Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 mars 2016

Vive Mars!

Kenny Lake, Alaska, 10 mars

IMG_3533 IMG_3534 IMG_3535 IMG_3538 IMG_3539 IMG_3540 IMG_3541 IMG_3542

Je crois l’avoir déjà dis sur le blog, mais Mars est le mois le plus beau de l’année par ici.  Il gèle encore (parfois -15°C) la nuit, mais dès 11h le matin, la température est très agréable et il ne gèle pas au soleil ou à peine. Les journées sont nettement plus longues, le soleil a repris de la « hauteur » et la luminosité est splendide… les mois de novembre/décembre semblent loin avec leur obscurité si oppressante parfois. C’est la période de l’hiver où on en profite le plus pour être dehors. Il faut apprécier la neige qui fond à vue d’œil certains jours. Il y a en a eu très peu cette année alors la grande fonte devrait aller vite. Cela veut dire qu’il nous reste 2-3 semaines maxi pour se faire de belles ballades sur la neige. Après ça sera la bouillie pour un bon mois ou plus et c’est une période moins drôle.

En mars on a le soleil, frais certes, mais pas les moustiques ni le rush d’activités des mois d’été alors ça donne un air de vacances. Le jardin n’est pas encore planté (pas avant mai), les travaux d’aménagement de la maison n’ont pas vraiment repris (il nous faut un nouveau générateur pour faire fonctionner les gros outils). Alors une fois les corvées terminées, je n’ai qu’une idée en tête: être dehors avec les enfants pour s’amuser!

Mon amie Linda nous a invité hier avec Timothy pour une marche au départ de chez elle. J’adore découvrir de nouveaux lieux de randonnées et là c’était une vraie découverte ! Un petit coin de paradis perdu. J’avais laissé Evan à la maison avec Matt ne sachant pas combien de temps nous serions partis ni la température extérieure. Même s’il fait beau, on se refroidit vite quand on ne bouge pas. Nous avons suivi un très beau chemin ouvert en moto-neige qui nous a mené successivement à deux grands lacs (marécageux en été). L’endroit est reculé et personne à Kenny Lake ne connaît l’existence de ce lieu. Linda avait tout apporté pour faire un barbecue et nous nous sommes installés au soleil sur des chaises autour de saucisses à faire griller et de snacks maison délicieux. Une autre amie, Janelle, nous accompagnait. Ce sont deux amies qui me sont chères car toutes deux  sont sensibles à l’environnement, ont le cœur sur la main et adorent les enfants. Nos échanges sont toujours très riches et nous n’avons pas vu l’après midi passer. Timothy  a encore une fois épaté pour son endurance et c’est un régal de le voir courir sur la piste, découvrir les traces des animaux, jouer avec un bâton… pour moi il n’y a pas de meilleure école que ça : celle de la Nature. Un après midi de plein air dans un cadre magnifique avec des personnes qui lui apportent du savoir nouveau. Nous avons observé les traces de rat musqué sur et autour du lac, et une colonie d’écureuil qui habite sous terre et font des dizaines d’entrées. Il y aussi une hutte de castor gigantesque à l’autre bout du lac qu’il faudra aller voir de près une prochaine fois. Ça fait un bien fou de sortir plusieurs heures et de s’immerger en pleine nature.  

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 11 mars, 2016
A 7:54
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 mars 2016

Mount Wrangell

Kenny Lake, 10 mars

IMG_3543 IMG_3544 IMG_3545 IMG_3546

Parfois, j’oublie que nous habitons près d’un volcan. Et pas un petit riquiqui ! Mont Wrangell (4300m), qui domine le paysage avec son imposant dôme, n’est qu’à 100km de Kenny Lake à vol d’oiseau. C’est ce qu’on appelle un « volcan bouclier », actif (mais inoffensif pour l’heure) et recouvert de glace. J’apprends même à l’instant (merci Wikipédia) que c’est l’un des plus grands volcans au monde ! 30km de diamètre à la base et une caldeira de 4km de large pour 6km de long ! En fait, comme Wrangell est tellement large et entouré de montagnes toutes aussi grandes et même plus hautes pour certaines, on perd la notion d’immensité. C’est une sacré chaîne de montagnes que nous avons là sous les yeux. Et c’est en hiver qu’elle est la plus majestueuse avec des ciels bleus immaculés.

Ces jours-ci, le volcan fume. Ça ressemble à tout petit nuage au sommet, immobile. Ça ne semble jamais s’étendre. J’ai pris des photos hier après midi depuis la route qui mène chez nous (en descendant la Edgerton Hwy) et puis ce matin depuis chez nous, avec le lever du soleil et ses teintes magnifiques. On le voit mieux en hiver sans les feuilles. Du coup, on a observé Wrangell avec Timothy depuis la fenêtre de mon bureau, aux jumelles et c’était chouette car c’est la première fois qu’il arrive vraiment à s’en servir. D’habitude il les prend à l’envers. Il m’a posé plein de questions dont j’avais peu de réponses alors ça donne envie d’en savoir plus sur l’activité du volcan et le centre de recherches qui l’observe en permanence.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:24
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage