Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 

Madame Météo

Kenny Lake, 23 avril

J’ai débuté cette semaine un nouveau petit boulot: je suis responsable pour la saison de la station météo de Kenny Lake. Le but est de prévenir les risques de feu, en calculant le degré d’humidité de l’air, point de rosée, la force et la direction du vent, les précipitations et risque d’orage. La station est idéalement placée à moins de 10 minutes à vélo de chez nous, derrière le Community Hall (notre salle des fêtes). De mi avril à mi septembre, je dois donc faire le relevé des instruments météorologiques deux fois par jour et donner par téléphone les résultats. Le premier relevé se fait à 8h du matin, le deuxième vers 14h. Le procédé prend moins de 10 minutes et est assez simple, il faut juste être minutieux pour ne pas se planter dans les observations.

C’est un bon petit revenu avec  10$ par relevé, d’autant que ça ne prend pas trop de temps, c’est à côté et je trouve ça intéressant de suivre la météo. Le seul point faible est qu’il faut toujours être là et donc le besoin d’avoir un « back up », quelqu’un qui peut prendre la relève le jour où on s’absente. Le matin, j’ai l’impression d’être payé pour prendre mon bol d’air frais: j’enfourche le vélo vers 7h40 et suis de retour 20-25 minutes plus tard, pour le petit déjeuner. Il gèle encore pour l’instant mais c’est rafraîchissant et les oiseaux chantent. Cela me fait démarrer la journée du bon pied.  Le plus dur, ça n’est pas le relevé, c’est le chemin plein de bosses, de boue par endroit, plaques de glace et grandes marre d’eau (pour l’instant): un vrai parcours du combattant! N’ayant pas fait de vélo depuis des lustres, j’ai pour l’instant les muscles des cuisses douloureux et le souffle court! Mais je pense que d’ici quelques semaines, ça sera du gâteau! On vient juste d’installer un siège enfant à l’arrière de mon vélo, cela va me ralentir et me faire travailler encore davantage mais comme ça Tim ou Evan pourront venir de temps en temps. L’après midi, Timothy aime bien m’accompagner. Il y a 3 frères (de 2 à 7 ans) qui habitent juste à côté et ne semblent pas aller à l’école alors ils courent tout le temps vers nous pour venir voir ce que l’on fait. Le terrain autour de la salle des fêtes est super pour les enfants. Plein de coins pour grimper et jouer. Bref, c’est un petit boulot en or! Et puis l’heure des relevés devrait être hors « période moustiques ». Moustiques qui en passant on déjà fait leur apparition. Ils sont encore peu nombreux et lents, mais bien présent…

IMG_3835 Station météo de Kenny Lake, derrière la salle des fêtes, à 5 minutes en vélo de chez nous.

IMG_3834 anémomètre et girouette à environ 5 mètres de hauteur.

IMG_3833  Différents thermomètres (un pour calculer minima/maxima, l’autre pour calculer le point de rosée), plus dispositif pour calculer la vitesse du vent avec l’anémomètre. Petit matériel très basique mais efficace.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 24 avril, 2016
A 6:16
Commentaires : 0
 
 

Freedom

Kenny Lake, 17 avril

Hier, Timothy m’a demandé ce que voulait dire « freedom ». Heu… c’est un grand mot! Comment trouver les mots justes pour un petit gars de 3 ans? Comme je venais de lire ce mot d’un poème lu dans la forêt, je lui ai dit que par exemple, c’était la possibilité d’aller se balader où on voulait, comme maintenant.

 Le mois de mai est très agréable et invite à être dehors tout le temps. Pas la grande chaleur, pas de feuilles dans les arbres ou d’herbe verte, mais un soleil lumineux et pas de moustiques! On peut se poser dans l’herbe sèche sans trop se mouiller les fesses et sentir la chaleur du soleil. Ce sont des moments magiques d’être dans la clairière avec les enfants, à les regarder jouer dehors et parfois à m’occuper dans un projet bricolage ou jardinage. Aujourd’hui je me suis amusée avec la forêt grandissante de saules et trembles (coin que nous avions dégagé il y a bientôt 3 ans mais qui a repris du terrain), pendant que les enfants jouaient tranquillement dans l’herbe. J’ai construit des arches avec les jeunes arbres tout en formant un long chemin en arc de cercle. Les arches ont la taille de Timothy voir plus grandes. D’ici quelques semaines tout sera vert et j’ai déjà hâte de voir ce que ça donnera à la fin de l’été si j’entretiens bien les nouvelles pousses. Au milieu de ce « sentier-tunnel végétal », j’ai rabattu les jeunes pousses en forme d’igloo, juste avec les branches vivantes. Je n’ai pas eu besoin de trop couper, juste un peu au centre pour pouvoir s’assoir plus quelques branches pour donner une forme qui se tienne. L’igloo sera tout vert bientôt et ça fera une cabane parfaite. L’idée me vient d’une cabane de branches de saule que nous avons réalisé chez mon amie Aude dans le Sud de la France lors de notre dernière visite. J’espère pouvoir entretenir ce petit coin tout en gardant le côté sauvage et caché. Espérons que les moustiques ne seront pas trop féroces cet été pour que Timothy puisse jouer dans cet endroit souvent.

Plus que par des mots, j’espère pouvoir transmettre à Timothy et Evan le concept de « liberté » à travers tout ce que nous vivons au quotidien. La liberté, comme le bonheur sont fait de petits riens. De petites choses simples, proches de nous, qui ne demandent ni argent ni matériel. Juste du temps pour vivre tout simplement.

IMG_3820 IMG_3823 IMG_3824 IMG_3826 IMG_3827 IMG_3828 Un autre nouveau coin de Tim: une cabane sur une vieille remorque sur la quelle est posée le toit du truck que nous n’utilisons que très rarement. Timothy peut ouvrir « les fenêtres » et être à l’abri du soleil, vent ou pluie. Mais j’imagine la fournaise en été et sans doute des guêpes qui y feront leur nid. En attendant, c’est parfait et « confortable » comme dit Tim.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 18 avril, 2016
A 8:33
Commentaires : 0
 
 

Printemps?

Kenny Lake, 12 avril

IMG_3770 IMG_3771

IMG_3772 IMG_3773 La maison d’Adam, Annie et Ryland (ils habitent sur Valdez désormais mais viennent souvent dans leur maison de Kenny Lake, à quelques minutes de chez nous.)

IMG_3800 Matt et petit pompier Evan

IMG_3801 IMG_3803 IMG_3804 IMG_3805 IMG_3806 

Nous nous sommes encore réveillés il y a quelques jours avec plus de 10cm de neige. Tout a vite fondu mais sur le coup ça démotive un peu quand on pensait le printemps installé pour de bon. Depuis la fonte, tout renaît. Les mouches sont les premiers insectes a émerger du long hiver, puis les premiers moustiques (déjà), même quelques papillons! Les oiseaux doivent trouver des vers et des graines dans les bois car ils viennent à peine au mangeoire désormais. L’herbe est encore bien grillée et il y a encore pas mal de flaques et marres sur la piste voiture et en forêt mais ça sèche très vite. Il fait bien 15°C en journée et pour nous c’est chaud! Quel bonheur d’être dehors sans gants, bonnet et gros manteau. On sent la vie qui reprend, c’est une belle période. Le contraste est tellement brutal, on oublie toujours d’une année à l’autre. Les oiseaux chantent à nouveau et leur chant fait écho dans la clairière, les mâles tétras font leur drôle de vrombissement d’ailes dans les bois pour charmer les femelles (ça ressemble vraiment à un tracteur qui démarre au loin). De temps en temps on entend aussi le troupeau de vaches qui se trouvent à 1-2km à vol d’oiseau mais les sons portent loin sans feuillage pour l’instant. Cela me rappelle ma Normandie!

Nous avons fait notre premier barbecue chez nos amis Adam et Annie. Les soirées sont fraîches, mais au coin du feu c’est parfait. Et aujourd’hui, première rando dans la montagne. Petite grimpette avec les enfants jusqu’à un joli promontoire où la vue sur la chaîne de Wrangell est superbe. C’est toujours une surprise de voir les premières fleurs, les crocus! Maintenant on espère que la neige est derrière nous et l’on rêve d’herbe verte et bourgeons qui s’ouvrent.

Hier soir, je me suis faite surprendre par un élan après avoir nourri les chiens. Il était à une dizaine de mètres à peine, broutant de l’herbe tranquillement, posé sur ses genoux. J’ai fait un bon car je ne m’y attendait pas! Matt a essayé de le chasser en faisant du bruit mais l’élan a commencé à souffler, redressant tous les poils de son dos! Alors Matt a lancé quelques petites buches dans sa direction et l’animal a fait mine de charger vers nous, avançant vers nous en tapant du sabot sur le sol (on s’est vite mis à l’abri dans l’entrée). Matt a alors sorti le fusil pour lui faire peur mais non, il ne voulait pas partir! Après 4 ou 5 coups tirés (en l’air, pas sur lui!) il a fini par partir doucement dans les bois, dérangé mais pas peureux. Alors s’est décidé, Matt va investir dans une clôture électrique pour le jardin. On dirait que cette année, tous les élans du coin veulent squatter notre clairière… c’est sympa de les voir de près mais on aimerait bien avoir des légumes à la fin de l’été!

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 13 avril, 2016
A 5:18
Commentaires : 0
 
 

Evan, 9 mois

Kenny Lake, 8 avril

Evan a fêté ses 9 mois le 3 avril et nous a fait la surprise de se mettre debout tout seul sans aide ou soutien. Il tient désormais la position seul une petite 10° de secondes et n’est pas peu fier de sa nouvelle prouesse. Il peut même traverser la pièce en marchant en s’accrochant à la poignée du petit chariot. En fait, sa grande occupation du moment est de se mettre debout, variant les plaisirs en soulevant quelque chose du sol en même temps qu’il se relève. J’ai beau avoir vécu ces moments déjà une fois pour le premier enfant, cela reste toujours une surprise et très émouvant de voir un si petit d’homme apprendre la marche. Avec tout cet exercice on pourrait croire qu’il écrase pour la sieste, mais non! Il résiste parfois très longtemps avant de s’endormir et dort rarement 1h d’affilée. Ses nuits sont plus tranquilles, heureusement.

IMG_3756 IMG_3760

IMG_3766 IMG_3767 Timothy fait le bolide sur son tricycle sur la piste cyclable toute sèche. Finie la neige? On le croyait, sauf qu’il vient de neiger encore 10cm ce matin! Oh que le printemps nous joue des tours!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 8 avril, 2016
A 19:34
Commentaires : 0
 
 

Pêche à la truite – deuxième essai!

Kenny Lake, 7 avril

Deuxième tentative de pêche à la truite samedi dernier. Cette fois-ci il y a foule sur le lac : c’est le concours annuel local de pêche à la truite ! Deux compétitions ont lieu le même jour : celle du village de Chitina et celle organisés par l’ONG WISE, pour les enfants de tous âge. Quel changement d’atmosphère avec la semaine passée ! Il fait beau et on peut rester sans gants, pas de brise : idéal ! Ce jour-là il y a plus de 50° personnes sur la glace, éparpillées un peu partout mais surtout concentrées près des berges. Il y a aussi un grand stand de boissons chaudes, soupes chaudes, saucisses à faire griller et marshmallows ! Et puis WISE offre aussi gratuitement la location de tout le matériel pour pêcher : des cannes aux appâts (crevettes). Ambiance famille très conviviale et on connaît plein d’amis. Pour autant, je suis motivée pour ramener quelque chose ce jour-là et je reste près de mon trou dans la glace. L’eau est si claire que je vois mon hameçon au fond de l’eau et les poissons qui sont intéressés ! A un moment ça mord et je rate ma prise…

Autour de moi, tout le monde sort des poissons de l’eau, assez régulièrement. C’est vraiment le coup de chance car comme on est tous assez proches les uns des autres, les poissons ont l’embarras du choix ! Mon amie Camie fait une belle prise. Je garde confiance mais l’après midi défile vite et toujours rien… La cloche va bientôt sonner pour marquer la fin de la compétition mais je m’en fiche, je veux juste pêcher un poisson, même un petit ! Matt pense qu’on devrait arrêter, je persévère, seule face à mon trou, les yeux rivés sur mon hameçon… Soudain ça mord ! C’est chaque fois pareil, l’excitation d’avoir une prise et le doute que le poisson s’échappe à la dernière seconde. Je tire un coup sec pour être sûr que la truite soit bien accrochée et remonte ma ligne : une belle truite de 18inches (45cm !). Je suis trop contente ! La cloche sonne une minute plus tard !

Matt et Timothy sont déjà près du stand de remise des prix où tout le monde est déjà rassemblés. J’arrive avec ma belle truite et Matt pense que quelqu’un me l’a donné, il ne peut pas croire que je viens d’en pêcher une alors qu’il était près de moi il y a moins de 10 minutes. Les plus grandes truites pêchées font 21 inches et chaque petit groupe d’amis ou de famille semble avoir pêché au moins un poisson alors tout le monde est content de rentrer avec l’idée de faire un bon dîner de truite. Nous avons cuisinés la notre au beurre, tout simplement. Un délice que même Timothy à apprécié. Lui s’est amusé toute l’après midi avec son copain Taj, courant sur la glace à droite à gauche sans jamais tomber dans un trou, plus escalade dans les arbres. Il n’aura pêché que quelques minutes mais est rentré tout heureux. Ça donne envie d’y retourner mais ça fait un petit bout de route et la glace fond vite désormais.

IMG_3744 Camie vient de faire une belle prise. Avec Taj, Ben et Zéphyr.

IMG_3743 Timothy concentré attend que ça morde!

IMG_3742

IMG_3750 Mon coup de chance du jour.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:05
Commentaires : 2
 
 

Pêche à la truite

Kenny Lake, 7 avril

Le jour de Pâques, nous sommes allés à Silver Lake pêcher la truite,  à une heure de route en direction de McCarthy, le bout du monde. On se sent loin du monde et de la civilisation. Nous avions le lac pour nous tous seuls ! Le soleil était caché et le vent soufflait, autant dire que ça caillait sur cette grande étendue de glace, ouverte au vent. La glace était encore très épaisse, dans les 60cm et nous avons utilisé des trous de pêche utilisés la veille sans doute par d’autres pêcheurs. Nous avions emporté notre « hogger » au cas où (sorte de perceuse manuelle géante pour ouvrir la glace). Comme les poissons ne semblaient pas mordre beaucoup, nous sommes allés nous mettre à l’abri avec les enfants, sur les bords du lac, pour préparer les sandwichs. J’ai ensuite caché des œufs dans les sous-bois pour la joie de Timothy. Nous avons laissé Matt braver le froid et le vent une petite heure au milieu du lac, préférant le couvert des bois pour aller explorer, grimper aux arbres, regarder les jolies petites maisons de vacances cachés dans la forêt sur un bord du lac. Nous sommes rentrés bredouilles mais heureux de ce grand bol d’air.

IMG_3730 IMG_3732 IMG_3733 IMG_3734 IMG_3736 IMG_3738 IMG_3739 IMG_3741

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 5:38
Commentaires : 0
 
 

Pâques sous la neige

Kenny Lake, 7 avril

Nous sommes descendus sur Valdez la veille de Pâques pour passer du temps avec mon amie Annie et son fils Ryland, copain de Timothy. Magnifique journée où les enfants en ont profité pour faire un peu de ski de piste et de luge dans un joli coin ouvert sur les montagnes. Ensuite Timothy a été invité à trouver les œufs avec un petit groupe d’amis de son âge. Le matin, chaque enfants avaient peint une belle collection d’œufs durs de toutes les couleurs. Pour la chasse à l’œil, il y avait les « vrais » (œufs peints) et les faux en plastique (avec bonbons à l’intérieur). Comme Timothy ne savait pas ce qu’il y avait dedans, il n’a ramassé que les œufs durs (qu’il adore), donnant volontiers les œufs en plastique trouvés. C’était donc de voir sa tête quand il a découvert les bonnes choses qui s’y cachaient… Ils ont ensuite partagé leur butin et mangé plein d’œufs durs (goûter original) suivit de quelques chocolats bien sûr!

IMG_3698 IMG_3713 IMG_3714 IMG_3716 IMG_3719 Annie et Evan.

IMG_3726

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 0:54
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage