans (déjà), je tiens un carnet de musher résumant chacune de mes sorties avec les chiens. C’est assez drôle de voir que les 3 premières saisons, je suis sortie en moyenne un plus de 50 fois sur l’ensemble de l’hiver. Puis avec l’arrivée de Timothy, on est descendu à une 12° de fois seulement !

Nous avions 12 chiens en 2009 (mon premier hiver ici) et nous sommes maintenant descendus à 5 ! Il reste les 3 frères, Booger, Chewy et Loogy, et 2 d’une autre litière, Dewy et CJ (la dernière femelle). On perd franchement le compte des années et après avoir regardé mon carnet, on a réalisé comme les chiens sont vieux : les 3 frères viennent de fêter leurs 15 ans et les deux autres 13 ans ! Et pourtant vous ne pouvez imaginer la santé de fer de ces braves chiens ! A croire que passer des hivers dehors par -40°C ça endurci!

Nos vétérans courent encore avec une pèche d’enfer, je n’en crois pas mes yeux à chaque sortie. Pour vous donner une idée, j’ai chronométré hier notre course pour revenir du Wedding Bluff (avec la belle vue sur la Copper River) : 13 minutes pour faire 2.5km. C’était quelques minutes plus long à l’aller car ça monte un peu plus (pente douce graduelle). Et puis au retour ils sont plus motivés car ils savent qu’un goûter les attend à l’arrivée ! Je ne pense pas qu’ils tiendraient ce rythme sur une heure donc c’est difficile de faire une moyenne à l’heure (on ne court plus aussi longtemps depuis quelques années). En tout cas, à cette vitesse sur la piste dans les bois, pleine de virages, bosses, montées et descentes, c’est très excitant. La piste est dans des conditions idéales, je suis même obligée de freiner à l’aller (par peur qu’ils s’épuisent trop vite). Il faut avoir l’œil vigilant pour les branches basses, et être bien souples sur les genoux, un peu comme en ski de piste, pour amortir les bosses et les creux. On file à toute vitesse et c’est un plaisir sans cesse renouvelé, d’autant que même s’il gèle un peu dans la journée, on n’a pas froid car on se dépense, à aider les chiens en courant dans les montées. 

Et puis surtout, quelque soit la vitesse, c’est toujours le même sentiment de liberté, de plénitude, de connexion avec la Nature. Le temps de la course, on oubli tout le reste, on est dans l’instant présent, en rythme avec les chiens et ce qui nous entoure. Cette année, je réalise encore plus la chance que j’ai de pouvoir musher et comme les sorties sont comptées désormais vu l’âge des chiens. Je vis nos dernières aventures avec eux ! CJ a un cancer (opéré l’année dernière mais qui est revenu). Le plus extraordinaire est qu’elle court encore comme un jeune chien. C’est même elle qui impose le rythme aux autres avec sa fougue. Les autres semblent aller très bien mais à cet âge là, quand ils sont malades ça semble venir d’un coup et ça va vite. J’espère quand même pouvoir musher la saison prochaine (dès novembre), mais il me manquera sûrement CJ et donc un bon leader pour courir devant. Loogy se débrouille très bien avec quelqu’un à côté de lui, tout seul il a plus tendance à se retourner, s’arrêter… Donc il faudra peut être voir à emprunter un leader pour la saison. On verra bien. D’ici là, j’espère pouvoir faire du traîneau autant que possible (tous les jours j’aimerai bien) jusqu’à la fin du mois. Fin mars marque toujours la fin de la bonne neige.

 

IMG_3526 IMG_3527 IMG_3529

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:03
Commentaires : 0
 
 

Vive Mars!

Kenny Lake, Alaska, 10 mars

IMG_3533 IMG_3534 IMG_3535 IMG_3538 IMG_3539 IMG_3540 IMG_3541 IMG_3542

Je crois l’avoir déjà dis sur le blog, mais Mars est le mois le plus beau de l’année par ici.  Il gèle encore (parfois -15°C) la nuit, mais dès 11h le matin, la température est très agréable et il ne gèle pas au soleil ou à peine. Les journées sont nettement plus longues, le soleil a repris de la « hauteur » et la luminosité est splendide… les mois de novembre/décembre semblent loin avec leur obscurité si oppressante parfois. C’est la période de l’hiver où on en profite le plus pour être dehors. Il faut apprécier la neige qui fond à vue d’œil certains jours. Il y a en a eu très peu cette année alors la grande fonte devrait aller vite. Cela veut dire qu’il nous reste 2-3 semaines maxi pour se faire de belles ballades sur la neige. Après ça sera la bouillie pour un bon mois ou plus et c’est une période moins drôle.

En mars on a le soleil, frais certes, mais pas les moustiques ni le rush d’activités des mois d’été alors ça donne un air de vacances. Le jardin n’est pas encore planté (pas avant mai), les travaux d’aménagement de la maison n’ont pas vraiment repris (il nous faut un nouveau générateur pour faire fonctionner les gros outils). Alors une fois les corvées terminées, je n’ai qu’une idée en tête: être dehors avec les enfants pour s’amuser!

Mon amie Linda nous a invité hier avec Timothy pour une marche au départ de chez elle. J’adore découvrir de nouveaux lieux de randonnées et là c’était une vraie découverte ! Un petit coin de paradis perdu. J’avais laissé Evan à la maison avec Matt ne sachant pas combien de temps nous serions partis ni la température extérieure. Même s’il fait beau, on se refroidit vite quand on ne bouge pas. Nous avons suivi un très beau chemin ouvert en moto-neige qui nous a mené successivement à deux grands lacs (marécageux en été). L’endroit est reculé et personne à Kenny Lake ne connaît l’existence de ce lieu. Linda avait tout apporté pour faire un barbecue et nous nous sommes installés au soleil sur des chaises autour de saucisses à faire griller et de snacks maison délicieux. Une autre amie, Janelle, nous accompagnait. Ce sont deux amies qui me sont chères car toutes deux  sont sensibles à l’environnement, ont le cœur sur la main et adorent les enfants. Nos échanges sont toujours très riches et nous n’avons pas vu l’après midi passer. Timothy  a encore une fois épaté pour son endurance et c’est un régal de le voir courir sur la piste, découvrir les traces des animaux, jouer avec un bâton… pour moi il n’y a pas de meilleure école que ça : celle de la Nature. Un après midi de plein air dans un cadre magnifique avec des personnes qui lui apportent du savoir nouveau. Nous avons observé les traces de rat musqué sur et autour du lac, et une colonie d’écureuil qui habite sous terre et font des dizaines d’entrées. Il y aussi une hutte de castor gigantesque à l’autre bout du lac qu’il faudra aller voir de près une prochaine fois. Ça fait un bien fou de sortir plusieurs heures et de s’immerger en pleine nature.  

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 11 mars, 2016
A 7:54
Commentaires : 0
 
12
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage