Free yourself

Vivre et grandir au coeur de l'Alaska

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 août 2018

Balade dans la brume

Kenny Lake- Alaska, 8 août

Rando dans la brume et le crachin jeudi dernier sur Thompson Pass, à mi-chemin de Valdez. La vue est normalement à couper le souffle avec des montagnes à 360°, mais pas ce jour-là. Pour les enfants, pluie ou soleil, c’est pareil, ils s’amusent tout autant. Thompson Pass, est un col plateau entouré de montagnes où l’exploration est illimitée. On peut grimper partout sans peur de se perdre (enfin sauf quand c’est un gros manteau de brume). La prochaine fois que l’on vient, ça sera pour la cueillette des myrtilles! Il nous en faut quelques kilos pour tenir toute l’année!

20180802_114732 Brumeux une bonne partie du chemin, ça s’est finalement levé pour faire place au crachin. Pas de vue mais une ambiance particulière.

20180802_120813 Neige éternelle sur les flancs de certains sommets. Terrain de glissade idéal.

20180802_123934 Après avoir pique-niqué au lac, grimpette en surplomb où les cris des marmottes tout autour nous rappellent que nous sommes chez elles.

20180802_124036 Kings of the mountain Nathan et Evan.

20180802_124803 Andrew, le grand copain d’Evan, et en vert Nathan, 3 ans.

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le 7 août, 2018
A 23:52
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 août 2018

vacances à la maison

Kenny Lake, 7 août

Un petit tour en images de toutes les chouettes choses que l’on fait ces jours-ci. On ne part pas en vacances, mais il n’y a pas à aller loin pour s’amuser. Nos vraies « vacances » seront en France en janvier. Les garçons ont vraiment la belle vie par ici en été!

20180724_135110 La station météo de Kenny Lake: je fais les relevés deux fois par jour de mai à mi-septembre pour l’Office des forêts. Vers 7H30 le matin et 13h30 l’après midi. Un petit boulot d’été tranquille qui nous fait faire du vélo tous les jours car pas loin de la maison (1.2km). Les relevés sont faciles et cela ne me prend que 3 minutes à chaque fois. Le truc c’est de ne pas oublier l’après midi quand on va se balader où qu’il fait tellement beau que ça me sort de la tête.

20180725_142708 20180725_160315 Balades en vélo avec les copains Taj et Zéphyr. Le quatuor de garçons, une fine équipe! Les efforts sont récompensés par une glace à la station service.

 

20180726_105957 Balade en forêt avec notre « Nature group », une fois par semaine.

20180727_144911 Tir à l’arc avec un club local, tous les vendredis avant le marché. Même Evan peut tirer avec un peu d’aide.

20180729_094149 Cueillette de fleurs d’épilobe. On en a tout un champ derrière le school bus. Je montre à Evan comment cueillir sans tout arracher.

20180729_094303 Ma vue préférée de l’été: le bus au milieu des épilobes inondées de soleil.

20180729_094429_001 Evan est très contentieux et ramasse un plein panier!

20180729_094909 Tim et son amie Leslie cueillent aussi des fleurs entre deux parties de cache-cache dans les fleurs. Nous les faisons sécher pour ajouter aux infusions (je récolte une collection de plantes sauvages et herbes du jardin).

20180729_114420 Baies sauvages. Nagoon berries, sorte de framboises sauvages qui poussent à raz du sol. Pas assez pour une confiture, mais idéal pour un petit encas quand nous faisons une balade en forêt.

20180730_105446 La cuisine nature de fleurs et bol en feuilles.

20180729_175145 Le coq a fini à la casserole! J’en avais assez qu’il embête nos poules et les empêche de picorer le grain. Une recette de coq au vin à tomber!

20180801_163846 20180801_163851 

Aventures près de Liberty Falls. L’eau est glaciale mais quel terrain de jeu!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 8:02
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 août 2018

Smoked salmon

Kenny Lake, 7 août

J’ai eu la chance d’aller pêcher le saumon il y a une semaine avec mon ami John (le sculpteur sur bois). C’est un grand chasseur/pêcheur et un super compagnon de pêche. Nous sommes allés trouver un bon coin de pêche sur la Copper River, d’accès en quad, puis marche bien raide jusqu’au bord de l’eau. La rivière était haute et le coin un peu inondé mais toujours parfait pour poser le « dip net ». C’est impressionnant de trouver un coin où l’on peut poser cette sorte de grande épuisette au fond de l’eau sans qu’elle soit entraînée par le courant, alors qu’à 5 mètres du bord, le courant est très rapide et s’y faire emporter serait fatal.

Le coin est souvent venteux comme ce jour là, mais ensoleillé et le coin magnifique. De temps en temps on voit passer un bateau qui emmène des pêcheurs près d’un canyon étroit où ils pêchent dans un coin « facile » mais casi inaccessible à pied car bien trop loin.

Nous pêchons de 13h à 18h, pour au final 4 saumons seulement! Beaucoup de patience pour pas grand chose, mais je suis contente car ce sont mes premiers saumons pêchés au dip net et ce jour là c’était mon jour de chance car j’ai été la seule à en pêcher. John pense que lorsque l’eau monte, il y a moins de poissons qui remontent la rivière (l’eau est plus froide). C’est toujours un coup de chance, on ne sait jamais si les saumons vont s’enchaîner dans l’épuisette ou pas du tout. La semaine d’avant Matt a ramené 20 poissons après environ 7h de pêche. C’est fatiguant car nos appuis ne sont pas super avec les pieds posés sur les rochers et il faut rester concentré car on ne voit rien de ce qui se passe sous l’eau tellement l’eau est grise. Il faut « sentir » quelque chose dans le filet. Parfois ça n’est rien, juste la vibration du courant, parfois c’est un saumon et alors il ne faut pas le rater car il a vite fait de ressortir. Il faut lever le filet hors de l’eau et l’amener sur le bord pour assommer le poisson. On le garde dans l’eau au frais jusqu’à ce qu’on soit prêt à partir, retenu par une corde entre la bouche et une ouïe.

20180730_135156 PART_1533344802152 PART_1533344833322

20180730_135202 20180730_174755

Un bien joli coin pour pêcher. John, d’un coup de main expert a découpé les filets au bord de l’eau. Il les met dans sac plastique puis dans la glacière derrière le quad. Le truck n’est qu’à 10 minutes du coin de pêche. Ensuite il faut 30 minutes de trajet voitre pour retourner à Kenny Lake. On aurait dû partager mais il a insisté pour que je garde les 4 poissons.

20180730_174810 Vue depuis les hauteurs de la Copper River. On voit que c’est raide pour y descendre.

20180731_110749 Après la découpe des filets dans la longueur, il faut les faire mariner 8h dans une mixture salée et épicée. Puis séchage pendant 8h après avoir rincé tout 3 fois abondamment pour éliminer le sel.

20180801_070909 Après le fumage au fumoir (basse température) pendant environ 4h.

20180801_070847 Les bandes sont ensuite découpées de la même taille pour rentrer dans des bocaux. Tout doit rentrer pile-poil. Puis passage à la cocotte minute pendant 110 minutes. Ou bien juste faire congeler le saumon fumé tel quel. J’ai fait un peu des deux.

Voilà, 2 jours après avoir pêché mes 4 poissons, le travail est fini!! Un gros labeur mais ça en vaut la peine! Meilleur saumon fumé au monde, s’il vous plaît!

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 7:33
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 août 2018

Enfin les beaux jours

Kenny Lake, Alaska – 6 août

Ici pas de canicule. Les jours « chauds » se comptent sur les 10 doigts de la main. On a eu notre été fin juillet et on en aura profité à fond. Une semaine de beau (jusqu’à 30°C quelques heures dans l’après midi) où nous avons pu aller nous baigner tous les jours dans un lac à 20 minutes de la maison. Un petit coin de paradis où l’on se retrouve avec tous les amis en milieu d’après midi. L’eau est fraîche mais les enfants y restent des heures. Dîners pique-nique au bord de l’eau et baignade jusqu’à 21h, un petit air de vacances qui fait du bien.

20180720_152425 20180720_171151

Le marché de Kenny Lake. Pas de vendeurs professionnels. Chacun peut venir y vendre ses produits: légumes, confitures, gâteaux maison, laine, œufs frais, artisanat. J’y vends mes salades de temps à autre ou du pesto.

20180721_184019 20180721_191613 Sur les bords de Squirrel Creek campground. Le lac fait partie d’une aire de camping. Nous sommes souvent les seuls dans le lac. Cammie apporte son canoé et nous les bouées. Les enfants apprennent à nager dans le lac, petit à petit.

 

20180722_082240 Le roi des pancakes, Evan.

20180722_124436 Déjeuner typique d’été: salade mixte du jardin, toast radis, omelette (nos œufs frais) et pain maison.

20180722_124614 Manger dehors, « special treat ».

20180722_192249 Durant l’anniversaire de Zephyr, grand potluck dehors.

20180722_194315

20180723_103357 C’est aussi le moment de préparer les conserves: radis et concombre sont préservés dans le vinaigre.

20180723_112429

 

Dans : Non classé
Par judithpuzzuoli
Le
A 6:51
Commentaires : 0
 
 
 

Les voyages d'Esteban |
Randonnée Roumanie |
runireland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jrny
| lacharbonnerie
| Le grand voyage