Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2017

Salmon season

Kenny Lake, 18 juillet

Pas une super année pour la pêche au saumon dans la Copper River. La rivière est haute et les bons coins pour pêcher plus rares. Matt n’a pas eu de chance jusqu’à présent. Déjà 3 nuits passées à pêcher sans succès. Trois saumons seulement pour l’instant quand il nous en faudrait une 20° si on veut manger du poisson toute l’année une à deux fois par semaine. Il reste encore quelques semaines avant que la remontée du saumon ne se termine.

Nous sommes allés voir la Copper River de près en famille dimanche dernier. Toujours impressionnante à voir. C’est la 10° plus grande rivière des USA. Très large, un courant rapide, mieux vaut ne pas y tomber! Les pêcheurs prennent souvent des risques énormes en allant y pêcher jusqu’à mi- torse parfois. Nous sommes allés à Salmon Point, à Chitina. C’est un petit chemin aventureux dans les bois le long de la côte pour approcher un bon coin de pêche. Les enfants adorent car il y a plein de roches et de racines à escalader. Par contre, il faut être aux aguets en permanence pour les ours qui pêchent eux aussi!

J’espère que Matt réessayera d’ici quelques jours, je ne peux imaginer une année sans saumon! On est d’habitude bien gâtés! Sinon, il faudra aller en mer pêcher le flétan!

20170716_171237 The mighty Copper River

20170716_171500 Pêcheur avec son « dip-net ». A bout de bras, pas facile! Dans le fond, on aperçoit l’un des seuls pont qui traverse la Copper River.

20170716_171610 20170716_172113

20170716_172257 Pêcheur chanceux. Il en avait déjà attrapé 6! J’espère que Matt reviendra dans ce coin là.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 19 juillet, 2017
A 2:54
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2017

Travaux d’été

Kenny Lake, 18 juillet

Comme on dit par ici, il n’y a que deux saisons en Alaska: « winter time » et « construction time ». Notre trop court été nous donne la chance de faire tous les travaux de l’année entre mai et septembre. Cinq mois donc pour se retrousser les manches et bosser! On a un grand jardin qui nous nourrit toute l’année (photos prochainement), et c’est vraiment Matt le maître jardiner. J’aide principalement avec le désherbage, la récolte et la préservation.

A côté du jardin qui prend un temps fou, nous avons beaucoup de projets en cours, c’est sans fin. La maison n’est pas terminée, mais on est quand même bien installés maintenant que les enfants ont une chambre de jeu. Tandis que Matt va bientôt se mettre à la salle de bain (après 7 ans sans salle de bain, ma patience va enfin être récompensée!) Comme on fait tout nous même, tout avance à petit pas car on ne peut se dédier dans un projet plus de quelques heures à la fois entre les enfants et les impératifs de  notre journal hebdomadaire.

De mon côté, j’ai entrepris cet été de poncer tous les murs du chalet, en commençant par la nouvelle partie (construite il y a 2 ans) afin de protéger le bois de l’humidité et du soleil. Gros travail débuté en mai et que je pensais boucler en quelques semaines! Hum… nous voilà mi-juillet et j’ai enfin fini le ponçage et les premières couches de vernis. Je suis à cours de vernis et par ici il faut tout commander de la ville donc je dois attendre pour continuer. En attendant, je fais les tours de fenêtre pour donner un aspect fini. Ensuite, il faudra sceller tous les joints entre les troncs. Cela s’appelle en anglais « permachink » et c’est aussi un gros travail. Après ça, on sera vraiment bien isolé à l’intérieur et on ne devrait plus avoir de courants d’air glacial en plein hiver.

Pendant la semaine où les garçons étaient partis, j’ai aussi continué l’aménagement intérieur avec des étagères et un peu de peinture. Petit à petit, ça devient plus joli. Je suis maintenant une pro des étagères! Maintenant, j’aimerai bien faire toutes les plaintes et que Matt finisse l’électricité pour les lampes et interrupteurs (plomberie/électricité, pas mon truc du tout).

20170710_10094620170710_100934 La reine des étagères. Plus une étagère géante dans la chambre d’Evan (contre le mur du fond).

20170710_100925 Les garçons font semblant de faire la sieste dans la chambre d’Evan, futur coin laverie. C’est lumineux maintenant que les murs sont finis.

20170707_172219 Deuxième couche de protection. Ce coin de la maison à l’air bizarre pour l’instant, c’est parce que ça n’est pas fini: un jour (pas cette année), Matt construira un étage où l’on aura notre chambre et au bout, une véranda attachée à la maison. C’est en forme d’hexagone mais une moitié seulement pour l’instant. J’ai tellement hâte d’en avoir fini avec ces murs! J’en vois le bout.

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 2:33
Commentaires : 3
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2017

Trois p’tits chats

Kenny Lake, 17 juillet

20170714_151613 20170716_092657 20170717_131641

Me voilà mère de 3 chatons depuis vendredi. La famille s’agrandit ‘temporairement’, le temps qu’on les sèvre et qu’on profite de ses mignonnes boules de poils avant de leur trouver une maison.

Tout a commencé jeudi soir quand j’ai entendu des petits miaulements provenant de la pile de bois en face de la maison. Je me suis approchée et j’ai vu des chatons bien planqués. La mère pas loin sifflait pour me chasser. Le lendemain, plus de mère. J’allais voir de temps en temps si les petits étaient toujours là. J’en comptais 4. Finalement vers midi, les chatons sont sortis de leur trou en me voyant approcher. Je les ai pris à l’intérieur… Il n’y en avait plus que 3, peut être la mère commençait à les déplacer.

Bon, avant qu’on me jette des pierres pour oser voler des chatons à leur mère, il faut préciser le contexte: en Alaska, les chats sauvages ont très peu de chance de survie en hiver car ils ne sont pas natifs de là. La seule espèce de chat adaptée à l’hiver alaskan est le lynx. Donc les chats errants du coin sont des chats abandonnés qui se font souvent mangé par d’autres prédateurs en hiver, ou se font nourrir pas des gens qui ont pitié d’eux l’hiver. Il y aussi ceux qui tirent sur les chats pour ne pas les avoir dans leur voisinage… J’ai donc changé le cours des choses en voulant donner une chance de survie à ces petits et une vie plus facile, il faut espérer.

En attendant, ces chatons ont à peine 3 semaines et il faut leur donner du lait 5-6 fois par jour. Mes voisins on des chèvres et je leur donne donc du lait de chèvre, mieux adapté que le lait de vache. J’ai beaucoup lu sur le sujet pour leur offrir un bon départ. C’est un plus grand défi que je ne l’imaginais, mais pour l’instant tout va bien, ils sont en bonne santé et mangent bien. Il faut les nettoyer souvent car c’est normalement leur mère qui les lèche et leur faire faire leurs besoins en mettant un coton mouillé sous leur fesse. Donc c’est du boulot mais c’est aussi un plaisir de voir ces petits mignons grandir. Je les nourris à l’aide d’une seringue en silicone (qui sert à décorer les gâteaux normalement). ça semble bien marcher. Je commence à introduire de la nourriture petit à petit, en mélangeant de la pâté dans le lait. Ils adorent mais s’en mette partout!

Matt qui déteste les chats est évidemment « ravis », mais les enfants et moi, on s’amuse beaucoup. On a déjà trouvé des noms: Blacky, Milky Way et Tatoo (nom trouvé par Tim). Tatoo a déjà compris où il fallait faire ses besoins: dans la litière! Bien sûr, avec Evan (2 ans), il faut avoir l’œil car il n’est pas très « doux » avec eux!

On ne les gardera que quelques mois sûrement. J’ai déjà peut-être casé un chat.

 

 

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 18 juillet, 2017
A 8:28
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2017

Happy 2nd Birthday Evan!

Kenny Lake, Alaska - 13 juillet

Nous avons fêté le 3 juillet les 2 ans d’Evan. Deux jours avant c’était aussi mon anniv… 34 ans! Woua!

J’ai fêté mon anniv toute seule comme une grande car les enfants et Matt était partis une semaine en Illinois chez la belle famille. Mes amies m’ont invité au resto le 29 au soir et le 1er, j’ai essayé de ne « rien faire » (hum… impossible), mais en tout cas, j’ai pour une fois essayé de prendre un peu soin de moi.

Le 3 au soir, les boys étaient de retour et nous avons invité mes amis Jolene, Joe, et leurs 3 enfants: Mile (7), Persefone (6) et Willow (5). Une belle fin d’après midi ensoleillée et une belle table buffet avec plein de bonnes choses, comme d’habitude: filet de saumon cuit au four avec pesto maison, crème d’épinards, soufflé fromage, radis du jardin, salade du jardin et salade de pates. Au dessert, gâteau à la carotte (du jardin s’il vous plaît, 9 mois plus tard et toujours bonnes!) et nappage au cream cheese…

J’avais prévu des petits jeux pour les enfants dont une chasse au trésor. Willow que j’adore, aux airs de fifi-brin-d’acier, était la grande amie d’Evan ce soir là pour son plus grand plaisir. C’est une petite sauvageonne toujours pieds nus et qui fait plein de câlins. Elle ressemble beaucoup à sa mère, Jolene, une nouvelle bonne amie de Kenny Lake avec qui je peux beaucoup partager spiritualité et nature.

Les cadeaux d’anniv d’Evan: de nos amis, des crayons à la cire fait maison par les enfants, et de moi, une belle boîte en bois avec un set de blocs construction (que de la recup). Des blocs de toutes formes et tailles. Tout le monde s’est mis à jouer ensemble avec, c’était super. BIen sûr, Evan n’était pas toujours content de partager son nouveau cadeau!

 

20170703_192528 Le buffet d’anniv.

20170703_192041 20170703_193551 Willow et Evan, complices.

20170703_201151 20170703_201951 LE bon gâteau.

20170703_202544 20170703_202618 20170703_203040 Les enfants jouent avec les nouveaux blocs d’Evan.

20170705_103531 Avec mon chapeau d’elf, rhubarbe-plume de dinde! Très élégant, éphémère et super frais à porter.

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 14 juillet, 2017
A 7:58
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage